Biarritz, proche de l’exploit jusqu’à quelques minutes de la fin, ne peut empêcher Quévert de rester leader. Coutras perd le derby contre Mérignac, Noisy Le Grand dominé par St Omer : les 2 gagnants sont 2è au classement.

Vainqueur du derby à Ploufragan, St Brieuc gagne 1 place (4è) et dépasse Coutras (5è) au classement. Les dernières places sont (sauf pour Ergué Gabéric) inchangées.

LA VENDEENNE : 5 – AL PLONEOUR LANVERN : 0

Domination yonnaise

Même si les visiteurs plonéristes n’ont aucunement démérité dans cette partie, les yonnais ont affiché, pendant tout le match, une nette domination.

Avec une très grande vitesse d’exécution, La Vendéenne, certainement échaudée par sa période initiale la semaine dernière contre Quévert (1-3) s’est mise cette fois-ci, à l’abri très tôt : Edu Fernandez (1-0, 3è) et Carlo Di Bendetto (2-0, 5è) ont bien entamé les débats côté yonnais. Malgré la domination des hôtes, les visiteurs résistent sur ce score jusqu’à la pause.

A la reprise, les intentions des 2 équipes sont identiques : La Vendéenne attaque, Plonéour-Lanvern résiste aux assauts. Au bout d’un quart d’heure de jeu, les bigoudens plient sur un but de Matthieu Nicolezeau (3-0, 35è). Dix minutes plus tard, Edu Fernandez aggrave le score (4-0, 44è). Et à quelques 40 secondes de la  fin, les visiteurs, pourtant en supériorité numérique (CB de Matthieu Nicolezeau) encaissent un 5è but par Mathieu Guibot (5-0, 49’18).

Avec ce résultat favorable, La Vendéenne se rapproche du haut de tableau, Plonéour-Lanvern reste 8è.

US COUTRAS : 2 – SA MERIGNAC : 4

Tombés dans le piège …

Coutras s’est incliné face à Mérignac samedi soir. Une rencontre au sommet du championnat qui s’est finalement transformée en match fermé et réduit à une histoire de pénalties.

Les coutrillons entament pourtant le match de la meilleure des façons. Ils dominent leurs adversaires  et ouvrent logiquement le score dès la deuxième minute sur pénalty transformé par Loïc Ducourtioux (1-0). Toute la première mi-temps sera à l’avantage des coutrillons mais Loïc Chibois dans les buts mérignacais réalise des arrêts de grande classe et permet à ses coéquipiers de rester dans le match. Mérignac commet de nombreuses fautes d’équipes. La dixième est sifflée avant la pause ; Esteve Pujals transforme le coup-franc direct (22ème minute). 2-0 pour Coutras. Moins d’une minute plus tard, Mérignac revient au score par Alexandre Martinho Da Silva. Un but entaché d’une faute flagrante que les arbitres ne voient pas. 2-1 à la pause, Coutras n’a pas su concrétiser sa nette domination et va le regretter.

Une affaire de pénalties

Les Mérignacais entament pied au plancher la deuxième période. Pressés dans leur camp, les coutrillons n’arrivent plus à poser leur jeu. Mérignac domine et parvient à égaliser à la trentième minute sur pénalty (2-2). Coutras réagit enfin et se montre dangereux à de nombreuses occasions. Mais la défense mérignacaise reste imperméable. Expérimentés, les joueurs de la banlieue bordelaise vont réussir à prendre l’avantage en fin de match, encore sur décisions arbitrales. Rémi Hermann va transformer un pénalty (2-3) puis un coup-franc direct (2-4). Coutras s’incline pour la première fois dans sa salle cette saison. Une défaite douloureuse pour des coutrillons qui ont manqué de réalisme en attaque.

La semaine prochaine, Coutras se rend à Saint-Omer. Un nouveau match très difficile en perspective mais les joueurs de Sebastian Cano ont les moyens d’aller chercher un résultat dans le nord.

