Lors du Championnat d’Europe U17 à Mieres (Espagne), la France a joué jeudi en fin de soirée son quatrième match et s’est brillamment imposée sur le score de 6-0 face à la Suisse. À la pause, le score était de 3-0 et Lucas Demey a réalisé un nouveau triplé alors qu’Henri Podevin n’a pas laissé filer une seule balle, réalisant un parfait blanchissage.

 

Une première mi-temps d’enfer

Fabien Savreux aligne le cinq de base suivant: Henri Podevin dans les buts, Matéo Avondo, Léo Savreux, Charles Thébaud et Lucas Demey.

Dès le coup d’envoi, la France se « rue à l’assaut » du camp suisse, ne laissant pas une occasion à ces derniers de sortir de leur camp, de souffler, et après 2 minutes, c’est Léo Savreux qui ouvre le score pour les Bleuets, 1-0. 3 petites minutes plus tard, c’est au tour de Lucas Demey de trouver le chemin des filets suisses, 2-0 (5′). Quel début !

À la 7ème, un carton bleu helvète ne permet pas à la France d’aggraver le score, pas plus qu’un poteau à la 8ème minute. Le 3ème but tombe à la 18ème par Valentin Bily d’une reprise de volée. Les Suisses ont bien eu quelques rares occasions, mais aucune n’a transpercé les filets d’Henri Podevin. Score à la pause de 3-0, tout comme le nombre de fautes.

 

Une deuxième mi-temps de feu

La 2ème mi-temps repart à la fois sur le même cinq de base français et la même pression et le 4-0 tombe à la 24ème minute déjà par le 2ème but de Lucas Demey et le 5-0 par le même joueur deux minutes plus tard (26′).

Il ne faut ensuite que quelques instants pour que Matéo Avondo porte le score à 6-0 (27′).

Un scénario-but encore plus rapide que précédemment. Ce qui aurait été le 7ème but par Louen Rousseau est annulé justement par l’arbitre. Les Suisses font tout ce qu’ils peuvent pour ouvrir la marque, notamment par de dangereux tirs à distance, mais Henri Podevin est toujours aussi vigilant.

Les Rouges et Blancs pourraient même inscrire leur premier but sur le CFD du carton bleu de Nicolas Joguet, mais le gardien dit non une nouvelle fois et c’est sur un nouveau blanchissage que la France se qualifie pour les 1/2 finales contre le Portugal.

 

Et si les Bleuets venaient titiller le Portugal, comme elle l’a fait contre l’Espagne ?

En effet, les Portugais ont eu de grosses difficultés et dépensé beaucoup d’énergie pour s’imposer contre l’Italie. Par ailleurs, sur le plan statistique, la défense française n’a encaissé que 7 buts contre 5 au Portugal (5 à l’Espagne aussi) et l’attaque française est troisième avec 27 buts derrière l’Espagne et le Portugal avec 38 buts.

 

Les commentaires de l’entraîneur, Fabien Savreux

Je tiens à féliciter toute l’équipe pour la prestation livrée ce soir. Ce fut un excellent match ponctué par un score sans appel. Le plan de jeu a été suivi à la lettre par ce groupe de joueurs très appliqués; défensivement l’équipe a réussi à étouffer l’adversaire et offensivement les mouvements collectifs et individuels ont été de grande qualité.

Le scénario du match a été idéal avec 3 magnifiques buts en 1ère période. Le score à la pause aurait même plus être plus sévère avec un brin de réalisme et de réussite en plus.

Au retour des vestiaires les Suisses ont essayé de nous presser pour revenir au score mais notre vitesse nous a permis de contrer cette tactique.

Demain la demi-finale se jouera contre le Portugal, une équipe toujours très difficile à jouer. Il faudra répondre au défi physique face à des joueurs plus puissants que nous.

 

Suisse – France: 0-6 (0-3)

Suisse

Tim Brunner, Marc Blochlinger – Matteo Gasser, Marek Scheidegger, Lukas Walther, Tim Aschwanden, Sandro Meier, Gian Gempeler, Jannis Fussen, Simon Rubi

Entraîneur : Gonçalo Faustino

France

Henri Podevin, Jean-Marc Abdou-Alfa – Yohann Antunes, Valentin Bily (1), Léo Savreux (1), Lucas Demey (3), Matéo Avondo (1), Charles Thébaud, Nicolss Joguet Louen Rousseau (C)

Entraîneur : Fabien Savreux

Arbitres : MM. Joseph Silecchia et Claudio Ferraro (Italie)

 

Photo Luis Velasco