2800 patineurs ont pris le départ de la première édition du Virgin Radio Paris Rollers Marathon ce dimanche 15 octobre. Les vagues successives des patineurs élites, des sportifs, duos et loisirs se sont élancées du pied de la Tour Eiffel pour une course inédite empruntant les quais de Seine et les voies sur berges.

Un temps idéal

Les conditions climatiques exceptionnellement douces ont permis aux participants de profiter au mieux des plus beaux monuments parisiens qui jalonnaient le parcours de 2 x 20 km : la ligne de départ tracée sur le Pont d’Iena aux pieds de la Tour Eiffel et face au Trocadéro laissera des souvenirs inoubliables à chacun. Le passage par la place de la Concorde, l’Île de la Cité ou encore le Quai d’Orsay sont autant de cartes postales.

Un rendez-vous incontournable du roller

Le monde du roller était à Paris ce weekend, en ligne, en quad. Sur la ligne de départ, on a pu voir des hockeyeurs, des joueuses de roller derby comme des patineurs freestyle ! Avec un temps de course pouvant aller jusqu’à 4 heures, tous les niveaux ont pu s’exprimer sans contrainte de chronomètre. La preuve qu’un lieu et un événement d’exception peuvent mobiliser toute la communauté roller. Les plus jeunes sont venus découvrir les frissons de leur premier marathon alors que les anciens ont ressorti les patins du placard pour ressentir à nouveau l’adrénaline d’une course au coeur de la Capitale. C’est bien là qu’il fallait être ! Chacun y est allé de sa photo, de son selfie, conscient de la chance qu’a eu le roller de pouvoir investir un tel endroit le temps d’une journée. La dernière course au pied de la grande dame remonte à 25 ans… une génération !

Ewen Fernandez et Flavie Balandras inscrivent leur nom au palmarès du premier Paris Rollers Marathon

Le Français Ewen Fernandez n’a pas fait dans la dentelle. Après une dizaine de kilomètres de course, il parvient à s’échapper sur ce parcours technique et exigeant. Le licencié des patineurs d’Herbauges se cale sur une allure de croisière à plus de 40 km/h et boucles les 30 derniers kilomètres de la course en solitaire. Il rallie la ligne d’arrivée en 1h00’48 ». Derrière lui, le champion du monde en titre Nolan Beddiaf et son équipe ne parviennent pas à boucher le trou. Il y aura donc bataille pour les accessits. Nolan vient décrocher la seconde place au sprint devant un autre spécialiste du marathon, Guillaume De Mallevoue.

La première féminine, Flavie Balandras, membre de l’équipe de France, termine en 1h08’33’’ à la 37ème place au scratch. Elle devance ses coéquipières de l’équipe nationale, Chloé Geoffroy et Marine Lefeuvre.

Rendez-vous en 2018 !

Le contexte de cette première édition a été très particulier au regard des contraintes de sécurité et des multiples rebondissements imposés aux organisateurs par les autorités préfectorales. L’équipe d’organisation a engrangé de l’expérience et s’est montrée à l’écoute des retours des patineurs sur les améliorations à apporter à cette grande fête du roller. Nul doute que la prochaine édition sera mémorable !

Photo : © JB Autissier – Agence Panoramic

Principaux résultats

Hommes

  1. Ewen Fernandez en 01:00:48  (Vitesse moyenne 40.01km/h)
  2. Nolan Beddiaf en 01:02:06 (Vitesse moyenne 39.17km/h)
  3. Guillaume De Mallevoue en 01:02:06 (Vitesse moyenne 39.17km/h)

Femmes

  1. Flavie Balandras en 01:08:33 (Vitesse moyenne 35.48km/h)
  2. Chloe Geoffroy en 01:10:38 (Vitesse moyenne 34.44km/h)
  3. Marine Lefeuvre en 01:10:43 (Vitesse moyenne 34.4km/h)

Retrouvez l’ensemble des résultats sur le site de l’organisation

Photo : © JB Autissier – Agence Panoramic

La vidéo du départ