Le week-end du 22 et 23 Avril se déroulait le Trophée Barbieri 2017 à Calderara di Reno en Italie.

Cette compétition de référence pour les couples artistiques accueillait près de 60 couples cette année dont 3 couples français. Cette année, un juge français officié durant cette compétition il s’agissait d’Adrien PIERSON qui a démontré tout son professionnalisme durant l’ensemble de la compétition.

Le premier couple français qui a débuté la compétition fut le couple Espoir composé de Charline PAPIN et Baptiste PIERSON. Le couple espoir participait pour la deuxième fois d’affilée à cette compétition.

Leur performance fut intéressante avec notamment une réalisation conforme à leur niveau sur des éléments de couples jugés plus complexes, alors que des éléments plus simples, comme notamment des sauts parallèles, ont été accrochés. Ces erreurs ont eu comme impact au classement une 7ème place à seulement un dixième du couple italien classé devant.

Malgré du travail restant à accomplir sur la partie artistique afin de proposer une prestation plus aboutie chorégraphiquement parlant, le jeune couple français continue de progresser au sein de cette discipline très exigeante.

Place ensuite aux 2 couples Séniors français.

Marine PORTET et Nathanaël FOULOY étaient le premier des deux couples Séniors français à s’élancer. Malheureusement la prestation réalisée par le couple français le plus expérimenté n’a pas été à la hauteur des attentes. En effet, le couple a semblé très en retrait durant sa prestation malgré la réussite de certains éléments complexes comme les triples sauts lancés qui sont un peu leurs éléments « phares ». Une vitesse de déplacement lente associée à une fin de programme compliquée, ponctuée de quelques erreurs majeures (dont la non montée du troisième porté), a eu pour conséquence au classement une 6ème place alors que le podium semblait être à leur porté.

Camellia CHERIFI et Thomas PICARD ont clôturé les prestations françaises sur cette compétition mais pas forcément comme on pouvait s’y attendre. Le début du programme était conforme malgré une chute sur le triple saut lancé qui était le « joker » du programme étant donné le fait que la fiabilité à l’entraînement n’est pas encore optimale. La suite du programme est ponctuée de quelques erreurs avec notamment, comme Marine et Nathanaël, l’absence du troisième porté qui est très préjudiciable à ce niveau. Thomas et Camellia se classe 8ème avec de nombreux enseignements pour la suite de la saison.

Cette compétition fut frustrante pour les couples séniors qui sortaient d’un open national plutôt réussi 15 jours avant. Cette compétition intervient comme une piqure de rappel pour les deux couples français pour la suite de la saison avec, en ligne de mire, les Jeux Mondiaux qui se dérouleront en Pologne du 21 au 23 Juillet prochain.