Après avoir disposé de l’Argentine lors de leur premier match de poule, les Français sont allés chercher leur seconde victoire face à l’Espagne cet après-midi à Asiago. Retour sur la rencontre…

Première mi-temps : la révolte tardive

 match_espagne_france_championnat_monde_roller_hockey_2016_01Le début de rencontre voit les deux équipes se tenir tête pendant plusieurs minutes à travers un jeu d’attaques et de contres, sans pour autant que l’une ou l’autre ne parvienne à trouver la brèche.
Les Français ne sont pas avares de shoots avec Baptiste Bouchut, Jeremy Lapresa, Jeff Ladonne, Théo Fontanille, Romain Masson, Hugo Vitou ou encore Benjamin Tijou.
L’Espagne sait se montrer dangereuse en contre. Les deux équipes proposent un jeu très mobile, toujours en mouvement. Très peu de fautes seront d’ailleurs commises pendant la partie. Côté ibérique, Lluis Torres Galeno (#08) a l’art de se faufiler dans la défense. Il menace à plusieurs reprise la cage de Roman Dieu Préval sans pour autant parvenir à marquer.
Les français se font de plus en plus entreprenant et trouvent le poteau espagnol… mais c’est finalement l’Espagne qui ouvre la marque à 3 minutes de la fin de la première période sur un contre. Lambert Hamont tente bien de répliquer mais le gardien adverse est en place. Qu’à cela ne tienne le collectif bleu pilonne et fatigue le gardien.
Après 18 minutes de jeu, l’arbitre siffle la première faute de la rencontre sur une interférence de Marcos Daniel Perez Acuña (#44). Les français vont profiter de l’infériorité numérique pour revenir au score par Hugo Vitou qui va chercher la lucarne espagnole à ras du poteau. 1 – 1 !
A 10 seconde de la fin de la première période Jeremy Lapresa (#24) sert Jolan Mogniat Duclos (#19) devant la cage. Ce dernier se charge de faire glisser le palet au fond du but espagnol à ras du poteau. 2 – 1 ! Il aura fallu 47 tirs tricolores pour faire la différence.

Seconde mi-temps : la confirmation

Au retour des vestiaires, les Espagnols n’ont rien perdu de leur fougue et continuent de saisir la moindre opportunité. Heureusement le gardien Roman Dieu Préval fait un superbe match, toujours bien placé face aux assauts adverses.
Seconde faute Espagnole, Baptiste Bouchut se retrouve au sol. Les Français ne concrétisent pas cet avantage malgré une nette domination territoriale. Un travail collectif derrière la cage adverse manque de se concrétiser. Toujours 2 – 1 en faveur de la France.
Le temps s’écoule et les dernières minutes du match arrive. Le coach espagnol décide de faire sortir son gardien pour profiter d’une supériorité numérique.
Maxime Langlois sert Jeremy Lapresa qui s’en va dribbler un joueur devant la cage espagnole pour marquer le 3ème but français.

Score finale : Espagne 1 – 3 France

Demain

Place à la rencontre contre les Etats-Unis à 16h00, une équipe pleine de ressources capable de se remobiliser dans les moments difficiles pour revenir au contact. Il faudra prendre les choses en main dès le début de la rencontre pour aller chercher la première place du groupe. Fait notable ce soir : l’Italie l’a emporté 4 – 3 sur le champion du Monde Tchèque. Les playoffs débuteront en début de soirée pour les poules basses. Si la France termine première de son groupe, elle pourrait tomber contre la Suisse Jeudi. Si elle termine seconde, cela pourrait être contre la Lettonie.

Résumé des buts

16:47 : Lluis Torres Galeno (#08) – Espagne
18:27 : Hugo Vitou (#15), Karl Gabillet (#5) – France
19:55 : Jolan Mogniat Duclos (#19), Jeremy Lapresa (#24) – France
39:49 : Jeremy Lapresa (#24), Maxime Langlois (#70) – France

match_espagne_france_championnat_monde_roller_hockey_2016_02