Depuis cette année, la Fédération se voit confier par l’Agence Nationale du Sport (ANS) l’instruction des demandes de subvention des clubs et des organes déconcentrés. Cette petite révolution induite par la nouvelle gouvernance du sport change les mécanismes connus jusqu’ici avec le CNDS : les projets ne sont plus évalués vis-à-vis de critères fixés par l’état mais au regard d’un cadre général fixé par l’Agence et du Projet Sportif Fédéral de la FFRS.  

 

Après une période de dépôt de dossiers entre avril et mai, et d’instruction- au début de l’été, l’ensemble des propositions de la Fédération est à présent validé par l’ANS.

 

Avec une enveloppe globale en hausse de plus de 35 000€ (475 595€, hors aides à l’emploi), ce sont les clubs qui bénéficieront d’une augmentation de l’aide la plus importante avec une progression de 13% par rapport à l’an dernier.

 

Au total, ce sont 176 dossiers qui ont été instruits. Les objectifs partagés avec l’ANS sont atteints avec le maintien d’un équilibre territorial général et la sanctuarisation des crédits en Outre-mer.

Les notifications débutent dès à présent. Les subventions seront quant à elles versées par l’ANS dans les prochaines semaines.