Demi-finales Féminines

Ploufragan a accueilli l’édition 2018 du Final Four de la Coupe de France de rink hockey 2018. La compétition regroupait les phases finales féminines et masculine.

U.S Coutras 6/2 S.A Mérignac

La première demi-finale féminine voyait s’opposer ni plus ni moins que les championnes de France et vice-championnes de France. Une opposition de style entre ces deux équipes voisines qui a tourné en faveur des Coutrillonnes, plus précises, plus justes mais aussi plus endurantes sur une piste et une salle éprouvante avec la chaleur. Un score final de 6 buts à 2 qui hisse Coutras en finale de la Coupe de France Féminine, une première !

CS Noisy-Le-Grand 2/1 Nantes Metropole

La seconde demi-finale a offert un spectacle bien différent de la première. Deux équipes très jeunes, volontaires, se rendant coup pour coup. A ce jeu, ce sont les Noiséennes qui ont réussi à percer le rideau nantais une fois de plus que leurs adversaires, anesthésiant tous les espoirs de finale de cette fraîche équipe nantaise qui a prouvé qu’on pourrait compter sur elle lors des prochaines saisons et de la Coupe de France féminine.

Demi-finales Masculines

SCRA Saint-Omer 6/4 S.A Mérignac

Hasard du calendrier, Mérignac et Saint-Omer se retrouvent une semaine après leur confrontation en championnat de France N1 Elite de rink hockey. Mérignac avait l’ascendant mental, Saint-Omer l’expérience de la Coupe. Fidèles à leurs schémas, les deux équipes ont tout donné, emmenées par leurs maîtres à jouer Cuenca et Herman, toujours aussi décisifs. Saint-Omer réussira à se débarrasser du SAM après une deuxième mi-temps sublime et spectaculaire. Une nouvelle fois, le SCRA se pose en sérieux candidat au titre.

CS Noisy-Le-Grand 5/3 Nantes ARH

Deuxième demi-finale inédite dans cette édition 2018 ! Privés chacun de joueurs titulaires (Baldris pour Nantes et Martins pour Noisy-Le-Grand) , les deux équipes n’abordaient pas le match de la meilleure des manières en terme de confiance. Si le round d’observation exista bel et bien, le reste du match fut une montée en puissance des oranges et noirs, prouvant au passage leur forme et leur excellente saison. La paire de gardiens nantaise n’a rien pu faire face aux différentes déferlantes franciliennes. Nantes réussira à réduire le score et redonner du suspens à ce match lors des cinq dernières minutes. Noisy finira tout de même par s’imposer, faisant exploser le kop noiséen, leur soutien sans faille du début jusqu’à la fin.

Les finales

Finale Féminine : U.S Coutras 7/1 CS Noisy-Le-Grand

Une entrée en matière parfaite pour les protégées de Céline Ducourtioux puisque moins d’une minute de jeu aura suffi pour que Julie Lafourcade trouve la faille dans la défense Noiséenne. Blessées mais pas abattues, les joueuses de la Seine-Saint-Denis tenteront, en vain, et buteront de nombreuses fois contre Felicia Buis, intraitable gardienne Coutrillonne lors de cette finale. Les Coutrillonnes déroulent leur hockey et semblent sures de leur force, aggravant le score au fur et à mesure, ne laissant que très peu d’espoirs à Noisy-Le-Grand. Un score final qui reflète l’écart entre l’équipe girondine et le reste du championnat français féminin. Coutras remporte donc la première Coupe de France Féminine  et s’inscrit encore un peu plus dans l’histoire du  rink-hockey féminin !  Félicitations !

Finale Masculine : SCRA Saint-Omer 2/1 CS Noisy-Le-Grand

Le match n’avait pas commencé que la lutte avait déjà débuté dans les tribunes, où les deux kops se répondaient par le plus assourdissant des bruits dans une salle Glénan comble pour accueillir cette finale de la Coupe de France 2018.

La première mi-temps de cette finale ressemble à un round d’observation de 25 minutes, deux équipes prises par le stress de l’événement et qui laisse le soin à leurs gardiens de briller et de calmer les quelques velléités des deux équipes. Le score à la mi-temps est nul et vierge et laisse présager une seconde mi-temps sensationnelle.

Le retour des vestiaires est favorable aux Audomarois qui ouvrent le score rapidement après le début de la seconde période. MANTINAN remporte son duel devant CORREIA et libère le banc et les supporters rouge et blanc. Le jeu continue de s’accélérer et lors d’un numéro personnel de Tom MFUEKANI, Xavi LOURENCO double la mise et offre un petit matelas d’avance, à 18 minutes du terme. Mais Noisy l’a prouvé en championnat, cette équipe a du caractère malgré sa jeune moyenne d’âge. Le talent de ces deux espagnols BARBE et PUJOL SUÑE lors d’une contre attaque permettront au club et ses supporters de croire à un retour et à l’épreuve des prolongations…. Pedro CHAMBELL en décidera autrement en détournant les dernières actions noiséennes et offrant de nouveau la Coupe au SCRA St-Omer, déjà tenante du titre.