Pierre MERIEL décroche une médaille de bronze grâce à deux performances de très haut niveau dans une compétition où le niveau de fiabilité des patineurs a rarement été aussi élevé.

Classé 5ème après le programme court, Pierre gagne deux places sur le programme libre en devançant un patineur espagnol classé devant lui lors du dernier Mondial et un patineur italien.

Un tel niveau de performance aussi tôt dans la saison est de très bon augure pour les championnats d’Europe et les championnats du Monde : félicitations à Pierre ainsi qu’à son entraîneur David SIKSIK pour ce début de saison.

 

Proches de leur niveau d’entraînement, les autres patineurs de l’Equipe de France ont également répondu présent.

Pour leur première participation à cette compétition, Sandra PEIRIN BONNIEU (14e en Cadette) et Elisa PAPIN (14ème en Jeunesse) ont su reproduire leur niveau d’entraînement et n’ont pas semblé être impressionnées par le niveau élevé des compétitions.

En cadet garçon, Axel BRUSQ se classe 8ème au terme de deux programmes alternant des éléments complexes bien réalisés et des éléments plus simples ponctués de quelques erreurs. Il est sûr que son entraineur Oliver ABRAHAM trouvera rapidement les ajustements mineurs à apporter pour qu’Axel puisse s’exprimer pleinement lors des prochaines compétitions.

Axelle GUEDON (15ème en Jeunesse) et Suzie ETCHART (14ème en Junior) ont présenté des programmes proches de leur niveau d’entraînement, en alternant également les éléments complexes et les petites erreurs.

Caroline BILLAUD (12ème en Sénior) a gagné une place entre le programme court et le programme long suite à un programme long démontrant ses récents progrès.

 

Même si les résultats semblent stagner, il est pourtant indéniable que  la performance d’ensemble des patineurs français est en nette progression cette année, et cette évolution est encourageante pour l’avenir.