Ces quelques mots sont destinés à vous remercier de la confiance que vous m’avez témoignée en accédant à nouveau au poste de Président de la FFRS.

Je voudrais d’ailleurs saluer et remercier l’ensemble des clubs qui se sont mobilisés pour permettre le déroulement de cette assemblée générale élective. Je m’en réjouis. Cette participation est très encourageante et démontre l’intérêt que nos élus de terrain portent à la vie fédérale.

Même si j’ai déjà exercé cette présidence, je mesure la responsabilité qui est la nôtre. Je souhaite vraiment, qu’au-delà des divergences qui ont mené le précédent conseil d’administration dans une impasse, nous rassemblions nos forces et nos expériences pour donner à toutes les disciplines du roller et du skate la place qu’elles méritent.

Très rapidement, nous devons fixer nos priorités et notre cadre d’action pour éviter de perdre trop de temps. A cet effet, le conseil d’administration chargé d’élire un nouveau bureau se réunira le 14 février prochain.
Tout comme, je ne perdrai pas de temps non plus à rencontrer le Ministère (12 février) pour enclencher le mécanisme de validation de la convention d’objectif. L’efficacité et la rapidité dans ce dossier sont nécessaires car le ministère reste le premier partenaire naturel d’une fédération délégataire.
Je prendrai également rapidement l’attache du CNOSF et de son Président Denis Masseglia pour évoquer avec lui les enjeux de notre sport et nos besoins. La réforme territoriale engagée aura inévitablement des répercussions sur l’organisation du sport en France et nous appellera sans doute à nous remettre en question dans notre logique de fonctionnement.

 

Pourquoi je vous précise cela aujourd’hui ? C’est parce qu’avec le recul, je considère qu’un président de fédération doit impulser une vision, une stratégie, tout en étant présent sur le terrain auprès des Ligues, des comités départementaux et des clubs. Il doit aussi représenter son sport auprès des instances nationales et internationales, des médias… Un président de fédération doit être le premier vendeur de son sport auprès des partenaires privés et institutionnels.

 

Vous voyez la feuille de route est bien garnie mais c’est passionnant et vous pouvez compter sur mon engagement.

Bien sportivement

Nicolas Belloir

Président de la Fédération Française de Roller Sports http://essay-uk.online/essay-help/