La Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Roller et Skateboard redéfinit le modèle de gestion de l’Equipe de France féminine de roller hockey. Retrouvez le détail des premières décisions prises dans la note ci-dessous.

Titre Date d'ajout Télécharger
note_equipe_france_roller_hockey_19032018 22-03-2018 Télécharger Aperçu

Contenu de la note

NOTE 18-021 ROLLER HOCKEY

Equipe féminine

Les décisions ministérielles[1] intervenues l’année dernière ont profondément modifié le paysage et le financement du Haut niveau au sein de la FF Roller & Skateboard. La fédération se voit obligée de redéfinir un modèle de gestion de l’Equipe de France.

Dans ce domaine, les premières décisions ont été prises :

  • Organisation en 3 strates avec des stratégies différenciées qui s’appliquent ensuite selon le statut du sport : olympique, de haut niveau ou discipline performance
  • La participation aux Roller Games tous les 2 ans est l’objectif sportif prioritaire pour toutes les disciplines. Sur cette compétition de référence, la fédération assurera la prise en charge financière de tous les athlètes sélectionnés.
  • Le Skateboard risque d’avoir son propre calendrier d’épreuves qualificatives pour les JO de TOKYO 2020
  • En fonction des différentes strates et des moyens disponibles, la direction technique établit une stratégie de préparation sur deux ans pour chaque collectif sportif. En axant une préparation sur 24 mois et non plus 12 mois à un événement international de référence, l’objectif est donc de donner plus de souplesse et déployer une ingénierie adaptée et différenciée par collectif, dans une logique de performance.
  • Pour les disciplines Performance, le principe de participation financière des athlètes aux frais de déplacement et hébergement lors des stages et compétitions a été admis.
  • Un principe de sélection (niveau de performance attendu) sera défini pour se qualifier pour les Roller Games.

Pour l’EDF féminine de Roller Hockey

L’actuel niveau du championnat de France féminin ne permet pas de garantir aux entraîneurs nationaux un niveau d’implication et de préparation compatible avec la compétition internationale. De ce fait le choix a été fait de consacrer plus de moyens à une préparation plus longue en stages.

 

De ce fait, ce collectif ne sera plus présenté aux éventuels championnats du monde organisés les années paires au profit d’un financement des temps de détection et de la mise en place de plus de regroupements.

 

[1] Statut Haut niveau automatique pour le Skateboard qui devient olympique (2 épreuves), Haut Niveau pour Course et Roller Hockey, perte du statut HN pour le Patinage artistique et le Rink Hockey, non HN pour Freestyle et Roller Derby.