ELEGANCE – TECHNICITE – PERFORMANCE

 

8.731 licenciés – 179 clubs

Le patinage artistique est l’une des plus anciennes disciplines de la Fédération Française de Roller Sports, les premiers clubs français datant du début du siècle dernier. Il se pratique en individuel, en couple artistique, en couple danse ou bien en groupe dans le cas du patinage synchronisé et prend des dimensions différentes suivant la spécialité. Ce sport à haute motricité allie la technique et l’expression chorégraphique sur un thème musical, et nécessite des qualités physiques et psychologiques élevées. Extrêmement spectaculaire, ce sport apporte à ses pratiquants de grandes sensations de glisse et de vitesse.

 

LES SPECIALITES

 

Pierre_Meriel_Mondial_2014Artistique

Le patinage artistique se pratique en individuel ou en couple. C’est une discipline technique et acrobatique qui nécessite vitesse, puissance, précision et sens artistique.

Les athlètes peuvent concourir en :

  • figures imposées
  • figures libres

Chacune de ces épreuves donne lieu à un classement. Un athlète qui participe aux deux épreuves sera également classé en combiné.

Les difficultés du patinage artistique

  • Pour les figures imposées : dans le suivi de cercles tracés au sol (cercles de diamètre et de forme variables), en effectuant des éléments techniques (retournements, changements de carres). Les figures imposées demandent une grande concentration et s’exécutent sans support musical.
  • Pour les figures libres : dans l’exécution de sauts (simples, doubles ou triples), de pirouettes (assise, arabesque ou renversée), de suite de pas. Toutes ces difficultés doivent, bien sûr respecter le rythme et le tempo de la musique.

Si le patinage par couple recueille un grand succès auprès du public, il reste néanmoins la spécialité la moins pratiquée dans le monde, car très contraignante. En plus d’un bon niveau technique solo, les patineurs doivent avoir des qualités physiques exceptionnelles qui allient force, vitesse, détente, nécessaires dans l’exécution des éléments techniques. Les athlètes concourent en figures libres uniquement qui donne lieu à un seul classement.

Les difficultés spécifiques au couple artistique

  • Les portés : le niveau de difficulté résident dans le nombre d’appui, le nombre de position, le nombre de tours, la sûreté et la stabilité des deux partenaires.
  • Les sauts lancés : pour les différencier on observe l’appel du saut, et la réception de la partenaire tenue ou non. Les champions du monde détiennent le record de la quadruple rotation en présentant le quadruple twist lutz, en compétition officielle.
  • Les spirales :  cet exercice est possible en carre dehors ou dedans, avant ou arrière. Seule la partenaire prend la position horizontale, et la carre, et doit avoir la tête le plus près du sol. Le partenaire est en pivot fléchi et stable.
  • Les pirouettes de couple : nombreuses ont les variété des pirouettes de couple. La plus spectaculaire s’appelle la pirouetteimpossible assise. Tandis qu’il effectue une pirouette arabesque, le partenaire porte dans ses bras sa partenaire en position horizontale, puis descend en position assise, tout en conservant son équilibre et sa vitesse de rotation.

Mondial_Couple_artistique_Portet_FouloyDéterminer le niveau de prestation du couple

  • La synchronisation du couple dans la réalisation des éléments techniques, le déplacement et la chorégraphie.
  • La vitesse de déplacement dans les prises d’élan et de mouvement ou rotation dans les exécutions techniques.
  • La stabilité par rapport à la prise de risque : les gainages des deux partenaires durant l’élévation et les rotations des portés  ou dans l’exécution des sauts lancés.

La surabondance d’un élément technique est considéré comme une faute.

Noter l’impression artistique

  • L’interprétation du rythme et du tempo,
  • L’impression d’aisance et de confiance affichée par les deux partenaires,
  • La conception harmonieuse et créatrice de leur prestation.

Deux notes sont également attribuées.

Florence_Gerber_Mondial_Reus_2014Danse

Codifiée dans la technique mais créative dans les programmes, cette spécialité représente la fusion entre le sport et la musique. Pratiquée en couple ou en individuel, la Danse répond à des règlements particuliers, et comprend deux épreuves obligatoires en solo et trois épreuves en couple.

Les Épreuves

  • Les danses imposées : la musique (valse, tango, paso doble…) et les schémas sont imposés par les instances internationales,
  • La danse originale (en couple) ou danse de création (en solo) : le thème (blues, samba…) est chaque année tiré au sort. La musique et le montage sont en harmonie avec le thème et respectent la codification énoncée dans le règlement international.
  • La danse libre : thème et difficultés (pas, retournements, portés) sont laissés au choix des athlètes.

Chaque couple obtient un classement final unique calculé sur l’ensemble des épreuves qui bénéficient chacune d’un système de calcul basé sur l’application de coefficients.

Les difficultés de la Danse

  • Pour les danses imposées : dans l’exécution d’un schéma, à reproduire deux fois de façon identique, et sur une musique imposée identique pour tous,
  • Pour la danse originale : dans l’exécution d’un schéma inventé par chaque couple sur une musique choisie,
  • Pour la danse de création : dans l’exécution d’un schéma inventé par chaque concurrent, à reproduire deux fois de façon identique, et sur une musique choisie,
  • Pour la danse libre : dans l’exécution de pas et attitudes plus ou moins complexes.

