Pour ce 2ème match du championnat du monde de rink hockey 2015, la France a affronté les Pays-Bas.

Fabien Savreux aligne le carré de départ suivant : Alberto Morales, Carlo Di Benedetto, Sébastian Furstenberger, Florent David et avier Tanguy dans les buts.
On doit la première action dangereuse aux Pays-Bas qui shootent et permettent à Xavier Tanguy de se distinguer.
Morales réplique et Carlo Di Benedetto, par deux fois, bute sur le gardien.

A la 7ème minute, les français obtiennent un penalty. Florent David expédie la balle sur le poteau, la récupère et la glisse à Carlo qui marque.
Les néerlandais restent néanmoins dangereux sur certaines occasions, mais Carlo Di Benedetto récidive à la 8ème minute. Fabien Savreux décide alors de faire tourner son effectif en faisant entrer Anthony Weber puis Rémy Herman et Mathieu Le Roux.
Rémy Herman provoque un coup franc direct à la 16ème minute. Il permet à Carlo di Benedetto de signer un triplé. Les Bleus impriment du rythme et semblent évacuer la pression petit à petit. On sent que la détermination est présente.

A la mi-temps, le score est de 3-0.

En seconde période, Fabien Savreux fait tourner le gardien. Baptiste Bonneau prend place dans la cage. On retrouve Furstenberger, Le Roux, Roux et David sur le terrain. Le jeu redémarre. Baptiste Bonneau s’emploie dès le début à déjouer les tentatives néerlandaises. Le Roux marque pour la France à la 28ème minute. Les français bénéficient d’un coup franc direct manqué par Florent David.
La 10ème faute française est sifflée à la 29ème minute, le coup franc direct néerlandais est arrêté par Baptiste Bonneau. A la 32ème minute, le sélectionneur français change totalement son carré avec la rentrée de Carlo Di Benedetto, Rémy Herman, Alberto Morales, Anthony Weber.
Rémy Herman se distingue, il touche le poteau à la 33ème minute et obtient un penalty 30 secondes plus tard. Anthony Weber le rate.
A la 35ème minute, Rémy Herman intercepte la balle adverse et file marquer.
A la 36ème minute, un joueur néerlandais est expulsé, Morales échoue au coup franc direct mais pendant l’infériorité numérique, Carlo di Benedetto marque, une minute plus tard. Rémy Herman vient parachever la victoire française à la 39ème minute d’un beau shoot.

Score final : 7-0.

QUESTIONS À CARLO DI BENEDETTO ET FABIEN SAVREUX

La victoire est plutôt rassurante. Selon vous, sur quelles forces les français doivent miser contre l’Angola ?

C.d.B. : Aujourd’hui, nous avons respecté les consignes du coach. Nous nous sommes rendus le match facile grâce à la solidité de notre défense, même si quelques réglages restent à effectuer. Nous avons été assez réalistes devant le but adverse.

F.S. : Cette victoire n’est pas totalement rassurante, les angolais ont été proches de l’exploit face à l’espagne, nous respectons notre tableau de marche. Il va falloir être à 100% de nos moyens pour mettre en difficulté le collectif angolais, ainsi que pour maintenir une efficacité défensif et offensive.

Comment optimiser le jour de repos pour préparer au mieux le match de mardi soir ?

C.d.B. : il faut couper un peu avec la compétition, sans trop l’oublier. Nous allons un peu décompresser, préparer le match en vidéo et nous entraîner de façon ludique.

F.S. : un entraînement est progammé demain midi pour ne pas perdre le rythme. Nous allons gérer la récupération grâce aux soins et aux massages. Les joueurs sont physiquement prêts et nous allons insister au maximum sur la préparation mentale. Cet après-midi, les joueurs seront présents au Vendespace pour rencontrer leurs supporters.