Lors du Championnat d’Europe U17 à Mieres (Espagne), à l’occasion de la finales des 3 et 4èmes rangs, la France a vaincu l’Allemagne sur le beau score de 4-1.

Les Bleuets ont réalisé une première mi-temps extraordinaire, à 3-0, bataillant ensuite longuement pour maintenir le score à 3-1 avant de peaufiner l’oeuvre à 4-1.

 

Une première mi-temps à 3-0

Fabien Savreux aligne le cinq de base formé de Jean-Marc Abdou-Alfa dans les buts, Lucas Demey, Léo Savreux, Matéo Avondo et Charles Thébaud.

Après un début de match équilibré et fait de belles actions et tirs dangereux des deux côtés, c’est Lucas Demey qui ouvre la marque rapidement d’un tour de but, à la 3ème minute déjà, 1-0 pour les Bleuets.

Galvanisés par cette première réussite rapide, les Français sont très dangereux sur tirs à distance et actions individuelles et c’est déjà 2-0 par Matéo Avondo sur tir à mi-distance à la 8ème minute.

Un début de match idéal !

Les Allemands demandent alors un temps mort pour essayer de se retrouver et casser le rythme français, mais à la 12ème, le gardien allemand reçoit un bleu pour crosse dans les patins. Le CFD, bien tiré par Lucas Demey, s’écrase sur le poteau.

Une minute plus tard, contre le gardien remplaçant, Léo Savreux inscrit le 3ème but d’une façon extra-terrestre et imparable, par volleyage au sol et rebond, 3-0, un score inespéré contre des Allemands après 13 minutes.

La France est déchaînée, encore contrée par deux poteaux alors que les Allemands ne sont dangereux que par leurs nombreux tirs à distance, signe de désarroi.

Score à la mi-temps de 3-0.

 

Une deuxième mi-temps sous pression

À la reprise, le cinq de base de Fabien Savreux est identique au précédent.

Très vite, à la 22ème, les Allemands reviennent à 3-1 et la bataille devient terrible.

La France et son gardien Jean-Marc Abdou-Alfa sont mis sous une pression différente de la première mi-temps, les Allemands ne s’avouant de loin pas battus, comme à leur habitude.

Le nombre de fautes est bas, 5-3 en faveur de la France vers la 29ème et il ne faut pas compter sur la 10ème faute pour inscrire un 4ème but, d’autant que le décompte est à 5-5 quelques minutes plus tard.

Pour casser la pression et faire souffler ses troupes, l’entraîneur demande un temps mort vers la 32ème, mais la pression allemande reste terrible et provoque de l’anxiété aux nombreux supporters français.

À une minute de la fin du match, le coach allemand fait sortir son gardien à l’occasion d’une attaque qui échoue et, sur le contre, Léo Savreux inscrit le superbe 4 -1 qui permet sans plus de doute de vaincre cette équipe allemande qui aura tout tenté cette 2ème mi-temps.

 

Surtout, un 4-1, score final, qui permet d’obtenir le 3ème rang et voir cette magnifique équipe avec la médaille de bronze autour du cou.

 

 

France – Allemagne : 4-1 (3-0)

 

Allemagne

Marvin Mensah, Ralph Surrey – Mattia Hackel, Laurenz Felsch, Paul Cuntz, Louis Johannsen, Alexander Obert, Nils Koch (C), Colin Jachtmann , Max Thiel (1)

Entraîneur : Yannick Peinke

 

France

Henri Podevin, Jean-Marc Abdou-Alfa – Yohann Antunes, Valentin Bily, Léo Savreux (2), Lucas Demey (1), Matéo Avondo (1), Charles Thébaud, Nicolas Joguet, Louen Rousseau (C)

Entraîneur : Fabien Savreux

Arbitres : Paulo Almeida et Florindo Cardoso (Portugal)

Photo Luis Velasco