Les faits marquants : En rade à St Brieuc, Quévert se voit pourchassé au classement, par St Omer et Mérignac, désormais à 1 point ! Coutras, prolifique offensivement, continue sa remontée. En bas du classement, sale temps pour Biarritz, Ergué-Gabéric et Noisy Le Grand.

Résultats

  • SA MERIGNAC : 8 – LA VENDEENNE : 3
  • US COUTRAS : 10 – BIARRITZ OL : 2
  • SCRA ST OMER : 6 – RHC LYON : 1
  • CS NOISY LE GRAND : 1 – SPRS PLOUFRAGAN : 2
  • AL PLONEOUR LANVERN: 4 – AL ERGUE GABERIC: 3
  • RAC ST BRIEUC : 4 – HC QUEVERT : 4

Classement

1) HC Quévert, 34 pts
2) SCRA St Omer, 34 pts
2) SA Mérignac, 33 pts
4) US Coutras, 27 pts
5) La Vendéenne, 27 pts
5)RAC St Brieuc, 26 pts
7) RHC Lyon, 14 pts
8) SPRS Ploufragan, 12 pts
9) AL Plonéour-Lanvern, 11 pts
10) CS Noisy Le Grand 10 pts,
11) AL Ergué Gaberic, Biarritz Ol, 7 pts

SA MERIGNAC : 8 – LA VENDEENNE : 3

Opportunisme mérignacais

Samedi soir, il ne fallait pas louper ce match de très haut niveau annoncé comme l’affiche de cette 14eme journée.

Pourtant c’est La Vendéenne qui ouvre le score par le jeune Roberto Di Benedetto (0-1, 5′) ; mais le SAM, seulement 15 s plus tard, recolle au score par un Olivier Lesca des grands soirs (1-1, 5′). C’est encore lui qui porte le score à 2-1 pour les locaux (9′), et son frère Sylvain creuse l’écart 3-1, 15′.Ce fut ensuite une course poursuite jusqu’à la mi-temps. Aux 2 buts de Carlo Di Benedetto pour La Vendéenne (3-3, 24′), Mérignac ne laisse pas son rival l’inquiéter grâce à 1 but du jeune Remi Herman et 1 autre de l’excellent Guilhem Lesca à 4s de la pause. Les girondins partent aux vestiaires avec un avantage de 2 buts 5-3.

La deuxième période fut celle du jeune mérignacais Alexandre Silva qui signe un triplé, lui qui n’avait pas encore marqué un but à domicile (43′, 46′, 50′). Le score final est de 8-3.

A signaler l’excellente prestation du gardien de but local Loic Chibois.

Mérignac garde sa place dans le trio de tête du Championnat Elite, avant d’aller défier l’actuel leader Quévert dans son jardin. Ce dernier, suite à son résultat nul à St Brieuc, est talonné à 1 point par les vainqueurs de cette affiche, conjointement avec St Omer.

 

US COUTRAS : 10 – BIARRITZ OL : 2

Coutras, puissance 10

Après une victoire à Ploufragan la semaine passée avec 10 buts marqués, les revoilà avec ce même compteur contre Biarritz.

Esteve Pujals ouvre le score sur coup franc dès la 31eme seconde de jeu (1-0). Tant pis pour les retardataires. La première mi-temps sera à sens unique. Esteve Pujals double la mise à la 11ème minute (2-0). Coutras laisse peu d’espace aux Biarrots et ajoute un nouveau but par son capitaine

Loic Ducourtioux (3-0, 13´) Biarritz ne baisse pas les bras et parvient à réduire le score à la 20ème minute sur un tir plein axe (3-1) du biarrot Sébastien Lesca.

Le collectif Coutrillon est bien huilé et Alberto Morales inscrit trois nouveaux buts avant la mi-temps (6-1). L’international français est en très grande forme. Le score est de 6-1 à la pause.