Léa_David_Mondial_2014Toutes ces difficultés doivent bien sûr respecter le rythme et le tempo de la musique, et être réalisées en parfaite harmonie par les deux partenaires. Pour départager les concurrents, les juges disposent d’une cotation allant de 0 à 10, pour attribuer une note  » A  » (note technique) et une note  » B  » (note artistique).

Très appréciée, la Danse est considérée comme étant la discipline où l’esthétisme règne sur la chorégraphie. La qualité de présentation est une priorité absolue afin de mettre en valeur l’harmonie du couple. Parfaire la présentation et la plasticité des mouvements, demande un énorme travail de technique individuelle et de couple sur les fondamentaux (cross-roll, chassé, balancé, choctaw ou mohawk…).

Mais le plus complexe dans ce sport réside dans la création d’un couple. Former un couple, c’est avant tout former une entité qui trouvera son équilibre dans la complexité, la complémentarité, la confiance, l’instinct.

 

In-Line

Eric_Traonouez_Champion_Monde_inLineLe patinage In-Line se caractérise par l’utilisation d’une bottine artistique équipée d’une platine dont les roues sont alignées. Pratiqué essentiellement en individuel, c’est une discipline technique et acrobatique qui nécessite vitesse, puissance, précision et sens artistique. Les meilleurs patineurs au monde exécutent l’ensemble des triple sauts.

Les difficultés du patinage In-Line artistique

Dans l’exécution de sauts (simples, doubles ou triples), de pirouettes (debout, assise, ou arabesque), de suite de pas. Toutes ces difficultés doivent, bien sûr respecter le rythme et le tempo de la musique. Pour départager les concurrents, les juges disposent d’une cotation allant de 0 à 10 avec dixièmes pour attribuer une note  » A  » dite technique et une note  » B  » dite artistique. Pour la première fois, un français, Eric Traonouez, a obtenu le titre de champion du monde en 2008 après une troisième place en 2006.

Patinage de groupe

Le spectacle par excellence où s’exprime la créativité ! Dans le patinage de groupe on distingue la Précision et le Show, en quartet ou en groupe. Ces spécialités recueillent l’adhésion d’un grand nombre de clubs en France et à l’étranger. C’est la fusion du patinage artistique et de la danse, du patinage individuel et collectif.

Les différences

  • Pour la précision : dans la réalisation d’un certain nombre d’éléments imposés (cercles, lignes, blocs, moulins, croisements…) évalués sur la précision et la netteté des manœuvres et des transitions, la vitesse et la fluidité du patinage et la difficultés des pas.
  • Pour le show : dans l’expression typique d’un thème en alliant habiletés de patinage et déplacements de groupe.

article_presentation_patinage_artistique_2010_smallDescriptif

Les patineurs de groupe requièrent des bases solides de patinage artistique et de danse. Ils manient avec une grande agilité l’ensemble des retournements, dans les deux sens de rotation et maîtrisent au minimum les sauts d’un tour de rotation. Les déplacements collectifs complexes ajoutent une autre dimension aux prestations.

Les catégories se différencient par le nombre de patineurs (quartet, petit groupe, grand groupe) et l’âge (Cadet, Junior, Senior).

Évaluation

Les juges accordent deux notes :
  • Une note dite technique
  • Une note dite de présentation
Les critères d’évaluation s’organisent essentiellement autour de deux secteurs :
  • L’originalité du thème dont on apprécie :
    • Les manœuvres (précision, vitesse, qualité des appuis, variété, synchronisation des déplacements),
    • Le rythme par rapport à la musique et par rapport aux enchaînements des éléments techniques,
    • La multiplicité et la variété des éléments techniques (manœuvres, sauts, pas),
    • Les idées créatrices des formes de manœuvres,
    • L’occupation de l’espace.
  • La présentation dont on apprécie :
    • Les mouvements en harmonies avec la musique,
    • L’homogénéité du groupe,
    • L’adaptation du costume au caractère du programme,
    • L’impression générale.

Où débuter ?

Les clubs de la Fédération peuvent vous accueillir dans leurs écoles de patinage. Dès l’âge de 4 ans, il est possible de découvrir les joies du patinage artistique.

Trouvez le club le plus proche de chez vous >>  

Les compétitions

Du niveau régional au plus haut niveau international, le calendrier des compétitions est riche en épreuves de tous genres : Championnats régionaux, Championnats de France, Coupe d’Europe, Championnats d’Europe, Championnats du Monde.

Il existe également de nombreux meetings internationaux dont l’Open de Danse d’Hettange-Grande, le Trophée Filipini…  

L’Equipe de France

photo_patinage_remise_prixLa France se situe à la 7ème place mondiale. Les grandes nations sont l’Italie, l’Espagne, l’Argentine et l’Allemagne. Dans ces pays, les entraîneurs de clubs sont professionnels.

En 2012, les athlètes français sont montés à six reprises sur le podium. La Fédération compte d’ailleurs dans ses rangs un nouveau champion du monde avec le titre obtenu par Hedi Megadi en Solo Danse Junior.

 

La formation

Si vous souhaitez transmettre votre passion du patinage artistique et de la danse, des formations sont mises en place régulièrement. Celles-ci débouchent sur des diplômes reconnus permettant d’assurer la qualité de l’encadrement proposé au sein des différentes structures.

Plusieurs cursus de formation ont été mis en place par la Commission Enseignement de la Fédération.