Saint-Omer a bien joué, a beaucoup tenté mais est tombé, samedi 12 mars, à Ploufragan. La surprise est réelle, tant sur le papier, l’opposition semblait déséquilibrée entre une formation de haut de tableau et une autre du ventre mou. Mais deux buts signés Ruckebusch (27e) et Patricio (40e) ont eu raison des protégés de Fabien Savreux.

Lire la suite de l’article