Mi-septembre, la Boucle du Bassin d’Arcachon Roller vous donne rendez-vous pour l’une des rares étapes du circuit Rando Verte Roller sur plusieurs jours. A quelques encablures de la trêve estivale et alors que la campagne d’inscriptions bat son plein, rencontre avec Céline Sintes, Pierre Embry, Jean-François Dugoua et Renel Renard, les 4 principaux artisans de ce rendez-vous hors du commun. 

Les 17 et 18 septembre prochains, nous avons rendez-vous pour la Boucle du Bassin d’Arcachon. En quoi consiste cet événement ? 

Cette randonnée est l’occasion unique de découvrir, rollers aux pieds, le bassin d’Arcachon. En deux jours, nous réaliserons une boucle entière, de la célèbre Dune du Pilat au Cap Ferret. Un décor de carte postale pour une rando que nous avons voulu conviviale et ouverte au plus grand nombre !

 

Comme toutes les étapes inscrites au calendrier « Rando Verte Roller », ce rendez-vous propose de découvrir un site et des paysages d’exception. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Avec ses ports ostréicoles, la plus haute dune d’Europe, les forêts de Pins, les cabanes tchanquées et bien sûr l’Ile aux Oiseaux, on ne présente plus le Bassin d’Arcachon. Chaque pause, sera l’occasion de découvrir l’un ces emblèmes qui font le charme du « Bassin ».

C’est sous cet angle que nous avons construit la randonnée. Les patineurs locaux trouveront un événement sportif, convivial où l’on prend plaisir à se retrouver et à partager une expérience unique. Et pour les clubs venus de la toute la France, et ils sont nombreux, c’est l’occasion de découvrir l’un des sites les plus touristiques de l’hexagone.

Et au-delà des visites, d’autres petites récompenses attendent les patineurs : dégustations d’huîtres, de produits locaux et… une balade en bateau !

 

Pourriez-vous nous donner un aperçu du parcours ?

Le parcours a été conçu pour qu’il soit ouvert au plus grand Plannombre. Il compte des tronçons classés de vert à rouge selon le référentiel fédéral.

La grande particularité de cette randonnée, c’est que quel que soit son niveau, on part ensemble et on arrive ensemble au terme des 92 km. C’est sur les tronçons intermédiaires que chacun pourra faire le choix de faire la liaison en patins ou en bus (avec plus de plage à la clé, dur dilemme !)

Dans le détail, le départ de la boucle se fait de l’un des 7 ports de Gujan-Mestras, le port de Larros qui est un port ostréicole typique de la région. Nous proposons ensuite aux participants d’aller admirer la Dune du Pilat pour ensuite repartir déjeuner à Gujan-Mestras.

Nous commençons véritablement notre « boucle » après le déjeuner direction Andernos-les-Bains pour faire une pause au port d’Audenge et la découverte de son bassin d’eau de mer permettant ainsi de rouler au plus près du bassin.

La seconde journée commencera également en beauté avec la découverte de la plus grande jetée de France, la jetée d’Andernos-les-Bains pour se poursuivre sur les pistes traversant la forêt et rejoindre le Cap Ferret pour déjeuner au bord du bassin et de sa plage, face à la dune du Pilat.

Après avoir parcouru en rollers des paysages et ambiances différentes, place à l’un des plus beaux moments du week-end : la traversée du Bassin en navette maritime pour rejoindre Arcachon.

Enfin une navette bus nous emmènera jusqu’à Gujan-Mestras pour un pot de l’amitié avec dégustation d’huîtres évidement !  

 

C’est la deuxième fois que vous organisez cet évènement. Comment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans l’aventure ?

L’idée de cette randonnée est venue de la rencontre de plusieurs clubs de roller de la région Bordelaise et du Bassin d’Arcachon. Chacun était doté d’une solide expérience dans l’organisation d’évènements et nous avons rapidement vu nos complémentarités et, qu’ensemble, nous pouvions nous surpasser.

C’est ainsi que le SPUC roller, AIR Roller, Graves roller, l’UAGM Patinage, le RSGM In Line et AST roller se sont lancés dans l’aventure.

 

Et pour la mise en pratique de ce projet ?

Le grand intérêt d’une organisation réunissant plusieurs clubs est la synergie des moyens humains et leur expérience. L’utilisation des réseaux des clubs facilite considérablement le travail nécessaire à l’organisation d’un tel projet.

 

BBAR2016-2Quel bilan avez-vous dressé de la première édition ?

Le bilan pour l’équipe d’organisation est surtout venu des retours des participants, très positifs, sur cette randonnée et son organisation. Néanmoins nous avons continué à travailler – rien n’est parfait du premier coup – pour proposer une seconde édition encore plus belle que la première !

 

Un impact sur le développement du roller dans la région ?

Pour préparer cet événement et permettre la collaboration entre clubs, plusieurs étapes ont été nécessaires. Apprendre à se connaître, à travailler ensemble. C’est ainsi, par exemple, que la Fédération a mis en place plusieurs formations de staffeurs communes à nous tous.

L’effet va bien au-delà de la BBAR ; nous nous sommes rapprochés, nous nous épaulons plus facilement qu’avant avec en ligne de mire la création d’un circuit régional randonnée.

Nous avons également profité d’un « terreau » déjà favorable dans une région qui offre maintenant 3 Randonnées Vertes Roller© au calendrier fédéral.

 

Des nouveautés pour 2016 ?

Pour cette seconde édition nous avons voulu conforter les participant de « niveau vert » en redessinant les tronçons qui leur sont dédiés et leur offrir les meilleures conditions. Forts d’une première expérience, nous mettons l’accent sur l’accueil et l’ambiance :

  • le petit déjeuner est offert à l’inscription,

  • tous les participants prennent le départ de la randonnée et passent la ligne d’arrivée en rollers,

  • tous les participants pourront profiter de la visite du site de la Dune du Pilat grâce à une navette bus,

  • tous les participants pourront « prendre la température » du bassin également le dimanche matin avec une courte halte sur la jetée d’Andernos.

 

D’où vient votre public ?

BBAR2016-1Lors de notre première édition nous avons constaté avec bonheur que les participants ne venaient pas seulement de la région Aquitaine mais de toute la France. Nous avons donc fait de formidables rencontres de participants venus nombreux de Paris, avec une palme pour des participants venus du nord.

 

Combien coûte la participation à la randonnée ? Comment peut-on s’inscrire ?

Pour vous inscrire, le site internet www.bbar.eu vous donnera toutes les informations et les contacts utiles. Pour suivre notre actualité vous pouvez également nous rejoindre sur notre page facebook.

Les tarifs sont de 70 à 105 euros selon que le participant soit licencié ou non. 

 

Le mot de la fin ?

« Si vous souhaitez prolonger en septembre vos vacances estivales le temps d’un week-end: rejoignez nous ! » 

 

Retrouvez l’édition 2015 en images…


RANDONNEE – RANDO VERTE : Résumé en image de l… par FFRoller

 

Télécharger le programme « Rando Verte 2016 »