Tous les deux ans, la Coupe des Nations vient s’inscrire au calendrier international, quelques mois avant les Championnats du Monde. Les plus grandes nations mondiales du rink hockey s’y donnent rendez-vous pour peaufiner leur préparation. La France achève l’édition 2019 à la 5ème place. Fabien Savreux nous dresse le bilan tricolore…

Bonjour Fabien, peux-tu faire le bilan match par match de la Coupe des Nations Tricolore ?

Nous n’avions pas d’objectif précis. Il fallait déjà être performant sur l’ensemble des matchs face à 6 équipes de très bonne qualité. On espérait pouvoir se qualifier pour les demi-finales. Cela aurait pu être réalisable. Le premier match des phases de poule nous permet de rentrer en douceur dans le tournoi face à l’équipe locale du Montreux HC, 8-1.

Italie 9-2 France

L’Italie n’avait pas amené l’équipe avec les internationaux habituels, elle n’était pas au complet par rapport à celle qui pourrait être présente aux Roller Games. Les italiens font une magnifique compétition. Ils terminent à la 3ème place. On risque retrouver certains de ces joueurs à Barcelone. On a fait un match horrible face à cette équipe là. On n’a pas du tout existé, on n’a pas défendu, on n’a pas été performants et on est passés au travers. C’est une leçon pour la suite. on est irréguliers.

Argentine 6 – 0 France

Ensuite vient le match face à l’Argentine, championne du monde 2015 et 3ème à Nankin. Cela promettait un match compliqué après l’échec face à l’Italie. Il fallait remettre une dynamique en place. Ce match comptait pour rien, il aurait fallu gagner de 5 à 6 buts, ce qui est presque impossible face à ce genre d’équipe. Au bout de quelques minutes, on prend le premier but. On a été défaillants face à eux. Nous terminons 3ème de la poule et nous croisons donc le 4ème de l’autre poule : la Suisse. 

France 9-2 Suisse

On gagne 9-2. On a vraiment fait des montagnes russes !

Espagne 2 – 4 France

On joue l’Espagne dans le match pour la 5ème place. L’Espagne est championne du monde en titre, mais elle n’a pas aligné de champions du monde sur le terrain. Elle reste une équipe solide, malgré l’absence des cadres. Elle est composée de grands joueurs venus des grands clubs espagnols. On est satisfaits. On a bien attaqué et surtout très bien défendu. Cela montre du potentiel, mais qu’il faut être plus concerné défensivement pour ne pas être menés et avoir à courir après le score.

Comment va se passer la suite de votre préparation pour les Roller Games ?

On va maintenant se revoir courant juin pour préparer la compétition qui débutera début juillet. Il y a 28 équipes au Championnat du Monde. On a vu que l’équipe de France cherchait à être performante face aux 5 meilleures équipes mondiales : Espagnole, Portugal, Italie, Angola, Argentine. On a vu ce qui nous séparait de cette équipe-là.

Classement final

  1. Portugal
  2. Argentine
  3. Italie
  4. Angola
  5. France
  6. Espagne
  7. Montreux HC
  8. Suisse

A voir également

Galerie photo du match Montreux HC / France

Galerie photo du match Argentine / France