Ce vendredi, la France rencontrait l’Angleterre pour décider des rangs 5-6 ou 7-8 dans le championnat d’Europe de rink hockey 2016. La rencontre a été longtemps incertaine et même 20 minutes à l’avantage de l’Angleterre avant que la France ne finisse sur les chapeaux de roue, ce qui permettra aux tricolores de disputer les rangs 5-6 ce samedi contre l’Allemagne.

France- Angleterre: 5-2 (0-1)

Une première mi-temps sans grandes couleurs

Comme tous les matches de la journée, le coup de sifflet initial a été précédé d’une minute de silence solennelle en pensée avec le drame de Nice.
Fabien Savreux a aligné Baptiste Bonneau dans les buts ainsi que Roberto et Carlo Di Benedetto, Florent David et Sébastien Furstenberger. Les 10 premières minutes n’ont pas été très riches en occasions de but, c’est plutôt le compteur de fautes qui est monté à 3-3 pour les 2 équipes, mais sans jeu dur. C’est sur un penalty contre la France qu’Alexander Mount a ouvert la marque pour l’Angleterre, 0-1 (10′). Les minutes suivantes ont été bien plus riches en occasion des deux côtés, avec « avantage » à la France, mais sans évolution du score, raison pour laquelle la mi-temps a été sifflée sur le score de 0-1, mais avec 8 fautes anglaises contre 5 françaises seulement.

Une fin de 2ème mi-temps de feu

Sept secondes après la reprise, le penalty sifflé par la France n’a pas permis à Rémi Herman d’égaliser, l’excellent jeune gardien anglais Thomas Allander s’interposant. Les minutes suivantes, la France a eu beaucoup d’occasions de marquer, mais cela ne rentrait toujours pas. C’est à la 29ème minute que, sur la 10ème faute anglaise, Carlo Di Benedetto égalisait sur le CFD au grand bonheur des supporters, encore inquiets puisque le compteur des fautes françaises était aussi monté à 9…Le premier soulagement est venu de Bruno Di Benedetto qui inscrivait le 2ème but peu après sur une belle volée, 2-1 (33′) et, dans la foulée ou presque, Florent David inscrivait à son tour 2 superbes buts en une minute, permettant ainsi à l’équipe et ses supporters de souffler normalement et de retrouver un large sourire. Certes, Alexander Mount, beau joueur anglais qui pratique au Portugal, réduisait à 4-2 sur la 10ème faute française, mais, lors de ces dernière minutes folles, un bleu anglais à Brendan Barker permettait encore à Carlo Di Benedetto d’augmenter la marque, non pas sur le CFD mais en surnombre et de conclure à 5-2. Une belle victoire finale.

Aujourd’hui, jour des finales, la France va affronter l’Allemagne pour décider des rangs 5 et 6. Le duel se jouera à 18h00 française

Les commentaires de Fabien Savreux

« Cette victoire face à l’Angleterre est logique et aurait pu être plus large. Mais nous avons manqué beaucoup d’occasions, penalties et coup-francs directs compris. L’équipe n’était pas en pleine confiance suite à la défaite d’hier, mais notre application et notre détermination ont été payantes en 2ème mi-temps. Le pressing exercé dès le début du match a fatigué les Anglais et l’équipe en a récolté les fruits après la pause.
Grâce à cette victoire, nous serons demain opposés à 17h00 locales à l’Allemagne. Il faudra faire un match sérieux car nous aurons face à nous une équipe revancharde puisque nous les avons battus lors du 1er match de cet Euro ».

France- Angleterre: 5-2 (0-1)

France

Baptiste Bonneau, Olivier Gélébart – Sébastien Furstenberger, Bruno Di Benedetto (1 but), Rémi Herman, Cirilo Garcia, Roberto Di Benedetto, Omar Nedder, Florent David (2 buts), Carlo Di Benedetto (C) (2 buts)
Entraîneur: Fabien Savreux

Angleterre

Revill, Allander – Mount (2 buts), Smith, Johnson, Greewood, Jones, Neville, Stewart (C), Barker
Entraîneur: José Carlos Amaral

Arbitres: MM. Eggimann (Sui) et Ullrich (All)

Voir la feuille de match ici