Début du match avec des Espagnols qui monopolisent la balle, les Argentins nous font admirer leur technique.

La première occasion est argentine (Nicolia), par contre, ce sont les Espagnols qui vont ouvrir les score par Bargallo qui d’une frappe énorme trouve la lucarne (4’32 »). Ce but va trascender les Argentins qui vont multiplier les occasions et vont venir égaliser 5 minutes plus tard par Ordonnez suite à une passe décisive de Nicolia.
Les Argentins en folie vont marquer ensuite par deux fois, Paez (12′) et (15′) : quel joueur ….
En cette fin de mi-temps, les Espagnols tentent de revenir au score mais les Argentins sont très bien organisés en défense et restent dangereux sur le plan offensif.

A la pause : ARGENTINE : 3 ESPAGNE : 1

A la reprise, les Espagnols veulent marquer mais les Argentins restent très dangereux (Ordonnez notamment).
Pedro Gil rentre sur le terrain, il met le feu et l’Espagne est tout prêt du but mais le poteau argentin sauve le gardien.
Les Argentins continuent à nous gratifier de gestes techniques hallucinants et sur cfd après la 10ème faute Esapgnole Ordonnez marque (28’40 »).
Jordi Bargallo est proche de réduire le score 3′ plus tard mais bute sur le gardien argentin. Sur une contre attaque Nicolia d’un soulevé de ballle magnifique marque le 5ème but pour les Sud Américains (36′).
20 secondes plus tard, Ordonnez poursuit la démonstration argentine et marque. Les Espagnols sont abasourdis et surclassés.

Au final : L’ ARGENTINE : 6 L’ESPAGNE : 1

ARGENTINE : CHAMPIONNE DU MONDE !