Comme chaque année la ville de Lyon accueille le Lugdunum Contest, célèbre journée consacrée au roller sur la Place Bellecour en plein centre de la ville, le 25 septembre 2016. Cette édition a de nouveau accueilli une manche des World Skate Cross Series ; la deuxième et dernière compétition 3 étoiles de l’année décisive pour la saison.

Dix athlètes sélectionnées par Marc Frémond ont fait le déplacement :

  • Flavien Du Peloux
  • Léandre Mage
  • Daniel Molinari
  • Florian Petitcollin
  • Maxence Clusaz
  • Martin Barrau
  • Anthony Avella
  • Mathilde Monneron
  • Jessica Billard
  • Elisabeth Duchemin

Yohan Fort n’a pu faire faire le déplacement malgré sa sélection.

Arrivés en cours de journée samedi pour la majorité d’entre eux, les patineurs ont pu profiter d’un créneau en fin de journée pour tester le parcours de cette année.

Composé d’un lanceur en plan incliné fini par une légère courbe, d’un petit transfert (plan incliné-plan incliné) pour descendre de la plateforme de la statue, d’une table (courbe-plat-plan incliné), d’un virage en épingle à gauche large, d’un tremplin au sol, d’un tremplin permettant de remonter sur la plateforme de la statue, d’un virage très serré à droite en descendant de la plateforme, d’une seconde table (courbe-plat-plan incliné) suivi d’un autre virage en épingle à gauche large arrivant sur la dernière ligne droite avant l’arrivée ;

le parcours était physique sans grosse difficulté technique.

Jessica a tout de même fait les frais du sol, irrégulier à certains endroits, en chutant lourdement sur le menton lui valant 4 points de suture et une soirée aux urgences.

Les 55 compétiteurs, 42 hommes et 13 femmes de 5 nationalités (France, Italie, Brésil, Espagne et Irlande) qui avaient répondu présent se sont donné rendez-vous le dimanche matin à 8h pour le training avant le début de la compétition à 10h.

Qualifications 

Comme à Barcelone, les femmes se sont élancées pour le premier passage suivi des hommes puis le deuxième passage des deux catégories.

A la fin de ces qualifications, Mathilde signe le meilleur de temps en 30,948 dès son premier chrono malgré une blessure au doigt de pied.

Comme à son habitude depuis 4 étapes, Alice Delfino, la challengeuse italienne la poursuit en 31,244 au deuxième passage. Maud Oguey se place 3ème en 31,582(2ème run) devant Jessica, quatrième en 31,632 elle aussi au premier essai suivie de très près par Elisabeth en 31,695 au deuxième essai.

Du côté des hommes, tous les meilleurs temps ont été enregistrés au premier passage et c’est le vainqueur de l’étape espagnole Florian Petitcollin qui s’impose en 26,674.

Flavien est second avec un premier temps de 27,196 devant le jeune et prometteur Lorenzo Demeru (ITA) 3ème en 28,173 qui précède Anthony signant un 28,476. Martin est 5ème avec 28,600 devant Maxence en 28,964. Daniel se place 9ème en29,069 juste devant Léandre 10ème en 29,126.

Phases finales 

Après une pause pour s’alimenter et se reposer, les phases finales peuvent commencer.

Les 13 femmes et les 32 hommes du haut de la liste sont qualifiés.

Les messieurs attaquent donc avec les huitièmes de finale. Les sept membres de l’Equipe se qualifient sans grande difficulté, tous terminant à la première place sauf Maxence, deuxième de son groupe.

Place aux quarts de finale dames. Mathilde se place première devant deux italiennes tandis qu’Elisabeth et Jessica, dans le groupe 2, s’octroient respectivement la première et deuxième position.

Les quarts de finale des hommes se déroulent parfaitement pour les membres de l’équipe. Florian, Flavien et Anthony et Maxence passent la ligne en premier tandis que Martin, Léandre et Daniel s’assurent leurs places en demie finale en terminant 2èmes de leurs poules.

Ce sont désormais les demies finales qui commencent.

Le premier groupe est appelé, malheureusement les trois rideuses de l’Equipe y sont. Mathilde choisit sa ligne en premier puis c’est à Elisabeth, Jessica et enfin l’italienne Claudia Massara.
Mathilde assure tout le long de la course laissant ses deux compatriotes à la lutte avec Claudia. L’ordre d’appel est respecté et offre la finale à Elisabeth.

