De la Coupe de France (Le-Mêle-sur-Sarthe) à la N1 (Reims RHR, Ris-Orangis et Bordeaux) en passant par la N2 (Asnières, Tarbes/Pau, Besançon, Rouen, Gennevilliers et Seynod), retrouvez les paroles de joueurs du week-end du 18-19 octobre 2014 ! 

Aurélien Baudoux, secrétaire des Ragondins de Le-Mêle-sur-Sarthe (CDF) contre Donnay

Samedi dernier, Donnay accueillait les ragondins de Le-Mêle-sur-Sarthe  (exemptés en premier tour). La supériorité des locaux ne faisant aucun doute sur le papier, et dans les faits, il n’y a eu aucun match, tant la différence de niveau était flagrante. Les Tigres de Donnay posaient leur jeu trop facilement, face à des Ragondins dépassés dans la vitesse de patinage, la technique de crosse et la gestion des phases d’attaques placées. En début de seconde période, le gardien Mêlois se blesse, obligeant un joueur de champ à s’équiper, afin de reprendre le flambeau de ce malheureux portier. Même en devenant moins précis, le score évolue régulièrement, au prix de beaux mouvements en attaques, pour se porter à 17 à 0. Même si les Ragondins ont eu de belles occasions de faire trembler les filets adverses, le réalisme n’était pas de la partie.

Nous tenons à souligner la dignité des Ragondins, qui n’ont jamais arrêté de jouer, malgré un score lourd à porter.

Jordan Lallement, joueur des Rapaces de Reims RHR (N1) contre Nice

Notre équipe obtient une belle victoire (8-3) contre une équipe de Nice en forme avec de jeunes joueurs physiques. Les spectateurs ont pu voir du beau jeu proposé par chacune de nos lignes, permettant de savoir que des choses intéressantes sont à conserver. Bien sûr, nous sommes encore en rodage, il y a encore quelques petites erreurs à corriger notamment sur le jeu défensif, mais on continue de grandir et d’avancer pour la suite de la saison.

La semaine prochaine, l’équipe fait son premier match à l’extérieur contre Villard-Bonnot, nous serons prêts !

Nicolas Bouchere, joueur des Phénix de Ris-Orangis (N1) contre La-Chapelle

Ce fût notre premier match à domicile et nous souhaitions confirmer notre première victoire. Le match débute mal pour nous alors que nous étions en supériorité numérique (but en cage vide sur une passe) et nous sommes rapidement menés 2-0. Petit à petit, l’équipe reprend ses esprits et parvient à imposer son jeu pour prendre l’avantage jusqu’à 5-2. Ris prenait les commandes de la partie mais une double infériorité numérique vint redistribuer les cartes : nous avons joué à 2 joueurs sur le terrain, pendant 5 minutes, avec l’exclusion de notre gardien. Nous tenions très bien au début avec un très gros boulot d’Enguerrand et Biton mais La-Chapelle parvint tout de même à refaire leur déficit, allant jusqu’à égaliser à 15 minutes de la fin. Ris repris du poil de la bête et assiégea les buts de Ludig qui repoussa les offensives adverses et permit à La Chapelle de ne pas plier. Début de l’overtime et Mister « mort subite » alias Romain Gautereau marqua le but de la victoire.

La victoire est là mais en overtime (-1 point) alors que nous tenions le match. L’arbitrage a été vraiment trop sévère : ils ont malheureusement préféré placer l’arbitrage au centre du match à la place du jeu, ce qui est regrettable. Le prochain match est à Moreuil, qui reste sur une belle victoire face à Caen !

Alexandre Boirie, joueur de Bordeaux (N1) contre Maisons-Laffite

En première mi-temps nous avons mis beaucoup de pression sur l’adversaire avec un pressing haut, nous les avons privé d’occasions  et nous avons été efficaces offensivement. Nous rentrons au vestiaire avec une bonne marge (6-1). La physionomie du début de deuxième mi-temps reste la même et nous prenons le large jusqu’à 9-2 après 5 minutes de jeu. Puis nous nous sommes relâchés, laissant aux Bourrins un sursaut d’orgueil et profiter pour remonter à 9-5. Nous parvenons ensuite à reprendre le dessus face à leur effectif réduit. Le match s’est déroulé dans un bon esprit de la part des deux équipes et a été bien arbitré. On retiendra dans l’équipe une très bonne première mi-temps, et une deuxième très moyenne, à corriger. Nous allons rapidement préparer la prochaine rencontre qui arrive dès samedi à La-Chapelle, qui promet d’être un gros match en perspective. Un grand merci au public d’avoir répondu présent et rendez-vous le 15 Novembre pour la rencontre face à Ris-Orangis.

