3ème match des Bleus dans ce championnat du monde de roller hockey 2016. Après l’Argentine et l’Espagne, le client n’est pas des moindres : les Etats-Unis ! Les américains sont connus pour leur jeu rugueux et le capacité à revenir au score dans les moments difficiles.

Une première période animée

Le camp tricolore débute la rencontre sur un bon rythme avec plusieurs tirs sur la cage adverse par Antoine Rage, Hugo Vitou ou Jolan Mogniat-Duclos. Les américains ne sont pas non plus avares dans leur distribution de shoots et Roman De Préval est vite sollicité.

Malgré une supériorité numérique, les Bleus ne parviennent pas à lancer le compteur des buts. Les deux équipes multiplient les attaques et les contres et l’engagement physique croît au fil des minutes. A tel point que quelques esprits s’échauffent. Baptiste Bouchut écoppe d’une pénalité. Malgré l’infériorité numérique, les Bleus ne se démontent pas et partent même à l’assaut de la cage américaine avec Maxime Langlois qui subtilise le palet à ses adversaires. De son côté, le gardien Français fait le job et les Bleuses sortent de la pénalité sans dommage.
On sent les français plein de bonnes intentions dans le camps des USA avec un jeu bien construit mais ils peinent à finaliser. Baptiste Bouchut ou encore Jeff Ladonne mettent pourtant du coeur à l’ouvrage.
C’est finalement Jolan Mogniat-Duclos qui libère le camp français à 2’30 de la fin de la première période. Sa joie réveille d’ailleurs une épaule douloureuse qui le conduit vers le banc.

Seconde mi-temps : entrée en lice des jeunes

 match_france_usa_sh_championnat_monde_roller_hockey_2016_02Au retour sur le terrain, Simon Demars a remplacé Roman De Préval et Adrien Desoppis fait également son entrée. Les deux jeunes joueurs connaissent leur baptême du feu face aux américains ! Une belle preuve de confiance de l’entraîneur Geoffroy Tijou.
Les américains piqués au vif par le but en fin de première période mettent la pression sur la cage française. Le gardien tricolore bloque un premier tir mais ne peut rien faire contre la cohue qui se déclenche devant lui. Les USA ferraillent dur avec les défenseurs français et glissent le palet dans la cage. 1 – 1.
La France se remet en ordre de marche et vient construire dans le camp adverse : Jérémy Lapresa shoote et tape le poteau gauche. Karl Gab sert Antoine Rage depuis l’aile gauche mais le tir est contré. Quelques secondes plus tard, le pressing français paie et Antoine Rage marque en powerplay ! 2 – 1 pour les Bleus.
Le contre américain arrive après quelques minutes de flottement : deux joueurs se fraient un chemin dans la défense française et tirent. Simon Demars gère la situation sans se démonter.
Hugo Vitou Humblet est sanctionné pour crosse haute devant la cage française, un américain a pris un coup au visage (sans gravité). Revoilà les Bleus en infériorité numérique (seulement la seconde fois dans le match).
Qu’à cela ne tienne, Jérémy Lapresa récupère le palet et s’en va menacer le gardien américain.
Une nouvelle fois, la tension monte entre les deux camps un joueur de chaque équipe termine en prison. Les français voient le compteur défiler et la fin de partie approcher. Ils calment leurs ardeurs offensives et laisse s’écouler les 30 dernières secondes en sécurisant le palet.

 » Ca, c’est fait !  » comme dirait Bernard Séguy ! Les Bleus terminent premier de leur groupe devant les USA. Demain, rendez-vous à 19h00 pour le match contre la Suisse !

Voir les infos du match sur Rsportzmatch_france_usa_sh_championnat_monde_roller_hockey_2016_03