Quelle que soit la pratique concernée, le roller reste un sport à part entière. Sa dimension pluridisciplinaire et son accessibilité intergénérationnelle en font le porte-drapeau idéal du « Sport Santé ».

roll_azur_2014_62Le roller s’intègre parfaitement dans la vie courante notamment en tant que mode de déplacement, il n’en reste pas moins un sport. Accessible de 7 à 77 ans, le roller développe les qualités d’équilibre, de rapidité, de souplesse et, bien sûr, les réflexes. Toutefois, les bienfaits de ce sport sont bien plus larges…

Les bienfaits pour la santé

Le roller, le skateboard et la trottinette permettent d’acquérir une bonne condition physique. Pratiqués raisonnablement, ils développent l’endurance au même titre que la marche, la course à pied ou le vélo. Les bienfaits cardio-vasculaires, pulmonaires, musculaires et articulaires sont avérés. Le roller présente également l’avantage de ne pas être traumatisant pour l’appareil locomoteur grâce aux contacts glissés permanents avec le sol, comme le ski de fond.

Les atouts du roller ne s’arrêtent pas là : la randonnée loisir permet de se renforcer tout en s’affinant. Au cours d’une balade, de nombreux groupes musculaires sont mis à contribution. 30 minutes de roller font éliminer 300 kcals, soit l’équivalent d’une assiette de féculents. Le roller est un sport complet qui sollicite 90% des muscles du corps, un atout de choix dans un processus de remise en forme.

Deux questions au Docteur Jacques Blanc, médecin du Sport

Quels sont les muscles qui vont travailler durant la pratique du roller, et notamment en Randonnée ?

« Un sport d’endurance développe avant tout un muscle, le cœur. Or il est important de faire travailler régulièrement son cœur pour le muscler et éviter ainsi des infarctus lorsque l’on vieillit. D’autre part, c’est un sport complet car tous les autres muscles du corps vont travailler : mollets, cuisses, fessiers, abdominaux, bras… Les muscles vont tous se développer mais pas de façon aussi importante que lorsque l’on fait de la musculation. La musculation fait travailler spécifiquement un muscle alors que le roller fait travailler l’ensemble des muscles. »

Quels sont les avantages de la pratique du roller en randonnée par rapport aux autres sports ?

« Cette pratique est moins traumatisante au point de vue des cartilages que la course à pieds par exemple. Les chocs créés en course à pieds sont vraiment traumatisants pour les cartilages des chevilles, des genoux et des hanches. Arrivés à 45/60 ans, les gens ne peuvent plus courir car ils ont mal partout alors que, le roller ne provoque pas ces traumatismes là et peut être pratiqué bien plus longtemps. »