Dimanche 8 mai, cap sur Pornichet pour la 4ème étape du circuit Rando Verte Roller. Mickaël Geslin nous présente la Rando Côte d’Amour proposée par le Roller Club Pornichet.

 

Bonjour et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Le Roller Club Pornichet est la 5ème étape du circuit fédéral randonnée. En quoi consiste cet événement ?

On vous propose une balade touristique, sur un circuit présentant de bonnes conditions de roulage et pour tous, nous nous positionnons plutôt sur la découverte du paysage et des richesses local, ceci dit nous avons prévu de lâcher « les fauves » (2 fois 3.5 km) sur la voie verte Vélocéan.

 

Comme toutes les étapes inscrites au calendrier « Rando Verte Roller », ce rendez-vous propose de découvrir un site et des paysages d’exception. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet nous allons traverser deux stations balnéaire avec le charmes des villas des années trente… découvrir et contourner un château féodal et traverser les marais salants de Guérande. Nous allons faire une petite pause dans un petit village de paludier et revenir en découvrant le charme de la côte sauvage. Et pour finir nous longerons le port du Pouliguen et les plages de sable fin de la Baule et Pornichet.

 

Pourriez-vous nous donner un aperçu du parcours ?

La randonnée qui partira pour une boucle de 42 km au départ de PORNICHET traversera LA BAULE, puis prendra la piste Vélocéan qui mène à GUERANDE. Elle sillonnera la terre blanche des marais salants avant de faire une pause déjeuner à BATZ SUR MER, vers 13h. L’après midi, direction la Côte Sauvage jusqu’au POULIGUEN avant de flâner le long de la plus belle plage d’Europe à LA BAULE. Viendra alors le moment de revenir à PORNICHET, vers 16h30. 

 

C’est la deuxième fois que vous organisez cet évènement. Comment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans l’aventure ?

presentation_rando_lacs_2015_smallCela fait presque 10 ans que nous empruntons ce circuit très apprécié des clubs locaux. Nous voulions développer et donner un objectif a notre section randonnée et c’est donc tout naturellement que nous avons posé notre candidature en espérant pouvoir entrer dans ce prestigieux calendrier national.

 

Et pour la mise en pratique de ce projet?

Administrativement tout était calé, donc pas trop de soucis de ce côté. Mais effectivement j’ai été surpris l’année passé car nous avions l’habitude de faire ce circuit avec une cinquantaine de participant tout au plus 70, et nous ne pensions vraiment pas dépasser la centaine. Nous n’avions pas mesuré l’impact et l’engouement que représentent ces Rando Vertes. Quand nous avons vu que des inscriptions affluaient de toute la France nous avons été très content et surpris. Alors nous vite sollicité des amis motards pour venir nous accompagner et renforcer le staff. Et ça, c’était une première pour nous…

 

Quel bilan avez-vous dressé de la première édition ?

Après avoir fait le débriefing avec Christine (cadre technique de la fédération, ndlr), nous avions quelques petites améliorations à apporter. Il est, notamment, paru utile de mettre en place un plan de formation pour accompagner nos bénévoles et mieux les former aux techniques d’encadrement.

Aussi, nous avons été très heureux d’avoir pu accueillir Eric, formateur mis à disposition par la Fédération, le 23 avril, pour une première journée de formation « staffeurs ». Nous le remercions pour tous ses précieux conseils.

 

Des nouveautés pour 2016 ?

Oui et non nous avons juste changé le lieu du départ afin d’avoir une infrastructure mieux adaptée à l’accueil des randonneurs et nous permettre d’offrir un café avant le départ. Sinon le circuit reste le même pour cette année.

Donc le départ cette année se fera depuis la salle de sport, Av Prieux, à Pornichet.

 

D’où vient votre public ?

Nous avons eu des randonneurs du sud, des régions bordelaises et parisiennes mais aussi de la Bretagne et de toute notre région des Pays de la Loire.

 

Combien coûte la participation à la randonnée ?

Nous l’avons voulu gratuite afin qu’elle soit accessible au plus grand nombre. Ceci impose de prévoir son pique-nique. En revanche, afin de ne pas avoir les sacs à dos à transporter, nous avons prévus un véhicule dédié.

 

Comment peut-on s’inscrire ?

De 3 façons, soit en ligne via notre site rcp44.com (il faudra juste prévoir de signer sa fiche en arrivant), soit en téléchargent la fiche d’inscription à nous remettre le jour J, ou encore en nous envoyant ce document par la poste.

Ceci dit nous encourageons les inscriptions en ligne afin de pourvoir anticiper et s’organiser. Vous trouverez également toutes les infos utiles pour les hébergements en site les liens sur le site.

 

Le mot de la fin ?  

Merci de nous avoir donné ce temps de parole, merci pour ce calendrier national et l’accompagnement. Hâte de retrouver tous ces « sympathineur » voyageur…

On vous a dit très bientôt pour un grand moment de convivialité !

 

Les dates des Randos Vertes Roller 2016