Au retour des vestiaires, Biarritz inscrit un but sur coup-franc direct par Isaac Gonzalez, suite à un carton bleu du coutrillon Thimothé Laborde (6-2, 30eme).

Coutras, insatiable, repart à l’assaut des buts Basques.

Alberto Morales inscrit son quatrième but à la 31eme minute, sur coup franc direct, suite à un carton bleu du visiteur Hyavinthe Cherifi (7-2). L’entraîneur Sebastian Cano fait tourner son effectif sans que le niveau de jeu Coutrillon ne baisse. Gwénaël Arnouil, tout juste entré en piste, est à la conclusion d’un superbe mouvement collectif (8-2). Les Biarrots sont débordés. Le public Coutrillon est à la fête. Esteve Pujals et Gwénaël Arnouil portent le score à 10-2.

Très belle victoire de Coutras qui confirme sa bonne forme actuelle avec des attaquants d’une efficacité redoutable.

Après cette 14è journée, Coutras occupe seul la 4è place au classement.

 

SCRA ST OMER : 6 – RHC LYON : 1

Nette victoire mais longue à se dessiner

Le SCRA menait 1-0 à la mi-temps ayant joué trop tranquillement face à une équipe lyonnaise déterminée qui obligera Alan Audelin à être

décisif dans ses interventions. C’est Gérard Teixido qui donnera ce maigre avantage à la 13ème minute (1-0). Le SCRA aurait pu doubler la mise sur pénalty mais se heurtera au gardien visiteur très vigilant.

La deuxième période verra une accélération du jeu audomarois qui se mettra à l’abri assez rapidement. But de Chicho Minuzzi (2-0, 28ème) puis pénalty transformé par Florent David (33ème) et le 4-0 (34ème) affiché grâce à Toni Sero bien servi par Gérard Teixido.

Le lyonnais Omar Nedder réduira la marque sur pénalty (4-1, 38ème) mais les Audomarois vont gérer tranquillment leur avantage.

Chicho va bénéficier d’une excellente passe de Toni Sero pour son doublé (5-1,39ème). Cirilo Garcia va obtenir un pénalty que Toni Sero ne marquera pas et Gérard Teixido va clore la marque (6-1) à 40 secondes du terme.

On retiendra le contraste entre les deux mi-temps et en définitive les trois points aisément conquis.

 

CS NOISY LE GRAND : 1 – SPRS PLOUFRAGAN : 2

Malchance ou maladresses de Noisy, opportunisme de Ploufragan

La N1 de Noisy recevait le SPRS Ploufragan pour un match d’une très grande importance dans la course au maintien.

Dès l’entame du match, l’on ressent l’importance de l’enjeu, les Bretons exerçent un pressing très intense sur le porteur de balle noiséen ! Les défenses sont concentrées et rien ne passe d’un côté comme de l’autre.

A la 19ème, le visiteur Mathieu Ruckebush reçoit un carton bleu mais Marcio Fonseca bute sur Thomas Buanec, auteur d’une très grande partie ce soir ; Anthony Weber voit son penalty stoppé quelques minutes plus tard… La pause arrive sans qu’aucun but ne soit inscrit ! (0-0).

Dès le retour des vestiaires, c’est le ploufraganais David Abreu qui trompe Keven Correia d’un tir puissant en lucarne opposée : 0-1, 28è. Ploufragan loupe juste après le CFD sur le carton bleu adressé à Mathias Narce, Noisy résiste à son tour aux deux minutes d’infériorité.

A la 10ème faute du SPRS, Anthony Da Costa voit son CFD repoussé par le bas du poteau !

Le match est intense et Anthony Weber parvient à loger un tir puissant sous la transverale du portier breton ! 1-1, 40è. Malheureux sur les tirs, Noisy rate encore le CFD de la 15ème faute bretonne…

Anthony Weber reçoit alors un carton bleu, Keven Correia stoppe lui aussi le CFD mais s’incline sur un très beau tir de Patricio Joao pendant l’infériorité numérique. Ploufragan passe à nouveau devant, 1-2, 42è.

