A l’attention des Président(e)s de Ligues Régionales,
des Président(e)s de Comités Départementaux,
des Président(e)s de clubs

 

 

Chers Présidentes, chers Présidents,

Je vous adresse ce courrier à la suite de la démission de Nicolas Belloir de la présidence de la fédération.

Notre fédération a connu plusieurs semaines de crises. Au même titre que dans d’autres fédérations sportives, et dans la société de manière générale, la question des violences sexuelles, de la manière dont nous devons les prévenir, et de l’accompagnement des femmes qui en sont les victimes nous a été posée avec force.

Cet enjeu est pour nous fondamental. Chacune et chacun doit pouvoir pratiquer le sport de son choix en sécurité, pouvoir trouver une écoute attentive au sein de son encadrement sportif.

Au début de l’année 2019, nous avons construit un dispositif que nous continuons aujourd’hui d’améliorer. En partenariat avec l’association Colosse Aux Pieds d’Argile, spécialiste de ces questions, nous avons créé des outils de prévention (formation et sensibilisation), de signalement des violences (numéro d’écoute dédié) et d’accompagnement des victimes (signalement à la justice, mesures de suspensions).

J’ai eu l’occasion, accompagné du Directeur Technique National et de la cellule en charge de ces sujets, de détailler auprès de Madame la Ministre des Sports les actions mises en place depuis 2019 et de rendre compte des dossiers en cours de traitement. La fédération a à cœur de poursuivre et d’approfondir ce travail.

De nouvelles actions sont d’ores et déjà prévues, une note à tous les adhérents autour de la nécessité de signaler les faits, un message aux organes déconcentrés pour consolider les remontées d’informations et rappeler les procédures en place, un travail d’amélioration de la communication des dispositifs d’accompagnement des victimes, ou encore la refonte du dispositif de première écoute, pour mieux accueillir les victimes.

Je vous tiendrai régulièrement informé de ce que nous mettons en place, et suis à l’écoute de vos suggestions, de vos propositions et de toutes les initiatives que nous pouvons déployer pour être exemplaires sur cette question.

Conformément à nos statuts, le Conseil d’Administration s’est réuni le 25 mars dernier. Il m’a confié la mission d’assumer la présidence de la fédération par intérim. Je convoquerai prochainement une nouvelle réunion du Conseil afin de désigner la présidente ou le président pour la fin du mandat.

Notre pays traverse l’une des plus graves crises sanitaires de son histoire. Je tiens avant tout à vous adresser, à vous et à vos proches, mes meilleurs vœux de santé. Je souhaite également vous remercier pour tous les efforts fournis, au plus près de l’ensemble de nos pratiquants, durant cette période de confinement qui bouleverse nos quotidiens.

Comme vous pouvez le constater tous les jours, le monde du sport, qu’il soit professionnel ou amateur est en arrêt d’activité. Les championnats et compétitions sont soit en pause, soit annulés. Les compétitions européennes et internationales sont décalées à des dates ultérieures sans plus de précisions, et les jeux Olympiques sont repoussés d’un an.

La situation dans laquelle nous sommes entrainera des réflexions stratégiques et économiques dans les prochaines semaines, quand la France sortira du confinement. Nous pouvons déjà le dire, le monde du Sport et notre fédération seront lourdement impactés par cette crise inédite. Mais je sais pouvoir compter sur la mobilisation de chacune et de chacun pour y faire face.

La fédération continue son activité avec l’ensemble du personnel en télétravail. Dans cette période d’incertitudes fortes, vous pouvez compter sur notre travail pour soutenir l’ensemble du réseau des organes déconcentrés et des clubs.

Afin de vous accompagner durant le confinement, une série de mesures d’urgence est mise en place. Nous allons publier sur Rolskanet une FAQ spéciale Coronavirus, qui sera enrichie des nouvelles questions au fur et à mesure de nos échanges. Nous allons adapter le contenu des newsletters à destination des organes déconcentrés et des clubs. Des permanences hebdomadaires en visio-conférence vont être organisées à partir de la semaine prochaine et dans un format ouvert de type « workshop », pour répondre à toutes vos questions. Enfin, les clubs recevront dans les prochaines semaines un questionnaire à nous retourner pour nous permettre de mesurer les impacts économiques de cette crise sur vos activités.

Les commissions sportives restent très actives durant la période de confinement, en étroite relation avec les clubs. Plusieurs enjeux sont à gérer : analyser et décider du devenir des compétitions, établir les impacts financiers de ces décisions, préparer la saison à venir d’un point de vue réglementaire, stratégique et opérationnel et enfin entretenir le lien avec les communautés sportives. Je sais, pour avoir fait le point avec elles, que les commissions sportives veulent décider au mieux afin d’assurer une transition la plus facile possible, et de préparer au mieux la saison prochaine.

De mon côté, j’ai demandé un point précis de la situation financière de la FFRS et de l’impact des décisions des commissions sur leur budget. Ce travail d’anticipation nous permettra de sortir de cette crise dans la position la plus favorable et facilitera la reprise. Ceci facilitera également la construction budgétaire 2020-2021.

Avec les subventions du Projet Sportif Fédéral, c’est l’intégralité du dispositif de subventions, précédemment dans le cadre du CNDS, qui est refondu. Nous apprenons à instruire les dossiers de subvention dans ce cadre.

Cela demande de notre part une mobilisation importante. Le Bureau Exécutif a validé les critères du label ainsi que la liste des clubs labellisés en 2020. Par ailleurs, la fédération a communiqué autour du PSF la semaine dernière, ce qui permet d’ouvrir la phase de réception des dossiers de demandes de subventions des clubs concernés et des organes déconcentrés.

Il est probable que l’activité sportive de la fédération se trouve ralentie pour un long moment. Ceci ne nous empêchera pas de nous mobiliser sur les projets permettant la reprise, mais aussi de préparer l’avenir, avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Nous sommes totalement mobilisés pour traverser cette crise, et préparer nos réussites futures.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement et vous en remercie.

Je vous prie de croire, à l’assurance de mes salutations les meilleures.

 

Boris DARLET

Président par Intérim