La Women European League, c’est déjà terminé  ! Retour sur la troisième et dernière journée de compétition. Suite aux demi-finales de la veille, Rennes affrontait Valladolid pour tenter de remporter la médaille de bronze, synonyme de troisième place et Ris Orangis s’était qualifié pour la grande finale contre Rubi …  

Petite finale : Rennes – Valladolid : 2-0 

Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées la veille en match de poule. Valladolid s’était logiquement imposé 4-1. Favorites de cette petite finale, les espagnoles ont confirmé leur statut.  

Le match débute sur un rythme élevé, les deux équipes se rendent coup pour coup. Les Pirates de Rennes sont plus entreprenantes et se montrent les plus dangereuses mais la gardienne espagnole ne se laisse pas surprendre. La gardienne Rennaise répond également par de beaux arrêts. A la mi-temps, le score est de 0-0 et tout reste à faire dans la seconde.  

Au retour de la pause, les joueuses de Valladolid haussent le ton et se procurent beaucoup d’occasions. Comme lors de la première période, Flora GUIMBERTEAU, gardienne de Rennes, ne se laisse pas surprendre et semble infranchissable. Mais à la 34ème minute, sur une faute de main, la gardienne Rennaise laisse échapper le palet entre les jambes. Valladolid ouvre le score par Laura ALVARADO, 1-0. Rennes ne baisse pas les bras et continuer de pousser. Mais à la 38ème minute, une infériorité numérique leur sera fatale, puisque qu’à 3 contre 4, elles encaisseront un deuxième but espagnol de Julia FOUZ. Un but qui mettra fin aux espoirs des joueuses françaises. Le score restera de 2-0 jusqu’à la fin du match.  
Les Pirates s’inclinent donc dans cette finale et prennent la 4ème place de la compétition. Un beau parcours réalisé par cette belle équipe de Rennes.  

Finale : Pas de regret pour Ris Orangis (Ris Orangis – Rubi : 4-6)

Tout laissait à croire que cette finale serait de très grande qualité. Tout d’abord elle opposait les championnes de France aux championnes d’Espagne. Ensuite, elles se sont rencontrées en match de poule et Ris-Orangis l’avait emporté au tirs aux buts au terme d’un match complètement fou. Et enfin, c’est la toute première finale de la Women European League. Les deux équipes avaient donc à cœur de la remporter.

Dès le début du match, la tension est perceptible de chaque côté, mais le match ne tardera pas à se décanter. A la 5ème minute de jeu, c’est Ris Orangis qui ouvre le score par Léna RAULT. Le match se lance de la meilleure des manières. Les espagnoles ne l’entendent pas de cette oreille puisque deux minutes après, elles égalisent par Shauny ORTEGA. La partie est belle et bien lancée. Les espagnoles imposent leur jeu, elles prennent l’avantage en marquant par deux fois en deux minutes, Shany ORTEGA (8ème) et par Ana SIERRA (9ème). Les rissoises demandent un temps-mort dans la foulée pour se remettre dans la partie. A la reprise du jeu, les Phénix reviendront au score sur un exploit d’Aurore GAUTHIER à la 11ème minute. Mais les espagnoles de Rubi, développent un jeu précis et rapide. Elles creuseront l’écart par deux fois (14ème et 17ème par ORTEGA ET SIERRA) et ne seront plus inquiéter jusqu’à la mi-temps. Score de 5-2 à la pause. 

Le début de la seconde période est un peu terne. Rubi gère sans prendre de risque alors que Ris Orangis commet des fautes et se retrouve même à 4 contre 2 pendant une minute. Avec de l’envie, les rissoises réduisent l’écart à 9 minutes de la fin par Léa MULLENDER et permet aux joueuses locales d’y croire encore. Espoirs rapidement éteints par le 6ème et dernier but de Rubi à la 33ème par Ainhoa MERINO. L’ultime but de Ris Orangis par Laura PAMART n’y change rien, les espagnoles de Rubi s’imposent face à une belle équipe de Ris Orangis et deviennent Championne d’Europe ! 

Les joueuses de Ris Orangis n’ont pas de regrets à avoir. Rubi était plus fort aujourd’hui. La toute première Women European League s’en va donc en Espagne.  

 Un bilan positif

Rennes et Ris Orangis ont représenté parfaitement la France durant ces trois jours en proposant des matchs de qualité.  Félicitations aux deux équipes pour leurs parcours.  Cette compétition fut une vitrine exceptionnelle pour le Roller Hockey Féminin mais également pour le sport féminin.  A noter : Léna RAULT, joueuse de Ris Orangis a été élue meilleure joueuse de la compétition. Félicitations à elle !

Retrouvez tous les résultats sur http://ris-orangis-2017.cerilh.com