Pour leur dernier match du mondial, l’équipe de France Senior Homme a affronté la Grande-Bretagne. Les Bleus se sont imposés sur le score fleuve de 9-0. Une victoire qui leur offre la Coupe du Monde mais qui ne suffira sans doute pas à effacer la déception de la 9ème place en championnat du monde…

Première période

Les anglais offrent une belle résistance pendant plusieurs minutes, laissant présumer d’une partie qui ne sera pas de tout repos… mais l’attaque française finit par percer la défense sur une phase de powerplay où Yohan Jalinier dévie habilement un palet passé à l’aveugle par Julien Thomas.
4 minutes plus tard, Baptiste Bouchut envoie le palet dans les filets britanniques, accroissant l’écart. Le jeu engagé amène les tricolores à commettre des fautes. Kevin Beziau écoppe de deux minutes de pénalité pour interférence sur le gardien… alors qu’il a juste buté dessus en pivotant. Le jeu s’arrête pendant près de 5 minutes le temps que le portier récupère. Score à la pause : 2-0.

Seconde mi-temps : les power plays réussissent aux français

Dès le retour des vestiaires, les français montent le rythme et viennent inscrire un nouveau but par Baptiste Bouchut assisté de Jeremy Lapresa (3-0). Julien Couraud donne un nouveau but à la France sur un power play (4-0). Les fautes anglaises s’enchaînent, offrant un nouveau power play à la France et c’est Benjamin Tijou qui vient inscrire le 5ème but tricolore (5-0).
Les Bleus vont alors enchaîner les buts jusqu’à la fin du match par Julien Thomas (6-0), Jean-François Ladonne sur un énième power play suite à une faute de Sam Jones (7-0), Théo Fontanille (8-0) et enfin Jean François Ladonne (9-0) sur un ultime power play.

Bilan

On retiendra de cette rencontre la rugosité du jeu britannique et la facilité avec laquelle la France a imposé son jeu. Les tricolores terminent donc ce mondial par une 9ème place. Le fait d’avoir remporté la Coupe du Monde aussi facilement montre que la France n’a pas sa place dans la poule basse et aurait eu sa place parmi les meilleures nations. Les modifications réglementaires en cours au sein du comité international pourraient bien changer la donne pour l’édition 2015 du championnat du monde en Argentine…

roller_hockey_coupe_monde_2014