Pour la vingt-huitième année, les inoxydables 3 Pistes sont prêtes à recevoir les fans du beau patinage traditionnel. A la fois course populaire par le nombre de participants qui ne descend jamais au dessous de 850 après avoir dépassé les 1000 concurrents en 2012, et course de spécialistes pour épreuves traditionnelles où les plus modestes peuvent se confronter à l’élite, les 3 Pistes restent uniques dans le circuit mondial.

L’intégration des 3 Pistes à la coupe d’Europe élargira vers le sud le cercle des épreuves concentrées jusqu’alors à l’Europe du Nord dans certains secteurs peu représentatifs de la discipline.

La densité des épreuves de son programme traditionnel et le nombre élevé des participants avaient retardé l’intégration des 3 pistes à cette compétition. Comment ajouter les vitesses à 3 journées particulièrement denses ? La solution s’est trouvée en avançant le début de la compétition au samedi matin 9h30.

Les modifications :

  • Classification des catégories en classes U, on passe des U14 benjamins aux U15 appellation cadet
  • Pour tous les U15 et plus participant ou pas à d’autres épreuves de la coupe d’Europe, avant inscription, obtention obligatoire d’un numéro de référence sur le site de l’European Cup.
  • Épreuves de vitesse à partir du samedi matin 9h30 à Pibrac.
  • Distribution des dossards et régularisations matérielles et administratives le vendredi après-midi à la piste de Pibrac.

La retransmission internet, toujours améliorée, sera assurée pour la quatrième fois. Si l’on a conscience que la compétition est en plein air, sur 3 sites différents avec montage et démontage répétés, l’indulgence des internautes sur quelques imperfection nous est acquise. Avec des pics à 2000 vues simultanées totalisant les 40.000 clics sur les trois jours les 3 Pistes restent la compétition de référence et l’image de la fédération française à l’international.

Source : site des 3 Pistes