A l’occasion de son deuxième match de championnat d’Europe U20 à Pully en Suisse, la France a été en démonstration face à la Suisse en deuxième mi-temps. Pourtant ces derniers ont offert une résistance meilleure qu’il n’y paraît en première mi-temps.

Les Bleuets ont battu leur adversaire helvètes sur le score élevé de 11-1 après une première mi-temps à 5-1 qui ne permettait pas d’imaginer un tel dénouement.

Suisse – France: 1-11 (1-5)

Une première mi-temps plus équilibrée que le score de 1-5 ne le laisse croire

 Le cinq de base de l’entraîneur Stéphane Hérin  était composé de Xavier Menguy dans les buts, Bruno et Roberto Di Benedetto, Rémi Herman et Nathan Gefflot sur la piste

Le début de match a été très équilibré, très intense de part et d’autre.

match_france_suisse_championnat_europe_u20_rink_hockey_2016_02C’est Rémi Herman qui a ouvert la marque sur penalty en deux temps à la 8ème minute avant que Roberto Di Benedetto ne double la minute suivante, 0-2, mais la Suisse a immédiatement répliqué à ce 2ème but par Nino Wyss,1-2 (9′). Dans la foulée, Nathan Gefflot n’a mis que quelques 15 secondes supplémentaires pour refaire le break à 1-3. (9′). 4 buts inscrits en exactement 1 minute et 11 secondes !

A la 13ème, le capitaine Bruno Di Benedetto a alors marqué un but magnifique, d’une reprise de volée et son frère jumeau Roberto a profité du carton bleu de Lorenzo Rui  pour porter la marque à 1-5 à la 16ème minute, et score à la mi-temps.

A ce moment et au vu de l’engagement des deux équipes, il était encore difficile de savoir si la Suisse allait réduire le score après la pause ou si la France allait creuser un écart plus conséquent pour obtenir un goal-average important qui lui permette de passer devant l’Espagne selon la suite des événements.

La 2ème mi-temps en démonstration

La réponse s’est encore faite attendre quelques minutes, le temps pour Rémi Herman d’inscrire à la fois son 2ème but et le 1-6 à la 25ème minute sur penalty rejoué face au gardien suisse.

C’est à partir de là que les 15 dernières minutes ont été joués en démonstration face à une équipe de Suisse désunie qui a encaissé 5 buts entre les 30 et 40èmes minutes, dont encore trois de Roberto Di Benedetto qui, avec 5 buts au compteur ce match-là plus un contre l’Espagne, a pris la tête des buteurs de cet Euro et deux de Nathan Gefflot qui réalise un très beau triplé et se retrouve au 2ème rang du même tableau avec 4 buts. En parallèle, les 10 et 15èmes fautes françaises n’ont pas permis à la Suisse de vaincre le gardien Xavier Menguy, pratiquement imbattable actuellement sur ce genre de pénalité.

match_france_suisse_championnat_europe_u20_rink_hockey_2016_03A relever, mais c’était déjà le cas contre l’Espagne, que la carrure des joueurs français est impressionnante comparée à celle de la majorité de leurs adversaires

Après deux journées, la France est en tête du groupe B avec 4 points tout comme l’Espagne, mais avec une différence de + 10 contre + 5 pour son adversaire.

Allemagne – France à 15h15 ce mercredi

Ce mercredi, la France sera opposée à l’Allemagne à 15h15 et, en cas de victoire mais tout relâchement pourrait être fatal, elle a de bonnes chances de se retrouver première du groupe B, ce qui permettrait de supposer que, jeudi, elle serait opposée à l’Angleterre 4ème du groupe A.

Suisse – France: 1-11 (1-5)

Suisse

Marc Böchlinger, Nicola Tommasi – Nino Wyss (9′), Mike Gianella, Cedrik Wagner, Lorenzo Rui, Sven Kunz, Gian Rettenmund, Yves Walther, Gregorio Boll

Entraîneur: Pedro Antunes

France

Marwan Boughani, Xavier Menguy – Tom Mfuekani, Bruno Di Benedetto (13′), Rémi Herman (8 et 25′), Givency Tshilombo, Roberto Di Benedetto (9, 16, 26, 34 et 36′ ! ), Mattis Rault, Nathan Gefflot (9, 29 et 39′), Arnaud Cremese,

Entraîneur : Stéphane Hérin

Arbitres : Lars Niestroy (Allm) et Derek Bell (Angl)