Thibaut Gourin, capitaine des Apaches de Tours (N1) à Toulouse

Ce fût le premier long déplacement pour l’équipe. Le début de match est plutôt en notre faveur, on arrive à développer notre jeu et nous faisons le break 3-1 en moins de 10 minutes. Malgré cela, Toulouse ne lâche rien et recolle au score. Toutefois, en fin de première mi-temps, nous parvenons à remettre 2 buts. En deuxième mi-temps, le jeu se durcit. Toulouse recolle une nouvelle fois au score. Les pénalités pleuvent mais, hélas, les arbitres ont été un peu dépassé par les évènements, Toulouse parvient à prendre l’avantage et mène 7 à 5. En fin de match une pénalité de 5 min contre nous scelle l’issue de la partie. En résumé, notre manque de rigueur et d’implication dans le jeu, ainsi qu’un arbitrage très inconstant nous ont coûté le match.

Florent Boyer, Capitaine des Démons d’Asnières (N2), à Evretz

Avec un match nul et une victoire la saison passée contre cette équipe, les consignes d’avant-match étaient claires. Avec un effectif réduit et une salle pleine à craquer de supporters, nous savions que le match allait être long. Nous marquons très rapidement (2’04) et, même si Evretz prend l’avantage 2-1 rapidement, nous finissons la période par une avance de 4-2. Le début de seconde période est très rapide, avec deux buts en 58 secondes. Evretz, toujours dans le même état d’esprit, pousse pour recoller au score. A force de trop pousser nous profitons de beaucoup d’occasions qui n’aboutissent qu’une seule fois pour gagner 7-4.

Je souhaite féliciter tout particulièrement notre jeune gardien, Arthur Sitbon, pour son premier match. Sollicité à plusieurs reprises, il a su repousser les offensives adverses par de grands arrêts.

Benjamin Vendoze, capitaine du TPP (N2) à Pessac

Il n’y a pas grand chose à redire sur ce match : les consignes ont été respectées, nous avons corrigé notre souci de discipline sur le terrain et le score est de ce fait très parlant. Nous n’avons que très rarement été en danger durant la partie. Tout le monde sans exception a pris du plaisir à jouer ce match (gagné 13-1), maintenant on passe au suivant !

Mathieu Jouham, capitaine des Griffons de Besançon (N2), contre Paris XIII

Pour ce premier match à domicile face à l’un des favoris de la poule, nous avions à cœur de bien faire. La bonne semaine d’entraînement et l’entrée forte dans le match nous permet de profiter du temps que paris s’habitue à notre terrain difficile pour mener au score. Notre gardien à été très performant face aux rares occasions parisiennes et nos attaquants très réalistes. Nous avons bien mis en place le système du coach et celui-ci a très bien marché. C’est une belle victoire (10-2) devant notre public. Il faut vite passer au match suivant la semaine prochaine à Pont-de-Metz.

Allan Labreux, Coach des Spiders de Rouen (N2), contre Saint-Gratien

Nous avons disputé un match très physique de A à Z. Nous avons mené tout le match, alternant le bon et le moyen, permettant un score de 4-1 à la pause. A la reprise, nous marquons après 17s, puis Saint-Gratien répond par deux fois et nous repartons à la conquête de la victoire avec deux buts rapides. Le match se finit sur un score de 8 à 4.

 David Prudent, responsable des Samouraïs de Gennevilliers (N2) contre Angers.

Cette seconde rencontre de notre championnat se déroulait à Gennevilliers où nous recevions l’équipe N2 des HAWKS d’Angers. Nous avons commencé le match de la meilleure des manières puisque les Samouraïs inscrivent les deux premiers buts de cette rencontre. Après 11 minutes, Angers retrouve son jeu et inscrit son premier but. Notre indiscipline ne nous a pas permis de nous concentrer et ainsi espérer faire jeu égal avec nos adversaires du jour. Nous rentrons au vestiaire avec deux buts de retard : 2-4. Angers déroulera son jeu en deuxième période (3-6) et le match se finira sur une large victoire des nos hôtes 10 à 5.

Notre prochain match sera en déplacement à Rouen, une équipe que nous connaissons bien.

Guillaume Blanc, capitaine Seynod (N2), à Villard-Bonnot

Nous ne connaissons pas l’équipe réserve de Villard-Bonnot (Par le passé, nous avons joué contre l’équipe 1) et, hormis son premier match défait contre Thyez, nous ne savions pas son niveau. Nous avons donc abordé le match très sérieusement et discipliné. Il fallait ajouter à cela la configuration exceptionnelle du terrain (50×25 mètres) du CREPS de Voiron. La fin de la première période avait déjà livré l’issue finale : nous menions 7-0 sans trop de résistance en face. La fin de match se fait plus « light » car le seul gardien de Villard-Bonnot se blesse à la main et termine, malgré l’handicap et la douleur.

Le score final de 14-0 est très sévère mais nous met dans les meilleures conditions pour aborder le prochain match, dimanche prochain, à Marcy, avec l’objectif de ramener les 3 points.

PROPOS RECUEILLIS PAR : Lionel Ménard

PHOTO : Ligue Elite, Amiens contre Angers

CREDITS PHOTOS : Myriam Leprince