Flora Michoud-Godard, la gardienne de l’équipe de France Féminine et ses coéquipières disputent actuellement le championnat d’Europe Féminin à Matera en Italie.

Flora nous parle des deux premiers matchs joués dans ce début de championnat.

Cindy LAURENT (CL) : Bonjour Flora, comment s’est déroulé ce début de championnat et dans quelles conditions?

Flora MICHOUD-GODARD (FMG) : Le parquet de la salle a tout de suite convenu à tout le monde dans la mesure où il ne glisse ni n’accroche de trop, tant sur le patinage des joueuses que sur les déplacements dans la cage. En revanche il fait très très chaud, 2×20 minutes sous le plastron c’est pas évident ! En terme d’infrastructure on a vu mieux, heureusement que nous passons plus de temps à l’hôtel.
Une dizaine de supporters français a fait le déplacement et nous a encouragé jusqu’au bout sur les deux matchs, ça fait chaud au cœur d’être suivi sur les compétitions internationales.

CL : L’équipe espagnole est très expérimentée et les joueuses se côtoient depuis plusieurs années, comment s’est passé le match contre cette équipe d’expérience?

FMG : Notre match contre l’Espagne a été très compliqué puisque nous n’avons pas pu trouver de solutions au très haut pressing qu’elles nous ont imposé dès le début.

CL : Le match contre l’Allemagne a été un match difficile mais l’équipe n’a pas baissé les bras, comment as-tu vécu ce match?

FMG : Le match de l’Allemagne a été abordé avec beaucoup plus d’envie que le précédent, nous avons su prendre de l’assurance sur le terrain en défense comme en attaque, nous avions beaucoup plus confiance en nous et cela s’est ressenti dans la possession de balle.
Malheureusement nous avons péché sur la finition mais malgré la défaite nous sommes restées solidaires. C’est vraiment ce qui importe pour construire un groupe sur des bases solides !

CL : Demain vous rencontrerez le Portugal, une équipe expérimentée. Comment abordes-tu ce match?

FMG : Demain nous jouerons contre le Portugal prétendante au titre, cette équipe est très rapide et les joueuses évoluent toutes pour la plupart à Benfica donc se connaissent bien, il va falloir beaucoup de discipline en défense pour ne pas prendre l’eau.

 

Merci à Flora Michoud-Godard et à l’équipe de France.
Propos recueillis par Cindy LAURENT pour le Comité Rink-Hockey de la FFRS.
Crédit photo – CERH