Résultats :

CS Noisy le Grand : 4 – 4 : RAC Saint-Brieuc 

SA Mérignac : 6 – 5 : La Vendéenne

RHC Lyon : 4 – 5 : HC Quévert

SCRA Saint-Omer : 4 – 4 : Nantes ARH

AL Plonéour Lanvern : 8 – 3 : HR Aix les Bains

SPRS Ploufragan : 6 – 5 : US COutras

 

Classement :

1 La Vendéenne : 42

2 SA Mérignac : 40

3 SPRS Ploufragan : 39

4 US Coutras : 38 (+27)

5 HC Quévert : 38 (+16)

6 SCRA Saint-Omer : 34

7 RAC Saint-Brieuc : 31

8 CS Noisy le Grand : 23

9 AL Plonéour Lanvern : 22 (-7)

10 Nantes ARH : 22 (-11)

11 RHC Lyon : 21

12 HR Aix les Bains : 4

 

CS Noisy le Grand : 4 – 4 : RAC Saint-Brieuc

  • Le RAC se perd en deuxième période.

Les locaux ouvrent le score par Marcio Fonseca (12’54 ») mais le premier quart d’heure est Breton, ils  font la différence et marquent trois fois : Erik Gual Prats (13’14 ») puis Valentin Hervé (15’22 », 16’46 »).

A la reprise les Noiséens reviennent à hauteur grâce à Julien Dupré et Ruben Martins (34’02 » et 41’12 »).

Les Bretons réagissent de suite et marque par Felipe Castro (41’37 »). En fin de rencontre les locaux égalisent et obtiennent le partage des points. Marcio Fonseca (48’23 »).

 

SA Mérignac : 6 – 5 : La Vendéenne

  • Rémi, une sortie par la grande porte.

Que d’enjeux pour cette avant-dernière journée du championnat, qui se jouait à domicile au SAM :
– Gagner contre La Roche sur Yon, pour prendre la seconde place du championnat, signe d’une qualification pour la ligue des champions.
– Donner, à Rémi Hourcq, pour son dernier match au SAM, la plus belle fête qu’il puisse espérer.
En première période, motivés par les enjeux, les Samistes ont pris le jeu à leur compte, étouffant les tentatives de La Roche, et se donnant des opportunités en percussion dans la défense adverse. A ce jeu, c’est Rémi Hourcq qui ouvrira le score : 1er cadeau de départ. Sur un rythme effréné, Sylvain Lesca, capitaine exemplaire, offrira un second but à son cousin : 2nd cadeau. Et peu avant la mi-temps, le jeune Rémi Herman perforera tout le rideau défensif de la Roche, pour loger une superbe lucarne dans le but adverse : 3ème cadeau. Cette mi-temps s’achèvera  sur un 3-0, dans une ambiance de feu.

En seconde période, comme trop souvent, les Samistes se feront piéger en encaissant un but dans la première minute. Carlo Di Benedetto enfoncera le clou une minute plus tard, puis à la 32ème minute. En 7 minutes, les deux équipes se retrouvent à égalité. Piqué au vif, le jeune Rémi Herman donnera au SAM l’avantage dans la minute suivante. Une série de contre-attaque va s’opérer durant tout le match. Mérignac résistera jusqu’au bout en conservant un but d’avance dans ce mano à mano.

Rémi Hourcq « s’offrira » également un petit carton bleu; on ne se refuse rien…

Score final : 6 à 5.

Le contrat est rempli, une victoire pour le dernier match de Rémi, une ambiance de feu, et une position de qualification en Euroleague  grâce à la seconde place au championnat, à maintenir lors du prochain déplacement, juste derrière La Roche sur Yon.
Rémi, merci pour ta longue carrière au SAM, ton exemplarité et ton palmarès.

 

RHC Lyon : 4 – 5 : HC Quévert

  • Des Bretons pas malheureux…

Les Lyonnais avaient besoin de points pour assurer leur maintien, il leur faudra effectuer un exploit pour se maintenir dans l’élite.

Ils vont ouvrir le score par Omar Nedder (8’02 ») mais seront vite rejoints suite au but de Cirilo Garcia (13’42 »)

Repartant de plus belle, les locaux vont creuser l’écart en marquant deux nouveaux buts par Pablo Anon (17’02 », 20’38 »)

A la reprise, les Bretons vont égaliser grâce à Corentin Turluer (33’59 ») et Cirilo Garcia.

Les joueurs Lyonnais repartent à l’assaut et trouvent l’ouverture par Omar Nedder (40’39 »), les jouers de Quévert vont réussir à revenir par Corentin Turluer  (46’39 »).

Puis à deux minutes du terme, le tournant du match, but accordé au Lyonnais par l’arbitre Mr Hanras, puis déjugé par son collègue Mr Jaquart, décision lourde de conséquence pour les Lyonnais qui encaissent un but à 1 minute trente de la fin, le cœur n’y est plus…Difficile coup du sort …

 

SCRA Saint-Omer : 4 – 4 : Nantes ARH

  • Festival Guibert.

A la mi-temps le score est à l’avantage des Nantais,  après les buts de Kevin Guilbert (10’29 ») et de Nicolas (20’44 »).

Côté Nantais : François Terrien avait ouvert le score (7’31 ») et Ernesto Carmona (15’22 ») Benoit Loger marquent (23’47 »).

A la reprise les joueurs des Pays de Loire prennent le large par Ernesto Carmona (28’14 ») mais les Audomarois vont revenir grâce au festival de Nicolas Guibert en fin de match, deux buts en 1 minute (41’57 » et 42’45 »).

 

AL Plonéour Lanvern : 8 – 3 : HR Aix les Bains

  • Les Aixois à la peine.

Plonéour se devait de remporter ce match pour espérer le maintien, c’est chose faite.

4 Buts marqués dans chacune des mi temps : Duarte Neto Delgado (7’25 », 9’25 », 20’08 ») et Pierre Lucas (11’58 »). Réponse timide des joueurs des Alpes : Guilem Col (15’11 ») et Paul Binet (16’16 »).

En seconde période Les Bretons poursuivent leur match en marquant des buts : Pol Corlay (30’11 » et 31’16 »)puis Marcos Pinto (32’52 ») et Eliaz Abiven (48’34 »).

Aix ajoutera à son compteur un but par Brendan Gadonna (43’41 »).

 

SPRS Ploufragan : 6 – 5 : US Coutras 

  • Match au sommet en Bretagne.

La première mi temps est équilibrée et les deux équipes vont repartir aux vestiaires sur un score de parité : 2/2.

Nicolas Fernndez avait ouvert le score pour les visiteurs (17’32 ») mais David Abreu égalisait pour les locaux 1 minute plus tard.Pablo Gonzalez Ferrer redonnait l’avantage aux girondins(19’35 ») mais Rui Cova égalisait pour les Bretons juste avant la pause.

A la reprise de jeu, les choses allaient s’accélérer. Les deux équipes allaient se livrer un véritable mano à mano.

Dans l’ordre : Joao Patricio (28’24 » – 4/3), Nicoals Fernandez (29’39 » – 4/4), Benjamin Lafargue (29’53 » – 4/5), David Abreu (31’07 » – 5/5), Nicolas Fernandez ( 39’07 » – 5/6), égalisation Bretonne par Joao Patricio (46’09 ») et le but de la délivrance et de la victoire 25 secondes plus tard par Joao Patrico qui signe son triplé du soir.

Quel match, Ploufragan se retrouve en embuscade pour une potentielle place en Euroleague, et Coutras a perdu tout espoir de titre…