Le deuxième groupe voit s’affronter Alice, Francesca Conzi sa comparse, et les deux françaises Auriane Daries et Charine Marillier. Alice se qualifie logiquement et, au terme d’une course disputée, c’est finalement Francesca qui rejoint la grande finale.

Les hommes se préparent à présent pour leurs demi-finales déjà de très haut niveau.

Les sept athlètes du Team étant encore en lice, seuls quatre d’entre eux sont qualifiables pour la finale. Première poule 100% française composée de Florian, Anthony, Martin et Daniel. Florian impose le rythme talonné par Martin puis Anthony, Daniel restant plus à l’arrière. L’ordre restera inchangé malgré une grosse attaque d’Anthony à l’entrée du deuxième virage et un déséquilibre de ce dernier dans le troisième virage. Florian et Martin ont donc les premiers sésames pour la finale.

La deuxième poule voit s’affronter les trois Dragon Riders, Flavien, Maxence et Léandre complétée par Lorenzo. Les français prennent le meilleur départ, Flavienen tête devant Maxence et Léandre suivi de Lorenzo.

Dans la deuxième ligne droite Lorenzo reprend la troisième place et talonneMaxence grâce à son choix judicieux de montage en 3roues de 110 mm. Flaviencreuse l’écart mais derrière, Lorenzo colle à Maxence et manque de peu de se qualifier à la photo finish.

La finale sera 100% Equipe de France avec Florian, Flavien, Martin et Maxence.

Dans le nouveau règlement, les petites finales n’ont plus lieu.

Les huit meilleurs riders vont donc s’affronter dans les grandes finales qui s’annoncent très relevées.

C’est maintenant l’heure des grandes finales !

Les 4 femmes qualifiées vont prendre place en haut du lanceur. Mathilde choisit le couloir de gauche, Alice se place à sa droite tandis qu’Elisabeth prend l’extérieur droit laissant Francesca sur sa gauche. Mathilde prend la tête de la course dès le départ, Elisabeth est juste derrière elle talonnée par Alice et Francesca.

A l’entrée de la deuxième ligne droite, Alice accélère comme elle sait très bien le faire et se place seconde avant le virage droite serré. Elle remonte sur Mathilde à l’entrée de la deuxième table mais cette dernière profite de ses 3 roues et de sa maîtrise des modules pour reprendre une légère avance qu’elle conserve jusqu’à l’arrivée.

Pas loin derrière Elisabeth ferme les portes à Francesca et s’octroie une très belle troisième place.

  1. Mathilde Monneron
  2. Alice Delfino
  3. Elisabeth Duchemin
  4. 4ème Francesca Conzi

Les hommes montent les escaliers du lanceur. Les rideurs se placent de gauche à droite dans l’ordre de leurs dossards soit Florian, Flavien, Maxence puis Martin. Et c’est ce dernier qui est le plus réactif au signal de départ. Il ne conserve pourtant pas cet avantage bien longtemps, Florian refaisant son retard à l’entrée de la première table et Flavien prenant la seconde position à l’entrée du premier virage. A la sortie de celui-ci, Florian est juste devant Flavien qui ne lâche rien, Martins’accrochant autant qu’il le peut laissant Maxence à une courte distance.

C’est dans le second virage que la course se joue et Flavien dépasse Florian à la sortie. Les deux athlètes donnent tout mais Flavien est le plus fort et conserve sa place jusqu’à l’arrivée laissant Florian deuxième devant Martin qui résiste à la dernière attaque de Maxence.

Flavien remporte enfin un événement majeur, Florian n’a pas à rougir de sa très belle deuxième place tandis que Martin et Maxence montrent une fois de plus qu’il va falloir compter sur eux dans les années à venir !

1er  Flavien Du Peloux

2ème Florian Petitcollin

3ème Martin Barrau

4ème Maxence Clusaz

Vous pouvez consulter les résultats ici 

Au terme de cette étape qui était la dernière de la courte saison, le classement mondial tombe :

Chez les Femmes :

  • 1ère Mathilde Monneron
  • 2ème Alice Delfino
  • 3ème Charline Marillier

Chez les hommes :

  • 1er Florian Petitcollin
  • 2ème Flavien Du Peloux
  • 3ème Léandre Mage

Espérons que le circuit pour la saison à venir sera plus riche en évènements internationaux de grosse envergure afin que les athlètes puissent exprimer tout leur talent à nouveau !