Le Comité d’Organisation des JO de Tokyo de 2020 a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il avait proposé 5 nouvelles disciplines comportant 18 épreuves pour figurer au programme des Jeux de 2020 à Tokyo : le baseball/softball, le karaté, l’escalade, le surf et le skateboard !

Plus de souplesse pour les organisateurs

Ce choix a été rendu possible par l’Agenda 2020 mis en place par le CIO pour cette 32ème olympiade. Le Comité International Olympique redonne une marge de manœuvre aux organisateurs pour plus de flexibilité et d’innovation. Le Japon a donc la possibilité de proposer/intégrer de nouveaux sports à condition de conserver un effectif d’athlètes constant.

Le Japon : entre tradition et innovation

Le Japon explique que ces choix visent à attirer les jeunes générations tout en respectant ses valeurs historiques. Le baseball et le karaté sont fortement inscrits dans la culture nippone, l’escalade et le surf font valoir leur dimension écologique. Les deux formats d’épreuves prévus pour le skateboard, le street et le park, devraient susciter l’intérêt des adolescent et des jeunes adultes. Le street est une pratique où les riders évoluent en utilisant le mobilier urbain pour réaliser des figures. Le skatepark reproduit les volumes urbains sur des aires artificielles. Les compétitions hommes et femmes réuniront 80 athlètes au total.
La Fédération Française de Roller Sports se réjouit de cette nouvelle qui apportera davantage d’exposition à l’ensemble de nos sports.

Le dernier mot au CIO

Pour l’instant, ces disciplines sont seulement « recommandées » par le Japon. Le Comité International Olympique prendra la décision finale d’intégrer ces nouveaux sports à l’occasion de sa 129ème Session, à Rio de Janeiro, en août 2016. La décision sera compliquée à prendre pour le CIO qui autorise un nombre de sports plus important à nombre d’athlètes constant. Cela signifie que des pratiques déjà en place devront renoncer à 474 athlètes !

Sabatino Aracu, président de la Fédération Internationale de Roller Sports

« Je suis extrêmement satisfait de l’ensemble du travail réalisé par l’équipe de la FIRS ces derniers mois, ainsi que du professionnalisme et de la fiabilité qu’a montré le comité d’organisation Tokyo 2020 depuis le tout premier jour.
Tokyo 2020 a la lourde responsabilité de mettre en œuvre les nouveaux principes de l’Agenda 2020 et de suivre la direction que Tomas Bach souhaite désormais donner aux Jeux Olympiques.
Nous savons que le chemin est encore long, mais nous sommes confiants qu’avec nos efforts la FIRS apportera une véritable valeur ajoutée à Tokyo 2020, tant en termes de participation des jeunes et qu’au niveau du sponsoring et de la couverture médiatique. Je suis convaincu que, grâce aux Jeux, le mouvement du Roller et du Skateboard se développera, non seulement au Japon mais partout dans le monde. « 

A propos du skateboard

Le skateboard a été reconnu comme sport par le Ministère en 1974. Il a fait son entrée au sein de la Fédération Française de Roller Skating en octobre 1996. La pratique fédérale compétitive regroupe plusieurs spécialités : le street, le park, la rampe, le bowl, la descente, le mountainboard.

skateboard_tokyo_2020