Damien Lahaye organise l’un des plus anciens et des plus gros événements roller en France : Rennes sur Roulettes. Comment en arrive-t-on à faire gérer et à faire vivre une manifestation de cette taille ? Réponse…

Bonjour Damien, peux-tu te présenter ?

J’ai 38 ans, 2 enfants et je vis à Rennes depuis 1997.

Quels diplômes as-tu passé ?

Je suis titulaire d’un DESS « Entreprise, Evénement et Marketing sportif » obtenu à l’université d’Orléans après avoir suivi un cursus UFR STAPS à l’université de Rennes 2 (Deug, Licence & Maîtrise « Management du Sport »).

damien_lahaye_organisateur_rennes_sur_roulettesQuel est ton parcours professionnel ?

Après mon expérience en tant que stagiaire / assistant chef de projet auprès de l’agence de marketing sportif Quarterback bouclant ainsi mon cursus universitaire, j’ai répondu l’année suivante à une offre d’emploi de l’association du Cercle Paul Bert qui recherchait un agent de développement à 3/4 temps pour l’événement Rennes sur Roulettes. L’année qui a suivi, on m’a proposé un CDI à temps complet pour être Chef de projet de l’événement, poste que j’occupe aujourd’hui depuis octobre 2004.

Comment es-tu arrivé dans le roller ?

Je suis arrivé vraiment par hasard dans le milieu du roller. Je venais de boucler mon cursus universitaire via mon stage auprès de l’agence parisienne Quarterback et je souhaitais retrouver ma région natale. Et j’ai eu cette opportunité via un ami de candidater à l’offre d’emploi du Cercle Paul Bert.

Quel est ton statut professionnel actuel ?

Je suis salarié du Cercle Paul Bert en CDI à temps plein.

illustration_resultats_rennes_sur_roulettes_2013Rennes sur Roulettes est ton principal dossier au Cercle Paul Bert, est-ce un plein temps ou es-tu missionné sur d’autres choses ?

Je suis effectivement à temps plein sur Rennes sur Roulettes avec une entorse en 2013 où j’ai accompagné la Ville de Rennes pour l’organisation des Championnats de France de Natation.

En quoi consiste ton travail ?

Je gère les différents postes inhérents à l’organisation d’un événement que ce soient la logistique, la communication, les partenariats, le sportif, la sécurité, l’administratif, la comptabilité, le réceptif, etc. Tout cela sous couvert d’un comité d’organisation composé d’une vingtaine de bénévoles qui me fait part de sa ligne directrice.

Comment est financé un événement tel que Rennes sur Roulettes ? (part des subventions publiques, part du sponsoring)

Peu ou pas de ressources propres (inscriptions + buvette) d’où la nécessité de faire appel aux partenaires publis et privés d’autant + que notre événement est majoritairement gratuit si l’on excepte les compétitions fédérales. Les collectivités sont les premiers financeurs de cet événement avec en premier lieu, la Ville de Rennes puis la Région Bretagne et le Département d’Ille-et-Vilaine. A cela s’ajoute, le concours de partenaires économiques assez fidèles dans l’ensemble.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ce métier ?

La diversité des tâches permettant de ne pas tomber dans le répétitif tout comme la pluralité des disciplines proposées sur l’événement rendant la construction de ce maillage fort intéressant. Avec au final, la satisfaction de voir le jour J, le déroulé du projet imaginé en amont.

illustration_wsx_rennes_2014_smallA ton avis, est-il encore possible de monter un événement roller à l’heure actuelle et d’en vivre ?

Je pense que nous aurons de plus en plus besoin à l’avenir d’événementiels sportifs permettant d’évacuer cette morosité ambiante qui fait que les gens ne se rencontrent plus. L’événementiel permet de rassembler, de vivre un moment de convivialité et de partager des émotions, choses devenues rares de nos jours ! Après, le montage d’un événement fait forcément appel au nerf de la guerre, à savoir l’argent ! C’est peut-être là, le frein à mon optimisme ! Mais bon, je pense que le roller a une belle carte à jouer auprès des médias car c’est un sport fort télégénique qui avec un peu de lobbying intéressera sûrement à nouveau des sponsors privés.

Que conseillerais-tu à une personne qui souhaite se professionnaliser dans le monde du roller ?

Avoir à minima un bagage diplômant, se construire au fil du temps un réseau et être en veille permanente sur l’actualité roller

Tribune libre : si tu souhaites ajouter quelque chose qui te tient à cœur…

Un grand merci au comité d’organisation et tout particulièrement à Maryvonne Ermine, présidente de ce dernier. Et sinon, prenez date ! RENNES SUR ROULETTES 2015, c’est les 30 & 31 mai prochains !