Après une entrée en matière difficile face à la formation helvétique, les Bleus ont sérieusement redressé la barre en s’imposant face au Canada, actuel leader du groupe B. Les français se placent ainsi en bonne position avant leur prochaine échéance contre l’Italie…

Une première mi-temps à l’équilibre

La première période voit les deux équipes se tenir tête avec un jeu rapide en contre attaque quasi-permanente. Dans l’ensemble, France et Canada nous offrent un jeu assez propre. Le Canada écope d’une seule pénalité en première période, sans conséquence sur le score.

Le compteur s’ouvre en seconde période

match_france_canada_seniors_hommes_mondial_roller_hockey2014Trois minutes après le retour des vestiaires, Yohan Jalinier commet une faute qui place la France en infériorité numérique. Les canadiens en profitent pour pilonner la défense tricolore et marquent en power play par John Clewlow (1-0).
Les Bleus ne se démontent par et reste constant, construisant le jeu pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que Karl Babillet trouve la faille avec Benjamin Tijou (1-1).
Le même John Clewlow commet une faute qui place les français en supériorité numérique. Yohan Jalinier assisté de Benjamin Tijou en profite pour offrir le second point à la France (1-2). Il ne reste plus que 4 minutes à tenir jusqu’à la fin de la rencontre. Thomas Woods s’emporte, mettant à nouveau les français en situation avantageuse. Les français repartent de plus belle à l’attaque. Un contre canadien aurait pu coûter cher mais le gardien français veille.
Le public entame une Marseillaise dans les dernières minutes pour encourager son équipe. Le décompte des dernières secondes libère la France qui peut rentrer au vestiaire avec le sentiment du devoir accompli.
L’équipe de France nous a montré un visage plus séduisant, avec une équipe pleine d’envie, un collectif plus soudé.

Prochain objectif : l’Italie. Une victoire placerait les bleus en très bonne posture dans leur groupe et pour les quarts de finale.