Le CFD de la 10ème faute noiséenne sera lui aussi raté. David Abreu reçoit un carton bleu sur un arrêt de jeu (46è) mais Noisy ne parviendra pas à profiter de deux minutes de supériorité ni de la 20ème faute costarmoricaine à 40 secondes de la fin du match !

Que de regrets ce soir, 4 CFD et un pénalty ratés et une défaite d’un but ! Noisy devra impérativement se déplacer à Ergué le 14 février pour ramener les 3 points. Ploufragan dépasse Noisy en bas du classement.

 

AL PLONEOUR LANVERN : 4 – AL ERGUE GABERIC : 3

Plonéour-Lanvern dans la douleur, mais récompensé

Les visiteurs gabéricois, mal classés, montrent d’entrée un visage déterminé, mais n’arrivent pas à scorer. De plus, ils se prennent un contre dévastateur, œuvre de Marcos Pinto (1-0, 10′), puis encaissent un penalty réussi par Miguel Gomes (2-0, 11′). Sonnés mais pas ko, ils réduisent le score par Emiiano Chiconi, sur un beau cafouillage (2-1, 15′). Plonéour a beau dominer, le score de 2-1 est sifflé à la mi-temps, en leur faveur.

Même scénario dès la reprise, mais avec plus de réussite cette fois pour Ergué Gabéric : qui égalise par Ricardo Antunes après avoir transpercé la défense de Plonéour (2-2, 33′) et qui prend l’avantage par leur capitaine Anthony Daoudal (2-3, 37′), jetant le froid dans la salle.

A peine deux minutes plus tard, Duarte Delgado la réchauffe, d’un tir puissant, en égalisant (3-3, 39′). Trente secondes plus tard, la salle explose lorsque Marcos Pinto donne l’avantage aux siens (4-3, 40′). Les 10 dernières minutes sont à l’avantage de Plonéour, le tout en gestionnaire.

Le résultat de ce match très emballant donne de l’espoir au maintien de Plonéour-Lanvern en N1 et des soucis à Ergué-Gabéric.

RAC ST BRIEUC : 4 – HC QUEVERT : 4

Match de haut niveau, et score de parité

Cette affiche de haut de tableau a tenu toutes ses promesses et les deux protagonistes se sont séparés sur un score nul. Pas étonnant, car les intentions offensives et les stratégies défensives se sont annulées au tableau d’affichage final.

Cependant, les visiteurs ouvrent le score par Corentin Turluer, décalé par Corentin Le Polodec lui même décalé par Maxi Oliva (0-1, 13′). St Brieuc est dominé, mais Mario Rodriguez, d’un tir en hauteur, égalise (1-1, 16′). Malgré des occasions visiteuses, cette parité est sifflée à la mi-temps.

Dès la reprise, le visage du match est plus rapide. Le briochin Anthony Le Roux réalise une superbe passe à Mario Rodriguez qui lobe magnifiquement le gardien quévertois Carles Cantarero (2-1, 35′). Trois minutes plus tard, Pablo Saavedra, bien placé pour reprendre un rebond, égalise (2-2, 38′). Profitant de cette remontée, les quévertois concrétisent leur euphorie offensive par 2 buts :

Corentin Le Polodec réussit son face à face devant le gardien briochin Xavier Tanguy (2-3, 40′) et Corentin Turluer réussit un coup-franc direct (2-4, 44′).

Les briochins doivent réagir, le public les aide. Antoine Le Berre, du milieu de terrain, trouve la lucarne (3-4, 46′) et Anthony Le Roux, d’un sublime tir croisé, fait lever la salle (4-4, 48′).

La fin de match est palpitante, la victoire pouvant pencher d’un camp à l’autre. Mais c’est sur cette parité que la fin est sifflée.

Après ce très beau match, sans vainqueur, le leader Quévert voit St Omer et Mérignac revenir à un point au classement et St Brieuc arrêté dans son ascension dans le haut du tableau.