Avec cette défaite, Coutras rétrograde à la 5è place du classement, Mérignac reste à la 2è, et seulement en compagnie de St Omer.

CS NOISY LE GRAND : 2 – SCRA ST OMER : 6

Notre N1 poursuivait sa série de rencontres face aux cadors du Championnat en affrontant le SCRA St-Omer.

Le match démarre fort avec dès la 1ère minute un tir de Cirilo Garcia qui s’écrase sur la transversale de Kéven Correia. Le jeu est propre (1ère faute d’équipe après 15 min !), Le SCRA développe ses schémas mais ne parvient pas à conclure, le portier Noiséen et sa défense restant bien concentrés et efficaces. Côté attaque, Noisy se procure aussi des occasions mais sans réussite finale non plus…

C’est finalement Toni Sero qui ouvre le score à la 19ème minute (0-1à par une reprise au raz du second poteau. Noisy poursuit sa belle 1ère mi-temps et aurait même pu égaliser, Alan Audelin étant lui aussi sauvé par son poteau sur un très beau tir de Marcio Fonseca. Retour au vestiaire des équipes sur ce score de 0-1.

Dès la reprise c’est Cirilo Garcia qui profite d’une balle perdue et passe dans le dos de son défenseur pour aller crucifier le portier noiséen à bout portant (0-2). Le jeu s’est accéléré, de nouveau sur une balle mal dégagée et 3 passes rapides audomaroise dans la surface, Toni Sero porte le score à 0-3. Marcio Fonseca ouvre la marque pour Noisy à la 29ème (1-3) mais moins d’une minute plus tard sur une action à  2 contre un noiséen mal négociée, la balle est perdue et Cirilo Garcia marque en contre attaque imparable (1-4). C’est le tournant du match !

Le match est intense, Keven Correia laisse sa place dans les buts à Juan José Martinez qui fait une bonne entrée, il sauvera lui aussi plusieurs situations chaudes et arrêtera un CFD sur carton bleu.

Noisy continue cependant à essayer et c’est de nouveau Marcio Fonseca qui conclut une contre attaque cette fois bien jouée (2-4) avec une belle passe décisive d’Anthony Weber qui malheureusement ratera un pénalty quelques minutes plus tard… Mathias Narce trouvant lui aussi la transversale après avoir bien éliminé la gardien nordiste.

Le SCRA marquera encore deux fois par un tir puissant sous la barre de Toni Sero à la 36ème (2-5) puis Cirilo Garcia d’un tir au second poteau (2-6) frappant la guêtre du goal mais finissant tout de même au fond.

Les 10 dernières minutes seront plus tendues, avec 3 cartons bleus (Dupré et Sero puis Fonseca) mais plus rien ne sera marqué, score final 2-6.

Noisy, malgré de bonnes prestations, poursuit son « sur-place » avant son difficile déplacement à Mérignac la semaine prochaine. St Omer est à la 2è place.

SPRS PLOUFRAGAN : 1 – RAC ST BRIEUC : 5

Le RAC remporte le derby

Et sans contestation. Car après un bon quart d’heure de jeu, le RAC par Anthony Le Roux, ouvre le sore (0-1, 19è) d’une jolie lucarne, puis récidive quelques 20s plus tard (0-2, 19è) d’un magnifique tir à ras de piste.

A la reprise, si le briochin Mario Rodriguez a eu l’occasion d’aggraver le score sur penalty, il réussit sa reprise sur une superbe passe d’Anthony Le Roux (0-3, 34è). Peu de temps après, Joao Patricio réduit le score (1-3, 37è) et relance les ploufraganais. C’est sans compter sur Anthony Le Roux qui réalise son triplé quelques secondes plus tard (1-4, 37è). A 2 minutes de la fin, Wilfried Roux conforte la victoire des visiteurs dans ce derby (1-5, 48è).

St Brieuc occupe la 4è place et enfonce un peu plus Ploufragan dans les profondeurs du classement.

