Une formation de juge freestyle a été organisée à Dakar (Sénégal), à l’occasion d’une compétition « deux cônes » comptant pour le classement des World Slalom Series. Deux juges français ont fait le déplacement dans la capitale sénégalaise pour former leurs homologues africains.

Une collaboration fructueuse entre la WSSA, la FFRS et la Fédération Sénégalaise

La WSSA accompagne le développement du roller freestyle en Afrique depuis de nombreuses années. Tous les ans, des juges sont envoyés sur place pour participer à la structuration de la pratique. Des patineurs font également le déplacement. Cette année, la FFRS et la WSSA ont collaboré pour mettre en place cette action avec la Fédération Sénégalaise durant l’étape WSSA organisée par l’association Accro Roller Dakar.

Thierry Ménard s’est rendu sur place en tant que juge Européen. Il avait jugé les épreuves de roller freestyle des World Roller Games. Il était secondé par Nathan. Tous les jeunes patineurs élite qui évoluent en Equipe de France Freestyle Slalom ont la formation de juge. La FFRS a doté un juge local d’un kit complet et amené des goodies pour les pratiquants locaux. Des pièces détachées ont également été apportées dans les bagages pour permettre aux patineurs d’entretenir leur matériel.

Une formation théorique a été mise en place. 11 juges Sénagalais, Guinéens et Camerounais y ont pris part. La formation pratique s’est faite avec 4 juges. 

Le weekend : place à la compétition

Côté Français, Maelie Poussier (Pornichet) et Rémy Ménard, prennent part aux épreuves. Les patineurs sénégalais étaient très intéressés de rouler face à eux pour jauger leur niveau. On a retrouvé quelques uns des protagonistes des World Roller Games sur les plus hautes marches en hauteur pure avec Awa Baldé, première chez les femmes avec une barre à 1,23 m. Dame Fall, blessé, ne termine que 3ème chez les hommes avec une barre à 1,40 m. La hauteur pure masculine est remportée par Jean-Pierre Sarr (1,47 m) devant Mara Thiam (1,45 m).

Rémy remporte l’épreuve de battle à l’expérience devant Thiam Tamba et Ndiaye Khalil Sore mais le niveau des patineurs locaux progresse de jour en jour avec de plus en plus de figures techniques réussies. En battle, et de façon exceptionnelle, les résultats ont été expliqués aux 4 premiers, pour des raisons pédagogiques. Ces clés permettant de comprendre comment la compétition est jugée aident les participants à ajuster leur stratégie.

Les résultats de la compétition

Au delà du sport

Le staff français revient avec de belles images plein la tête. Chacun se souviendra de la très bonne ambiance et de l’excellent accueil des patineurs sénégalais ! En parallèle, Thierry Ménard a pu constater l’incroyable développement du roller freestyle sur place. Pour l’anecdote, des enfants pratiquent le slalom partout, même dans un petit village à 60 km de Dakar. Ils évoluent parfois sans plots, en faisant des marques au sol sur le terrain de basket.  Il est fort probable que des collectes seront mis en place auprès des clubs français pour soutenir les patineurs sénégalais.