Résultats

  • SCRA St-Omer – SA Mérignac: 5-3 (2-2)
  • Poiré Roller – AL Plonéour-Lanvern: 5-7 (3-2)
  • SPRS Ploufragan – La Vendéenne: 5-5 (1-3)
  • HC Quévert – RHC Lyon: 10-2 (4-1)
  • CO Pacéen – Nantes ARH: 3-8 (1-3)
  • US Coutras – CS Noisy-le-Grand: 3-4 (3-3)

Classement

1) Quévert 9 pts
2) Nantes 7 pts (+9)
3) St-Omer 7 pts (+4)
4) Noisy Le Grand 6 pts
5) La Vendéenne 4 pts (+1)
6) Plonéour-Lanvern et Ploufragan 4 pts (-1)
8) Coutras 3 pts (0)
9) Mérignac 3 pts (-3)
10) Poiré Roller 2 pts
11) Lyon 1 pt
12) CO Pacéen 0 pt

SCRA St-Omer – SA Mérignac: 5-3 (2-2)

Le résumé du SCRA St-Omer

Pas de round d’observation dans cette rencontre dont le rythme a été élevé dès le début avant de se calmer en 2ème partie de mi-temps. C’est Mérignac qui va ouvrir le score sur une récupération de balle qui envoie G. Lesca au but (0-1, 6ème). Sylvain Lesca va doubler la mise et creuser l’écart en marquant de près et en deux temps (9ème). Les supporters audomarois ne vont pas douter longtemps: Mathieu Le Roux à mi-distance va relancer le match (10ème) vite imité par Toni Sero (11ème 2-2).

La deuxième mi-temps sera dominée par le SCRA mais Mérignac, très organisé en défense, restera longtemps menaçant. Marcos Pinto marquera deux fois (4-2, 46ème) et notamment à l’occasion d’une démonstration de circulation rapide qui déstabilisera la défense visiteuse. Un but superbe ! G. Lesca remettra la pression (4-3) et après de nombreux échecs dans la transformation des penalties et coups francs directs, Toni Sero donnera le coup de grâce en marquant son coup franc direct.( 5-3, 50ème).

Saint-Omer

Chambell, Barros – Podevin, Guilbert, Delgado, Pinto (2), Cuenca, Sero (2), Mantinan, Le Roux Mathieu (1)

Entraîneur: Fabien Savreux

Mérignac

Mandin, Chibois – Cremese, Herman, Broustaut, Lesca Sylvain (C) (1), Lesca Guilhem (2), Le Berre Antoine, Coelho

Coach: Antoine Defosse

Arbitres: Julien Thibaud et Xavier Bleuzen

Poiré Roller – AL Plonéour-Lanvern: 5-7 (3-2)

Poiré Roller a très vite mené 2-0 après 11 minutes sur un but-express et un tir lointain, mais le capitaine de Plonéour, Pol Corlay remettait les compteurs à zéro d’un doublé entre les 20 et 21èmes minutes, 2-2. Poiré arraivait encore à inscrive un 3ème but juste avant la mi-temps, 3-2 sur réussite de Marc Salicru Moscoso

C’est encore Pol Corlay qui remettait une nouvelle fois à égalité à peine revenu des vestiaires, 3-3. Plonéour prenait ensuite le large à 3-5 puis à 4-6 et finalement 5-7, en particulier sur le triplé de Ignasi Lopez Garcia, une nouvelle recrue dangereuse. Poiré Roller a offert une belle résistance et Marc Salicru Moscoso a totalisé 2 buts, mais cela n’a pas suffit pour prendre un ou trois points à l’équipe bretonne.

Poiré

Bonnaud, – Querol, Salicru Moscoso (24 et 48′), Bouchet, Henao (1′), Lopez Montaya (11′), Garro (C) (45′), Guichoux

Entraîneur / coach: Alain Bouchet

Plonéour-Lanvern

Cheze – Cristia Puig (46′), Abiven, Santos, Fouliard, Corlay (C) (20, 21 et 26′), Le Berre Lucien, Lucas Pierre, Lopez Garcia (31, 40 et 48′)

Entraîneur: Hervé Lucas

Arbitres: Xavier Jacquart et Stéphane Rizotti

SPRS Ploufragan – La Vendéenne: 5-5 (1-3)

Roberto Di Benedetto a ouvert la marque après 11 minutes sur un CFD avant que, 4 minutes plus tard, Wilfried Roux égalise pour le SPRS. Roberto DB a ensuite encore doublé peu avant et après la 23ème minute, dont un nouveau CFD, 1-3 à la mi-temps.

Au retour, Mathieu Ruckebusch a cassé le break, 2-3 (32′), mais c’est une nouvelle fois Roberto DB qui a permis aux Vendéens de mener 2-4 à la 42ème minute, concluant par la même occasion un superbe quadruplé consécutif qui le porte en tête du classement des buteurs avec 7 unités.

C’est alors Joao Patricio qui a inscrit les 2 premiers buts d’un hat-trick en moins d’une minute, score de 4-4 à 7 minutes du terme, et même si Bruno Di Benedetto a pu redonner l’avantage aux visiteurs, 4-5, Joao Patricio égalisait encore pour les Jaunes et Noirs dans les dernières 40 secondes sur un 3ème bleu fatal, 5-5.

