Les origines

La Fédération des Patineurs à Roulettes de France a vu le jour à Paris en 1910. Elle regroupait initialement trois spécialités fondatrices :

  • la course (qui se pratiquait alors en patins traditionnels à essieux)
  • le patinage artistique (en « quad »)
  • le rink hockey (hockey sur patins à essieux).

Les premiers championnats de France se sont tenus la même année.

Ancien logo de la FFRSLa FRPF est dissoute en 1925. Elle est remplacée par le Fédération Française de Rink Hockey (FFRH) le 30 mai 1926. Elle regroupe alors 7 clubs et 67 licenciés. La fédération obtient son rattachement au Comité National des Sports. Elle devient donc la seule fédération habilitée à organisation l’ensemble des disciplines à roulettes.

Elle s’installe alors dans la périphérie de Bordeaux (33), à proximité du Centre national d’entraînement, implanté au CREPS Aquitaine de Talence, toujours actif à l’heure actuelle.

En 1933, les premiers Comités Régionaux, ancêtres des ligues, voient le jour.

L’Après-Guerre

centenaire_noirLa Seconde Guerre Mondiale n’arrête pas la pratique du roller dans la Capitale et en province, mais c’est à la Libération que la pratique du patin à roulettes connaît un nouvel essor.  Après la seconde guerre mondiale, la Fédération Française de Patinage à Roulettes est créée. Elle deviendra par la suite la Fédération Française des Sports de Patinage à Roulettes puis la Fédération Française de Rink Hockey.

En 1952, la Fédération Française de Rink Hockey change de nom pour devenir la Fédération Française de Roller Skating.

En 1968, le Ministère des Sports accord son premier Cadre Technique Régional à la Fédération.

Il faut attendre 1981 pour voir arriver le premier Directeur Technique National à la fédération : Mr Bernard Fonfrède. En 1990, il est remplacé par Dominique Rousset

Logo fédéral toutes disciplinesCette année-là, la Fédération redevient la Fédération Française de Roller Skating FFRS, dans la logique d’appellation de la Fédération Internationale.

En 1998, Hervé Lallement devient Directeur Technique National. Il est toujours en poste à l’heure actuelle.

Après un travail sur son identité, en mai 2011, sous la présidence de Nicolas Belloir, la Fédération acquiert son identité actuelle de Fédération Française de Roller Sports.

La Fédération Française de Roller Sports est affiliée au Comité National Olympique et Sportif Français (C.N.O.S.F.), à la Fédération Internationale de Roller Sports (F.I.R.S.) et bénéficie de la reconnaissance du Comité International Olympique (C.I.O.). C’est une Fédération multidisciplinaires qui gère toutes les spécialités à roulettes.

L’arrivée progressive des spécialités au sein de la FFRS

Au fil des années, de nouvelles disciplines sont venues se greffer aux pratiques déjà en place :Nouveau logo FFRS

  •  le patinage artistique sur roulettes (1910)
  • le roller de vitesse ou roller course (1910)
  • le rink hockey (1910)
  • le roller acrobatique ou roller freestyle dont la commission a été créée en 1994
  • la randonnée en roller dont la commission a été créée en 1996
  • le roller hockey
  • le skateboard dont la commission a été créée en 1997
  • le roller derby (2012)
  • la trottinette (2014)
  • le trike drift (2014)

 Le présent

La Fédération regroupe aujourd’hui 8 spécialités sportives dont 4 sont reconnues de haut-niveau par le Ministère et le skateboard en tant que discipline olympique :

  • le patinage artistique
  • la course
  • le rink hockey
  • le roller hockey

En 2015, la filière de haut niveau compte 153 athlètes jeunes et seniors dans ces spécialités. La France fait partie des 5 meilleures nations mondiales dans la plupart des disciplines.

L’année 2017 voit la Fédération Française de Roller Sports passer le cap des 69.000 licenciés. Pour plus de renseignements sur les effectifs fédéraux et leur évolution, ainsi que sur la fédération en général, nous vous invitons à télécharger les documents ci-dessous…