Devant le succès des articles « paroles de joueurs » du site rollerhockeyandfun.info et de l’arrêt de ce site, le Comité Roller Hockey souhaite prendre le relais pour mettre en avant les joueurs et dirigeants des matchs.

Christophe Chauvin, officiel d’équipe des démons d’Asnières (N2), à Saint-Gratien

Pour notre premier match en N2 (promus) nous avions hâte de faire bonne figure. Après un début de match très serré où nous nous rendions coups pour coups, Saint-Gratien a été logiquement pénalisé (18 fautes en tout) et nous en avons profité pour marquer en première période la majorité de nos buts en supériorité numérique ; nous la finissons à 8-3. La deuxième manche fut moins « fofolle » : nous avons su gérer notre avance aux buts et même creuser l’écart sur le score final de 11 à 5.

Je suis très fier de mes joueurs qui découvrent cette division, l’ambiance est excellente, le groupe est sain. Nous attendons le prochain rendez-vous avec impatience.[divider]

Capitaine des samouraïs de Gennevilliers (N2), contre Aubergenville

Les 2 équipes avaient hâte de retrouver les terrains et cela se voit dès l’entame du match avec beaucoup d’intensité dans le jeu. Les hyènes ouvrent le score mais nous revenons de suite. Les premières pénalités tombent mais nous n’arrivons pas à en profiter. Les 5 dernières minutes de la première période voient les aubergenvillois assaillirent notre but mais notre goalie, Thomas Tardif, tient bon pour nous amener à un score de 2 à 3 pour les Hyènes à la pause. La seconde période verra les joueurs d’Aubergenville continuer leurs efforts avec beaucoup d’agressivité afin de creuser l’écart. De notre coté, plusieurs pénalités tombent, nous empêchant de jouer à 4 et espérer gagner ce match. Le match se termine par une victoire 6 à 3 pour Aubergenville.

Nous voilà rentrés dans le vif du sujet et nous allons devoir travailler dur pour préparer la venue d’Angers dans 2 semaines.[divider]

Arthur Vandromme, capitaine des Aloses de Bordeaux (N1), à Caen

Pour attaquer le championnat, nous commençons par un gros morceau avec ce déplacement à Caen, où nous avions perdu 3-2 la saison dernière. Avec leur immense piste et leur recrutement estival, nous nous attendions à un match compliqué. Et malgré le score fleuve, ce fut le cas. Du moins, pendant les 15 premières minutes, où le score était indécis (1-1).  Le tournant du match est le but inscrit par Romain Masson en infériorité numérique qui nous redonne l’avantage. Puis nous avons poursuivi notre marche en avant pour mener 4-1 à la mi-temps. En deuxième, nous gardons le même état d’esprit et le même engagement, pour l’emporter au final 8-2.

Le physique a clairement fait la différence sur ce match où à aucun moment nous avons levé le pied. Au contraire même, les efforts fournis durant la préparation portent leurs fruits. Les recrues Cadren et Uriot ont livré un gros match, notre gardien Benjamin Deschamp a sorti quelques arrêts déterminants mais, à côté de ça, nous avons aussi pas mal vendangé en attaque, quelques loupés incroyables. La note aurait donc pu être plus salée.[divider]

Damien Fontaine, attaquant des Anges de Nice (N1), à Lyon

Pour ce premier match de la saison, nous avions un déplacement compliqué sur le terrain difficile de Lyon et contre une équipe qui nous a souvent posé des problèmes. On a eu du mal à rentrer pleinement dans le match mais, juste avant la mi-temps, nous avons su faire la différence pou rentrer au vestiaire avec une avance confortable. Nous avons plutôt bien géré la seconde période, sauf les 10 dernières minutes où l’on a manqué d’expérience ce qui aurait pu nous coûter cher. Mais il faut retenir la victoire 8-5, avec 8 buteurs différents. Maintenant la saison est lancée et place à Reims dans 15 jours en Champagne.[divider]

Guilhem Bruel, entraîneur des Apaches de Tours (N1), contre La-Chapelle-sur-Erdre

Les Apaches ont gagné samedi pour la reprise du championnat à la Rotonde…mais ce fut dur. Il est vrai que l’alignement de notre équipe était bien perturbé par les nombreuses blessures. Charlie Godano a ouvert le score, mais nous n’avons pas réussi à faire le break.  La chapelle était bien en place et bien aidée par son nouveau portier. Et comme d’habitude, face à eux, nous avons eu du mal à trouver des solutions et nos adverses ont  exploité nos erreurs en égalisant, puis en mettant 2 buts d’avance juste avant la mi-temps. Il a fallu une grosse deuxième période et les deux premières réalisations de Marius Godano pour revenir au score. Thibaut Gourin en bon capitaine ne s’est alors pas privé de donner la victoire aux siens en déjouant parfaitement le gardien adverse et clotûrer le score à 4-3.[divider]

Renaud Crignier, joueur des Ecureuils d’Amiens (Elite), à Rethel

C’était un match sans pression pour Amiens qui n’avait rien à perdre, avec une entame parfaite puisque nous avons mené 3-2 pour revenir à 3-3 à la pause . Dans la deuxième période nous étions encore dans le jeu à 15 minutes de la fin avec un score à 4-4 et s’en suivent deux boulettes de notre part pour que Rethel mène 6-4 à 4min30 de la fin. Les trois derniers buts avec un contre-son-camp et un autre dont on ne se saura jamais s’il est rentré ou non sont anecdotiques. Au final nous avons tenu 40 minutes chez le champion en titre avant de craquer moralement sur le cinquième but, qu’on offre à Rethel.

Il y a des bonnes choses aprés les tournois de préparation en demi-teinte que nous avons fait.[divider]

Jimi Lefranc, joueur des Diables de Rethel (Elite), contre Amiens

Nous avons mis du temps à rentrer dans le match, comptant beaucoup trop de pénalités qui nous coûtent chères. Malgré une domination rethéloise, le score est resté sérré à la mi-temps. Mais, pour un premier match et de nouvelle lignes mises en place, l’équipe s’est vite ressaisie en seconde période. ce qui promet de bonne choses pour la suite.[divider]
Vous souhaitez participer ? Contactez Lionel Ménard.

Photo : Ligue Elite, Rethel contre Amiens
Crédit photo : Blackghost