Lors du Championnat d’Europe U17 à Mieres (Espagne), la France a joué lundi en fin d’après-midi son premier match et s’est imposée sur le score de 10 à 0 face à Israël.
Si la première mi-temps a peut-être été plus difficile qu’imaginé en référence au 1er match joué par l’équipe d’Israël, la 2ème mi-temps a été excellente avec 8 buts au compteur, le tout sans encaisser le moindre but.

Une première mi-temps « en mode rodage »

Fabien Savreux aligne le cinq de base composé du gardien Jean-Marc Abdou-Alfa et de Lucas Demey, Charles Thebaud, Mateo Avondo et Leo Savreux.

Dès le coup d’envoi, la France se porte dans le camp d’Israël plusieurs minutes, mais elle ne n’arrive pas à concrétiser. Progressivement, les Israéliens réussissent quelques contre-attaques qui peuvent être dangereuses si on se rappelle qu’ils ont inscrit trois buts contre la Suisse le soir précédent. La France procède aussi par des tirs de loin qui n’aboutissent pas. Vers le milieu de la première mi-temps, Fabien Savreux procède à des remplacements progressifs en faisant entrer Louen Rousseau, Nicolas Joguet puis Yohann Antunes et Valentin Bily et, vers la 13ème minute, Nicolas Joguet signe l’ouverture du score d’un beau geste technique, suivi quelques 2 minutes plus tard de Louen Rousseau qui double à 2-0 sur tir à distance. Le score en reste à 2-0 après les 20 minutes de jeu, mais une fin de mi-temps prometteuse.

Une deuxième mi-temps en « mode pleine carburation »

A la reprise, le cinq de base est composé d’Henri Podevin dans les buts, Lucas Demey, Yohann Antunes, Charles Thebaud et Valentin Bily et il ne faut que 35 secondes à Lucas Demey pour inscrit le 3ème but français. Quatre minutes plus tard Lucas inscrit le 4-0 et même le 5-0 sur penalty juste après (26′). Un hat-trick parfait l’espace de 6 minutes ! Les Bleus sont maintenant en pleine confiance, en pleine carburation, obligeant Israël à demander un temps mort qui ne cassera pas la série commencée puisque Louen Rousseau inscrit le 6-0 (32′) et Matéo Avondo le 7-0 (36′).
Israël a alors l’occasion de sauver l’honneur sur penalty, mais Henri Podevin s’interpose même si l’arbitre oblige à retirer. C’est alors au tour de Léo Savreux de bénéficier d’un penalty brillamment réussi, 8-0 (37′) En dernière minute, Louen Rousseau achève à son tour un triplé, 9-0 et Lucas Demey finit sur un superbe quadruplé. Score final 10-0.

À noter que, sur ces 2 premiers jours, la France est la seule équipe a avoir réussi un blanchissage grâce ses deux gardiens Jean-Marc Abdou-Alfa et Henri Podevin et à sa défense.

Prochain adversaire, l’Espagne, impressionnante contre l’Angleterre et la Suisse, et qui vise sans doute le titre. Une bonne occasion de se tester face à une grande nation européenne et même mondiale.

France – Israël: 10-0 (2-0)

Les effectifs des équipes

France

Henri Podevin, Jean-Marc Abdou-Alfa – Yohann Antunes, Valentin Bily, Léo Savreux (1), Lucas Demey (4), Matéo Avondo (1), Charles Thébaud, Nicolas Joguet (1), Louen Rousseau (C) (3)
Entraîneur: Fabien Savreux

Israël

Tomer Noam, Ido Singer – Goni Goldor, Yuval Nidam, Paz Perias, Elad Toren Tommy Steger, Ziv Volosky, Aviv Heronian, Asaf Keren-Zur
Entraîneur: Doron Raz

Arbitres: MM. Ruben Fernandez et Daniel Villar (Espagne)

Le mot de Fabien Savreux (entraîneur)

« Je suis satisfait de ce 1er match. Les joueurs et gardiens ont répondu présents. Ils sont restés concentrés jusqu’au bout. Le manque de réalisme et d’efficacité s’est fait ressentir en début de rencontre. Ce n’est jamais simple de rentrer dans une compétition, surtout en U17. Physiquement j’ai trouvé l’équipe très bien. Ce n’est vraiment pas simple de jouer par cette chaleur. Ce mardi, l’adversaire sera beaucoup plus coriace ! L’Espagne déploie un jeu fantastique depuis le début de cet Euro. Ils pressent tout le temps et patinent comme des fous à une vitesse incroyable durant 2×20′. C’est une équipe magnifique à voir jouer. Nous allons jouer avec nos armes et essayer de faire mieux que les 2 premières équipes qui ont joué contre ces espagnols. Le plus difficile est de tenir la balle face à leur pressing tout terrain. Dès qu’ils récupèrent la balle, ca part à 2000 à l’heure vers la cage … Il faudra être bons techniquement pour se défaire de ce pressing. »

championnat_europe_rink_u17_2016_france_israel_01