Les Suisses au programme des Français ces deux derniers jours

Ce vendredi, la France était opposée à l’équipe de Montreux, les Français se devaient de réagir après leur défaite sévère face aux Italiens.
Le match débutait sur de bonnes bases mais les bleus allaient vite être refroidis par une contre attaque rondement menée par Andréas Munger (5′).
Le jeu s’équilibrait sans pour autant que les deux équipes ne trouvent d’ouverture.
A la pause : 1/1

A la reprise, les choses n’évoluaient guère jusqu’à la 26 ème minute où Adrian Boo Garcia ne creuse l’écart de nouveau, l’équipe de Farnce se trouvait un peu plus en difficulté. Celle-ci tentait bien des choses mais l’inspiration n’était pas tellement au rendez-vous.
On s’acheminait vers une troisième défaite…
Et puis, la révolte des jeunes bleus a sonné dans la salle omnisports de Montreux. Mathieu Le Roux par deux fois trompait le gardien de l’équipe locale Suisse puis Carlo Di Benedetto y allait de son but à quelques secondes de la fin.
OUF !!!! mais quelle belle réaction de l’équipe de France.

En ce samedi, veille de Pâques, les Français étaient opposés à l’équipe nationale Suisse.
Le match débutait sur un rythme soutenu, les Français affichaient d’entrée de grandes intentions, beucoup de vitesse et de détermination.
Sur une contre-attaque, c’est le jeune Carlo Di Benedetto qui ouvrait le score de belle façon (7′). Il récidivait 6 minutes plus tard assisté par Florent David.
Les bleus jouaient avec envie et enchaînaient de beaux mouvements. Même si avant la pause, le suisse Pascal Kissling marquait, on sentait l’équipe de France déterminée.

Cela allait se confimrer en seconde période, puisque les Bleus allaient marquer par 3 fois, d’abord par leur capitaine Cirilo Garcia rentré en cours de jeu (34′) puis par l’inévitable Carlo Di Benedetto qui se permettait de mystifier par 2 fois le gardien Suisse sur CF Direct (38 et 40′) Quel Talent!!!
Les Français ont quelque peu rassuré, aujourd’hui, c’est à confirmer face aux Allemands qui ne nous réussissent pas toujours.

L’équipe de France doit garder de l’envie et exprimer son jeu sans retenue.

ALLEZ LA FRANCE !