L’histoire de la trottinette

La trottinette ou patinette (scooter en anglais) se différencie de la planche à roulettes (skateboard en anglais) par le nombre de roues, la présence d’un guidon qui permet de diriger la roue avant, et la position de face que l’on y adopte. Les trottinettes actuelles sont généralement en aluminium et pliables.

photo_trottinette_Benoit_BesseDepuis les années 2000 la trottinette est utilisée pour le freestyle. Cette pratique, qui vient du BMX, est composée de diverses figures (tricks). La trottinette freestyle est une discipline sportive se pratiquant avec une trottinette plus solide que les classiques, en réalisant diverses figures, ou tricks.

Cette pratique dérive de l’utilisation de trottinettes pliables faites pour les hommes d’affaire créés par l’entreprise Micro. Ce qui était à la base un jouet pour enfant, a évolué vers une nouvelle discipline dans les années 2000, lorsque de jeunes suisses l’emmenèrent dans un skatepark.
Parmi les sportifs français pratiquant cette discipline, on peut citer Maxime Legrand surnommé “Le Baron”, Jean-Yves Randriambelson, Michael et Johan Cajas, Remi Bouchard, Benjamin Friant (surnommé Benj) ou bien encore Johann Moreau…Vlad Sestacov
Des concours, appelés “contest”, sont souvent organisés, et l’un des plus célèbres a lieu tous les ans en Suisse à Montreux ou à Gerland dans le skatepark de Lyon qui représente, en 2013 une des plus grosses scènes de pratiquant de ce sport urbain.

Toutes les marques fabriquant des trottinettes possèdent une team de quelques riders. Dans certains cas, ces riders peuvent faire leur trottinettes promodels, c’est à dire une trottinette avec les dimensions, le design, la couleur que le rider aura choisie. On estime que les pionniers de cette discipline ne sont autres que Benjamin Friant, Eric Rabl et Matt Mckeen et Ryan William.

Mais cette pratique souffre souvent d’une image fragile dans laquelle on attribue beaucoup de problèmes dans les skateparks à cause du comportement des enfants, particulièrement, qui ne mesurent pas le danger de cette discipline. Les skateurs en particulier, mais également des riders en BMX et en roller font l’amalgame entre les enfants en bas âge ne comprennant pas les règles d’un skatepark et les riders en trottinette qui sont comme les autres types de riders et qui respectent les règles d’un skatepark.

Les Figures

Les principales figures de la trottinette freestyle :

  • Le up figure qui consiste à sauter tout droit
  • Le Bunny up : Figure qui consiste à lever l’ensemble de la trottinette pour réaliser un saut en décollant la roue avant en premier.
  • Les rotations :180°, 360°, 540°, 720°, 1080° : Figure qui consiste à tourner la trottinette selon le degrés (par exemple : 360° = un tour complet)
  • Le Tailwhip : Figure de base de la trottinette freestyle qui consiste à faire tourner le deck autour de la fourche et de la bar.Cette figure, exécutée plusieurs fois en 1 saut existe, ça donne des doubles, voir triple tailwhip.
  • Le Heelwhip : Inverse du tailwhip. On lance le deck avec les talons au lieu d’avec la pointe des pieds pour le tailwhip.
  • Le whip kickless : Cela consiste à lancer un Tailwhip dans un sens et, sans l’aide des pieds, le faire revenir dans l’autre sens.
  • Barspin : Figure qui consiste à faire tourner la bar sur elle-même durant un saut.Comme le tailwhip, cette figure peut être réalisée plusieurs fois en 1 saut
  • Manual : Figure qui consiste à pencher la trottinette vers l’arrière afin de trouver son équilibre et de rester sur la roue arrière.
  • photo_trottinette_bowlNose Manual : Inverse du manual qui consiste à pencher la trottinette vers l’avant cette fois et donc de rester sur la roue avant.
  • Scooter-flip: Figure qui consiste que la trottinette fasse un salto arrière sur le coté en lâchant une main
  • Bri-flip: Figure qui consiste à faire un scooter flip avec les deux main sur le guidon
  • Backflip: Figure qui consiste à faire un salto arrière avec la trottinette
  • Frontflip: Inverse du Backflip soit un salto avant
  • X-up: Consiste à croiser les bras en forme de X en faisant tourner le bar a 180° sans la lâcher.
  • Truck : Consiste à faire un 360° tout en faisant un bus
  • Bus : moins bien que le barspin
  • Slide: Consiste à glisser avec le deck sur une barre.
  • Le grind : Consiste à glisser sur avec le deck sur un trottoir, un curb, ou un copping.
  • Le condor: Figure qui consiste pendre un saut, de coller la bar sur son abdomen et de lâcher ses mains de la bar.
  • Le Flair : Figure qui consiste à faire un backflip en effectuant un 180°.
  • BarTwist : Bus en décalant sa main sur le coté de la bar
  • Finger Whip : Consiste à sauter taper avec ses doigts sur le deck afin de faire un tailwhip bien sûr avec sa main
  • Nothing front scooterflip : frontflip de la trottinette
  • Nothing back scooterflip : backflip de la trottinette
  • Foot Jam Whip
    On peut aussi voir une figure très complexe appelée scooterflip consistant à faire passer l’ensemble de la trottinette par une rotation au niveau du guidon au-dessus de la tête. Il y a aussi tout ce qui est salto : le backflip (salto arrière), le frontflip (salto avant) et le flair sans doute la plus dure des figures qui est une vrille commençant par un demi backflip pour se trouver à l’horizontale.

photo_trottinette_jeune_Benoit_BesseOù débuter ?

Maîtriser les risques en proposant des progressions adaptées, favoriser l’échange et les rencontres sportives, bénéficier de conseils, d’une assurance adaptée à votre pratique… vous trouverez tout cela dans nos clubs affiliés.

Trouvez le club le plus proche de chez vous >>

Source: Wikipedia