L’ultime journée du championnat du monde de roller course sur route a débuté avec la finale du 20 km à élimination qui n’avait pas pu se courir 2 jours avant, faute d’une luminosité suffisante sur le circuit. Le programme devait initialement débuter à 8h00 du matin mais le déluge qui s’est abattu sur Nankin a repoussé les compétitions à midi.

20 km à éliminations seniors hommes

Les français négocient parfaitement le début de course sur le circuit détrempé. Ils restent en permanence aux avants-postes avec la Colombie, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal ou encore l’Italie.
Le peloton s’écrème au fil des tours. Nolan Beddiaf est éliminé juste après Ricardo Bugari qui vient de chuter. Il termine 21ème au général.

Le dernier tour regroupe les Colombiens Juan Sebastian Sanz et Alex Cujavante, le français Ewen Fernandez, le Néo-zélandais Peter Michael et le Portugais Diogo Marreiros.
Dans la ligne droite d’arrivée, Ewen est à la lutte avec les deux Colombiens qui franchissent la ligne en tête. Ewen complète le podium.

championnat_monde_roller_course_3eme_place_elim_ewen_fernandez_2016

Les tours

Juniors hommes : doublé tricolore

Les juniors hommes et femmes rentrent en piste vers 13h00 sous une pluie abondante. Les séries et les phases finales s’enchaînent bien pour les juniors hommes Thomas Dambrun et Valentin Thiébault. Tous deux atteignent la finale sans encombre. On assiste à un duel France / Colombie avec deux coureurs de chaque nation !
Sur la ligne d’arrivée, Thomas est au coude à coude avec Jaime Uribe, déjà titré à plusieurs reprises lors de ce mondial. Le Français et le Colombien se jettent ensemble sur la ligne d’arrivée en fente avant. Il faut plusieurs minutes aux juges et l’aide de la photo finish pour les départager à un millième ! Thomas est malheureusement second devant Valentin Thiébault, 3ème.

championnat_monde_roller_course_double_juniors_hommes_tour_route

Juniors dames : une concurrence redoutable

Les Françaises Charlotte Frouin et Marine Lefeuvre participent à l’épreuve des tours. Elles se classent respectivement 11ème et 8ème.
Marine réalise un beau parcours. Elle s’arrête au stade des demi-finales dans une série relevée remportée par les italiennes Giorgia Bormida et Giulia Bonechi devant la colombienne Valeria Gonzalez.

Les relais sur route

Juniors dames : si proches du doublé

Après leur 3ème place sur piste, les Françaises abordent la finale du 5 km à l’américaine pleine d’envie. Elles réalisent un beau début de course qui laisse espérer une médaille. Malheureusement, elles manquent le podium de 2 dixièmes et doivent se contenter de la 4ème place.

championnat_monde_roller_course_relais_edf__junior_2016

Juniors hommes : rageant !

Les juniors hommes tombent dans une série particulièrement relevée. Ils manquent la finale pour quelques centimètres. La France termine 9ème du classement, une place qui ne reflète pas la qualité des coureurs qui composent cette équipe.

Seniors dames : aux portes de la finale

La France termine 7ème du 5000 m relais. La route des tricolores s’est arrêtée en série où elles ont manqué la finale de quelques dixièmes. Elles arrivent derrière la Chine, l’Italie et la Belgique.championnat_monde_roller_course_relais_seniors_dames 

Seniors hommes : quelle maîtrise !

Que dire après une telle démonstration ! Les français ont donné l’impression de maîtriser leur course de bout en bout. Malgré la présence de grands noms dans les équipes adverses de Colombie, d’Allemagne, ou d’italie, les français ont fait honneur à leur statut de favoris.
A l’aise sur sol humide, ils ont enchaîné les relais jusqu’à l’ultime rotation où Gwendal Le Pivert a fait parler sa pointe de vitesse, distançant largement les autres concurrents et s’adjugeant son 3ème titre de ce mondial. Par la même occasion, Elton de Souza s’offre son premier titre de champion du monde et Ewen Fernandez le 8ème de sa carrière.

Dimanche : les marathons

Demain, place à la journée de repos avant les marathons dimanche. Il s’agira d’un marathon absolu mélant les catégories juniors et seniors. Les femmes prendront le départ à 9h30 heure locale et les hommes à 11h00, en plein centre ville de Nankin, sur un circuit en forme de T long de 5 km.

Photo de Gwendal : Luis Ramirez