Le Grand Est unifié

 

Depuis le 30 avril 2016, les territoires de la Champagne-Ardenne, de la Lorraine et de l’Alsace forment la ligue du Grand Est.

Au terme d’un travail de collaboration de plusieurs mois, et après la dissolution des 3 ligues (Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace), une nouvelle ligue s’est créée.

 

Le travail de tous les acteurs du roller dans chacun des territoires a abouti à la constitution d’une liste unique, avec à sa tête Christian Schneider, ancien président de la ligue Alsace.

La liste, composée de représentants des 3 anciens territoires et de toutes les disciplines, a été élue à l’unanimité.

 

Cette nouvelle ligue est à l’image du territoire : immense, complexe et variée. Son Président, Christian SCHNEIDER, la juge difficile à appréhender dans sa globalité, en raison des distances d’une extrémité à une autre et de la méconnaissance des différents territoires. La diversité des disciplines n’en facilitera pas la conduite.

 

Optimiste, Christian SCHNEIDER entend s’appuyer sur l’expérience des « anciennes » régions.

 

Sur le plan compétitif, la priorité absolue est de respecter et de s’appuyer sur les structures déjà en place, sans vouloir tout refaire. Si par la suite des aménagements peuvent s’avérer bénéfiques, ils seront mis en place, à condition qu’ils recueillent le consensus de tous.

 

Les difficultés liées à la méconnaissance de cette vaste zone sont plus prégnantes pour les responsables des disciplines. Le Président de la ligue du Grand Est entend engager un travail de présentation sous la forme de réunions ou de rencontres.

 

Sur la plan administratif, la restructuration du territoire entraînera de facto des changements d’interlocuteurs, et le traitement des dossiers en sera d’autant allongé par l’augmentation du nombre de clubs et de licenciés. C’est pourquoi, dans un souci d’efficacité et de meilleure réactivité, et pour rentrer dans un processus de professionnalisation, la ligue du Grand Est procède dès maintenant au recrutement d’un agent administratif, et souhaiterait la mise à disposition d’un conseiller technique national de la part de la Fédération.

 

Pour conclure, Christian SCHNEIDER forme un vœu très cher : « Que cette olympiade se déroule sous le signe de la convivialité et de la bonne entente ; à nous certainement, fraichement élus, de montrer l’exemple »

 

En quelques chiffres…

La ligue du Grand Est c’est :

  • 51 clubs
  • 3200 licenciés, dont 30 % pratiquent le Roller Hockey, 25 % la Randonnée, 15 % le patinage artistique, 13 % la Course, 7 % le Roller Derby, et 10 % le Roller Freestyle, la trottinette ou le skateboard