Cet article est une reprise de la NOTE D’INFORMATION CSRH N°6, envoyée aux clubs et leurs présidents.

 

Le calcul des quotas de participation aux phases finales 

Avant propos 1 : les quotas définis dans le règlement sportif général dispositions Roller Hockey concernent les Championnats de France et prennent en compte uniquement les matchs des différents championnats de France (y compris les matchs de phase régionale concernant les championnats jeunesses). 

Avant propos 2 : Les championnats concernés et pris en compte sont donc : 

– Les Championnats de France Sénior Mixtes (Elite, N1, N2, N3 et Prénational) 

– Les Championnats de France Sénior Féminins (N1 et N2) 

– Les Championnats jeunesses (U13, U15, U17, U20) 

 Les matchs joués en jeunesses ne comptent pas pour les quotas séniors mixtes ni féminin, et inversement. 

 Les matchs séniors féminins ne comptent pas pour les quotas mixtes et inversement. 

 Concernant les gardiens, c’est la présence sur la feuille qui est prise en compte, que ce dernier rentre ou non sur le terrain. 

 

Attention cette note n’a pas vocation règlementaire. 

Vous trouverez en complément de cette note les règlements fédéraux dans votre espace licencié (my.rolskanet.fr). 

 

Quels matchs sont pris en compte ? 

Tous les matchs des phases préliminaires des championnats concernés. Les matchs doivent impérativement être saisis sur le module de résultat et le scan de l’original de la feuille de match inséré au module de résultat. 

Concernant les championnats en plusieurs phases avant les phases finales, toutes les phases préliminaires sont prises en compte, avec au moins un match avant la fin de la première phase de qualification. 

Par exception, la participation des catégories d’âges U11 et en-dessous est calculée en prenant en compte les matchs comptabilisés dans le module de résultats de championnat de ligue et zone. 

Comment calculer les matchs à réaliser pour participer aux phases finales ? 

Pour savoir si un joueur peut participer aux phases finales d’un championnat, il va falloir vérifier le nombre de matchs à effectuer. Attention deux nombres sont définis : 

– Un nombre minimum de matchs à avoir joué sur la saison 

– Un nombre de matchs à réaliser avant la veille du premier match retour (pour les championnats en aller/retour), ou avant le 31/12 pour les autres championnats (championnats jeunesses et féminins). 

Nous avons choisi de prendre des cas concrets pour visualiser ces calculs. 

 

 

Particularités des joueurs nés en 2003/2002/2001/2000/1999 

Cette tranche d’âge étant particulièrement sensible, des souplesses ont été mises en place afin de faciliter leur intégration progressive aux Championnats de France Sénior. 

→ La restriction empêchant de jouer « dans un niveau de championnat senior masculin après avoir disputé 7 rencontres ou plus dans un (ou plusieurs) championnat(s) senior masculin de niveau supérieur » ne s’applique pas à ces catégories d’âge. 

→ L’obligation de figurer sur la liste de joueurs(ses) remise en début de saison pour pouvoir disputer les rencontres (Championnats de France Elite ou N1, Coupes de France seniors masculins ou féminines) ne s’applique pas à ces catégories d’âge. 

→ Les joueurs des catégories d’âge U18 à U20 peuvent participer durant le même week-end à des matchs de Championnat de France Sénior et Jeunesses (U20). Attention cependant au respect des temps de repos entre deux matchs. 

→ Les matchs du Championnat U20 ne peuvent pas être pris en compte dans les quotas des Championnats de France Sénior, et les matchs séniors ne peuvent pas être pris en compte dans les quotas U20. 

→ Ces jeunes peuvent bénéficier de sélection d’athlète du championnat senior vers le championnat U20, ou du championnat U20 vers un niveau de championnat sénior ou vers l’ensemble des équipes sénior d’un autre club dans la mesure où cette catégorie ou ce niveau de championnat n’est pas présent dans son club d’origine. 

Un jeune U20 peut donc jouer sous les couleurs de deux clubs différents dans la mesure où cette opportunité lui permet de trouver la solution adaptée à son niveau et à sa progression. 

→ En cas de sélection d’athlète d’un club A vers un club B, les matchs pris en compte dans le calcul des quotas pour le(s) championnat(s) réalisé(s) avec le club B ne sont que ceux réalisés pour le compte du club B. 

De même, les matchs pris en compte dans le calcul des quotas pour le(s) championnat(s) réalisé(s) avec le club A ne sont que ceux réalisés pour le compte du club A. 

Exemple: un joueur joue en N1 et U20 dans son club d’origine et bénéficie d’une sélection d’athlète vers la N3 d’un autre club. Les matchs réalisés en N1 ne compteront pas dans le quota de la N3 et les matchs de la N3 ne seront pas pris en compte dans les quotas de la N1. 

 

 

ATTENTION

le nombre de journées de la seconde phase du championnat U20 n’étant pas fixe et la structure des autres championnats variant d’une région à l’autre, les chiffres de référence (ligne 1) sont donnés à titre d’exemple et ne sont pas les chiffres réels. Pour connaitre le nombre de matchs réellement proposés dans votre région, merci de vous référer à votre planning régional disponible sur le module de résultats. 

Pour rappel, si le nombre minimum de joueurs de champs est porté à 6 en phase de qualification, le nombre minimum de joueurs en phases finales (1/4; 1/2 et Finale) est de 8 joueurs de champs + 1 gardien. 

En cas d’entente, on prendra en compte le nombre de matchs joués par le joueur en jeunesses (aussi bien ceux réalisés pour le compte de l’entente que ceux réalisés pour son club d’origine).