Roller course : Gwendal Le Pivert paré d’or sur 500 m

Dernière journée de compétition sur le circuit routier aux World Games de Wroclaw (Pologne). L’Equipe de France de roller course termine de la plus belle des manières avec le sacre de Gwendal Le Pivert. Le triple champion du monde 2016 de la distance s’est imposé avec maestria sur sa distance fétiche, le 500 m route. Après des séries négociées sans encombre, le français s’est hissé jusqu’à la finale. Parti derrière le puissant Colombien Edwin Estrada, Gwendal a bien tenté de se le doubler dès les premiers hectomètres, s’accrochant à plusieurs reprise. Mais le français est finalement venu lui arracher la victoire dans les derniers mètres de course, d’une fente avant impitoyable !

Elton de Souza, quant à lui est tombé dans une série difficile et s’est malheureusement arrêté en demi-finale.

Course à points : les Français aux places d’honneur

La journée sur route s’est achevée par les courses à points. Les Françaises Juliette Pouydebat et Clémence Halbout n’ont malheureusement pas pu aller chercher suffisamment de points face aux redoutables Colombiennes et Belges. Clémence termine 7ème et Juliette 10ème. Dans la course des hommes, Ewen a une nouvelle fois manqué de peu le podium. Il reste au pied du podium derrière l’incontournable Bart Swings, Daniel Niero et Paxti Peula.

Roller hockey : première victoire pour les Bleus

L’Equipe de France de roller hockey débute ses World Games par une victoire face à la Suisse. Les Bleus peinent à rentrer dans le match face à une équipe Suisse très physique. Ils sont menés 1-0 à la pause. Au retour des vestiaires, l’équipe Tricolore revient à égalité suite à une réalisation de Benjamin Tijou assisté de Karl Gabillet. 10 minutes plus tard, Jeremy Lapresa permet aux Bleus de prendre l’avantage pour la première fois de la partie. C’est sans compter sur le retour à parité (2-2) de l’équipe Helvète à 5 minutes du terme. Maxime Langlois délivre le collectif tricolore avec l’aide de Jean-François Ladonne à 1’40 du terme.

Les commentaires de Bernard Seguy

 » ça a été un match difficile face à une équipe Suisse qui nous a opposé un jeu très physique dès le début. On au beaucoup de mal à répondre et on a récupéré peu de palets sur les engagements. Malgré cela, on a bien encaissé et on a fini par mener au score. Il a fallu serrer les lignes et s’appuyer sur les joueurs qui tenaient le choc.
Face à l’Argentine, ça sera un match à l’opposé avec un style de jeu plus ouvert, plus joueur, qui nous convient mieux. C’est toujours une équipe difficile à battre ! « 

 

Prochain adversaire de l’Equipe de France : l’Argentine le 26 juillet à 12h00