AL ERGUE GABERIC : 5 – RHC LYON : 5

Les gabéricois arrachent le nul

Pour les joueurs d’Ergué Gaberic, avec la plus mauvaise défense du groupe et l’avant dernière pour l’attaque et le classement général (9è), les choses se compliquent. L’espoir de vaincre les Lyonnais était dans les têtes des Gabéricois. Ce soir, l’ALEG a réussi à arracher le match nul contre les Lyonnais 5 buts à 5.

En première période, ils encaissent 3 buts : 0-1, Rui Cova 6è, 1-2 Omar Nedder 15è, 1-3 Erwan Debrouver et n’en marquent qu’un par le lyonnais Youcef Bouhafs (csc 7è).

En 2è période, si Lucien Le Berre réduit le score (2-3, 29è), les visiteurs, 2 minutes plus tard, augmentent l’écart par l’inévitable Rui Cova (2-4, 31è). C’est la période du gabéricois Miguel Sanchez, puisque, dans la même minute, il égalise pour les siens (4-4, 42è). Cinq minutes plus tard, le visiteur Loïc Le Menn donne l’avantage aux lyonnais (4-5, 47è). Mais 18s plus tard, le héros du jour, Miguel Sanchez, arrache l’égalisation (5-5, 47è).

Ergué-Gaberic gagne une place au classement (10è), Lyon reste à la 7è.

HC QUEVERT  : 9 – BIARRITZ OL : 7

Biarritz tout près de l’exploit

Les visiteurs basques ont failli réaliser l’exploit de la soirée en tenant tête au leader Quévert. Menant encore à 8 mn de la fin, ils se sont fait rejoindre à 7 mn de la fin, puis dépasser 9-7.

De ce match un peu fou, on retiendra à la fois la folie offensive et la perméabilité des 2 équipes.

L’évolution du score, pas facile à suivre à sa lecture, traduit la prolifération de buts dans cette rencontre : 0-1 Sébastien Lesca 7’24, 1-1 Pablo Saavedra 7’30, 2-1 Maxi Oliva 9’45, 2-2 Aitor Fonollosa 13’15, 2-3 Isac Gonzalez 23’45 –

2-4 Yacinthe Cherifi 26’13, 3-4 Sébastien Furstenberger 29’20, 3-5 Sébastien Lesca 34’30,

4-5 Sébastien Furstenberger 36’30, 4-6 Yacinthe Cherifi 36’30, 5-6 Sébastien Furstenberger 39’30, 5-7 Isaac Gonzalez 40’49 cfd, 6-7 Sergio Burgoa 42’05, 7-7 Guillem Ribot 43’38, 8-7 Pablo Saavedra 46’08, 9-7 Corentin Turluer 48’38

Quévert, peut-être trop confiant face à la lanterne rouge, reste dans son fauteuil de leader. Biarritz, qui a crée la surprise une bonne partie du match, reste en bas du classement.

Résumé

Résultats

La Vendéenne 5 – 0 AL Plonéour-Lanvern
Us Coutras 2 – 4 SA Mérignac
Cs Noisy Le Grand 2 – 6 SCRA Saint-Omer
SPRS Ploufragan 1 – 5 RAC Saint-Brieuc
AL Ergué-Gaberic 5 – 5 RHC Lyon
Hc Quévert 9 – 7 Biarritz OL

Classement

1) HC Quévert – 27 pts
2) SCRA Saint-Omer – 21 pts
2) SA Mérignac – 21 pts
4) RAC Saint-Brieuc – 19 pts
5) US Coutras – 18 pts
6) La Vendéenne – 17 pts
7) RHC Lyon – 14 pts
8) AL Plonéour-Lanvern – 8 pts
9) CS Noisy Le Grand – 7 pts
9) AL Ergué Gaberic – 7 pts
10) SPRS Ploufragan – 6 pts
12) Biarritz OL – 4 pts