Paré de la tenue arc-en-ciel de champion du monde en titre du marathon, Ewen Fernandez (EO Skates) s’est offert une victoire de prestige sur les Allées du Parc. Parti en solitaire peu avant la mi-course, il est parvenu à prendre une avance suffisante pour l’emporter et même effleurer le record de l’épreuve (à quelques secondes près). Le team EO Skates réussit un « hat trick » avec Nolan Beddiaf et Guillaume De Mallevoue en deuxième et troisième positions, eux aussi partis en échappée.

 

 

 

Après une matinée pluvieuse à Dijon – nous en reparlerons -, l’après-midi devait être heureuse : la météo annonçait des averses, mais elles ont épargné le circuit du 16ème Roller Marathon et donc les participants de la Coupe de France/Coupe du monde. Malgré l’absence de dernière minute du vainqueur sortant, Bart Swings (Powerslide), le plateau était quand même relevé et la course fut palpitante.

 

 

Parti peu après le départ, Nolan Beddiaf (EO Skates) lançait la première offensive. Derrière, le team X-Tech d’Elton De Souza et l’Allemand Felix Rijnhen (Powerslide) organisaient la chasse. Et quand Beddiaf fut rattrapé, son coéquipier Guillaume De Mallevoue plaçait une deuxième salve. Lancé à plus de 40km/h, le peloton était secoué de toutes parts. Jusqu’à ce qu’Ewen Fernandez, en troisième étage de la fusée EO, ne parachève le travail à 45km/h de moyenne.

 

 

Le champion du monde sortant du marathon prenait bientôt une quarantaine de secondes d’avance, lancé à toute allure vers le record de l’épreuve. Il devait passer la ligne en 59’17, soit deux petites secondes de plus que le record établi en 2012 par Bart Swings… Derrière les trois échappés, le peloton était réglé par Felix Rijhnen devant le local de l’étape, Doucelin Pédicone (AM Sports) et Elton De Souza (X-Tech).

 

 

Katharina Rumpus aime la France

 

 

On la sait francophone. La sprinteuse du team Powerslide, Katharina Rumpus, va sans doute finir par se voir accorder une reconnaissance spéciale. En l’espace de deux marathons internationaux en France cette année, elle est montée deux fois sur le podium ! La première fois, c’était à Rennes sur Roulettes, où elle termine deuxième. Hier, c’était donc à Dijon, où elle prend la victoire !

 

 

La course fut secouée par les attaques de la gagnante justement, et même animée par une échappée formée de Katharina Rumpus, de Margaux Vigié (Cado Motus) et de Juliette Pouydebat (team SILA). Mais c’est au sprint que la victoire s’est jouée. Derrière Rumpus, Juliette Pouydebat prend l’argent et Maëlann Le Roux (Pôle France), vainqueure à Rennes, confirme et prend le bronze. Le marathon s’est joué en 1h12’59.

 

 

L’équipe de France Master revient avec trois médailles du championnat d’Europe

 

 

Il y avait un autre enjeu hier à Dijon : celui du championnat d’Europe Master. Sur une route détrempée et un circuit rendu difficile à patiner, l’équipe de France Master a récolté trois accessits. Dans les premières courses de la matinée, Stéphane Pineau a pris le bronze au sprint dans la catégorie des U40. C’est Julien Levrard (RSSP) qui reporte le titre – et qui « brise » la malédiction de la deuxième place.

 

 

Dans la catégorie des 040, Gaëlle Duplenne réalise encore une fois une performance solide : elle termine troisième derrière deux Allemandes, dont une certaine Claudia Peichstein, indétrônable, et Karina Wendorf… Enfin, dans la catégorie des 060, Elhadi Beddiaf termine également troisième après une échappée au long cours, derrière Giuseppe Presti (Italie) et Cor Varenkamp (Pays-Bas). A noter que Jean-Paul Baratte (Mérignac) finit troisième du marathon en 070.

 

 

Un grand merci à tous les sélectionnés en équipe de France qui se sont préparés avec beaucoup d’intensité pour ce rendez-vous dijonnais. Certains d’entre eux iront peut-être défendre les couleurs de la France en Chine à la mi-septembre pour le championnat du monde Master… Un grand merci pour finir aux équipes d’AM Sports, qui font année après année de ce rendez-vous en terre bourguignonne un incontournable de notre sport !

 

Crédit photo : AM Sports