On s’attendait à une finale franco-française et les pronostics ont vu juste ! Une nouvelle fois, l’équipe de Rethel a décroché le titre continental  à l’occasion de l’European League 2016, le nouveau format de la Coupe d’Europe des Clubs de Roller Hockey. Les Diables sont allés chercher leur 6ème sacre Européen à domicile face aux Tigres de Garges. Bilan de la compétition.

Organisée sous l’égide du Comité Européen de Roller Inline Hockey (CERILH) et avec le soutien de la FFRS, l’European League a réuni pendant 4 jours les meilleures équipes européennes dont 7 champions nationaux présents  (Rethel pour la France, Norton Cyclones pour Angleterre, Laupersdorf pour la Suisse, Mannheim pour l’Allemagne, Milan pour l’Italie, Rubi (banlieu de Barcelone) pour l’Espagne, Charleroi pour la Belgique).

Phases de groupe

Si la première journée démarraient avec d’importants écarts entre les équipes, les athlètes se sont mis au niveau pour offrir des matchs de qualité, des scores serrés dont 4 matchs qui finir en prolongation ou aux tirs aux buts. Dans le groupe A Rethel, Norton, Linth et Rubi ont mené la vie dure à l’équipe de Bruxelles. Les Ardennais pointent en tête du classement devant Norton et Rubi qu’ils ont battu, de même que Linth, qui a tout de même réussi l’exploit d’emmener les futurs champions d’Europe en prolongation. Bruxelles ferme la marche. Norton a dû batailler jusqu’en prolongations et au tir au but face au retour tonitruant de Linth pour s’assurer une place au tour suivant.

C’est ce qu’on retiendra de cette nouvelle édition de l’European League. Derrière une apparente supériorité des équipes françaises, nous avons assisté à de matchs accrochés et une indécision jusqu’au dernier match de poule pour déterminer les places en demi-finale. Ce fut flagrant dans le groupe B où les trois équipes Garges, Milan et Valladolid finir respectivement à 13, 12 et 11 points. Garges a dominé Valladolid 4-2 après une défaite en prolongation contre Milan, qui avait perdu contre la même équipe de Valladolid en prolongation le premier jour.

Demi-finales

Les phases finales voit donc s’affronter : Garges, Norton, Rethel et Milan alors que Rubi, Laupersdorf, Valladolid et Linth disputent les finales de la President Cup.

bilan_european_league_roller_hockey_2016_03 En demi-finale, Norton affronte Garges et Milan fait face à l’équipe locale de Rethel. Malgré les provocation Britanniques, les Tigres restent imperturbables et posent leur jeu, assénant un 7-0 aux Cyclones, dépassés physiquement et techniquement.

Pour Rethel, la tâche s’avère plus ardue face à la formation Milanaise, très en jambe depuis le début de la compétition. Malgré une courte absence de Baptiste Boitard (hospitalisé) en première période, Rethel se lance dans le match avec deux lignes contre des Milanais tout feu tout flamme. Les Diables ne s’en émeuvent pas et vont enchaîner 3 buts en 20 minutes. Le score final de 6 à 1 en faveur des locaux ne reflète pas la qualité du jeu italien en seconde période.

Une finale franco-française

Comme beaucoup l’ont prédit, Rethel se retrouve face à Garges en finale de l’European Ligue. La salle André Chausson, chauffée à blanc, attend la rencontre avec impatience. Les Rethelois imposent leur jeu avec assurance et vont chercher leur 6ème titre européen face aux Franciliens sur le score de 3-7. Dans deux semaines, Garges et Rethel se retrouvent à nouveau dans le cadre du championnat de France Elite de roller hockey. Une rencontre avec un goût de revanche avant une possible « belle » lors de la finale de la Coupe de France 2016 à Carpentier ? (les 2 équipes étant encore en course et doivent prochainement jouer leur 1/4 de finale)

Classement final

bilan_european_league_roller_hockey_2016_021.       Diables de Rethel (France)

2.       Tigres de Garges (France)

3.       HC Milano Quanta (Italie)

4.       Norton Cyclones (Royaume-Uni)

5.       ihcSF Linth (Suisse)

6.       HC Rubi Cent Patins (Espagne)

7.       CPL Valladolid (Espagne)

8.       HC Laupersdorf (Suisse)

9.       Bruxelles Phenix (Belgique)

10.   Wolves de Charleroi (Belgique)

11.   ISC Mannheim (Allemagne)

Quelques chiffres

·         Première organisation à Rethel en 2003

·         4 jours de compétition

·         11 équipes

·         36 matchs au total

·      5000 spectateurs au total sur les 4 jours

Liens

Site du CERILH

Photos sur Instagram

Crédit photo : Denis (Black Ghost)