Ploufragan

Gélébart – Chedmail Clément, Cova, Patricio (42, 43 et 49′), Ruckebusch (32′), Abreu, Roux (16′)

Entraîneur: Stéphane Liscoët

La Vendéenne

Pertegato – Debrouver, Di Benedetto Bruno (45′), Nicolezeau, Di Benedetto Roberto (11, 23, 23 et 41′), Crespo (C), Gefflot

Entraîneur: Lucas Gaucher

Arbitres: Rui Ribeiro et Yann André

HC Quévert – RHC Lyon: 10-2 (4-1)

Le résumé du RHC Lyon

Les Lyonnais se déplaçaient en terre bretonne et pour la première fois de la saison se confrontaient à un des ténors de l’Elite.

Le début de match était assez équilibré et les Lyonnais ouvraient même le score par Lucas AUGER (4’36’’) un peu à la stupéfaction générale.

Les locaux réagissaient et commençaient à imprimer un rythme très soutenu à la rencontre. Ils égalisaient à la 12ème minute par Pol MACIA sur penalty puis prenaient l’avantage par Omar NEDDER en s’y reprenant à 3 fois face à son ex coéquipier.(14’38’’ sur penalty).

Carles RODRIGUEZ marque le troisième but breton (19’30’’), on se dirigeait vers la pause et les Lyonnais défendaient le score grâce en grande partie à leur gardien très en vue en cette première période.

Les jeunes Lyonnais éprouvant de grosses difficultés à établir un jeu collectif compte tenu de l’énorme pressing imposé par leurs adversaires, ils encaissaient même un dernier but assassin à 6 secondes de la pause par Carles RODRIGUEZ suite à une grossière erreur de leur capitaine.

Au retour, les difficultés identifiées en fin de première période allaient s’intensifier et malgré une prestation de grande qualité de leur gardien, Lilian DEBROUVER, ils allaient encaisser pas moins de six buts : Corentin Turluer, laissé seul au deuxième poteau (28’07’’), Carles RODRIGUEZ (35’53’’), Sergio BURGOA (39’04’’), Pol MACIA (40’52’’), Cirilo GARCIA (41’59’’ et 44’56’’).

Même si Maé BRENAS réduisait le score à la 44ème minute, les Lyonnais n’ont pas été en mesure de suivre le rythme imposé par les Bretons et ont subi la qualité du jeu collectif des Quévertois.

Les attaques bretonnes se multipliaient et ont parfois totalement asphyxié leur adversaire du jour.

Il est vrai que, au regard de l’effectif des deux équipes, il y a un gouffre mais si l’équipe des Gones veut exister face aux grandes équipes de l’Elite, il faut rapidement trouver des solutions pour palier à certaines carences dans de nombreux domaines liés au jeu et aussi tout simplement en densité de joueurs.

Quévert

Lochu – Le Roux Anthony, Garcia (2), Burgoa (1), Le Podolec (C),Turluer (1), Macia

(2), Nedder (1), Rodriguez (3)

Coach: Didier Valentin

Lyon

Debrouver Lilian, Baud Rémy – Baud Alexandre, Brenas (C) (1), Auger-Gautier (1), Burdet

Coach: Michel Debrouver

Arbitres: Franck Delanoë et Franck Grimault

CO Pacéen – Nantes ARH: 3-8 (1-3)

Le résumé du CO Pacéen

Mené 2-0 au bout de 5′ de jeu, la partie s’annonce difficile pour l’équipe de Pacé. En arrivant à la pause sur le score de 3-1, Nantes avait les cartes en main. Pacé revient à 3-2 en début de seconde période et pousse pour tenter d’égaliser. Mais un carton bleu permet à Nantes de marquer très vite après leur quatrième but et c’en est fini des chances de Pacé de revenir au score.

L’équipe de Pacé presse haut pour tenter de revenir, mais les Nantais très efficaces en contre inscrivent 5 buts en seconde période.

Une lourde défaite pour les Pacéens face à une belle équipe de Nantes qui réalise un très bon début de championnat

Pacé

Chedmail Nicolas – Cochou, Ricaille, Bocchi (42′), Sariego Gonzales (23′), Gouiffes (C) (29′), Podevin, Salardaine Paul.

Entraîneur: Vincent Couvé

Nantes

Fox-Vendrell, Bonneau – Luce, Loger, Peaud (38′), Gual Prats (31′), Bouchet (16 et 45′), Martinez Pinero (49′), Baldris Esteban (C) (2, 5 et 34′)

Entraîneur: Gaëtan Guillomet

Arbitres: Carlos Novo et Eddy Gefflot

US Coutras – CS Noisy-le-Grand: 3-4 (3-3)

Nicolas Fernandez, le buteur de Coutras, a ouvert la marque pour ses couleurs à la 6ème minute, mais déjà le capitaine Mathias Narce répliquait à 1-1 quelques 3 minutes plus tard. Pablo Gonzales et Benjamin Puentes faisaient ensuite le break pour les locaux, 3-1 entre les 12 et 16èmes, mais une nouvelle fois, les Oranges et Noirs répondaient présent par un doublé de leur nouvelle recrue, Marc Pujol Sune, 3-3 entre les 19 et 22èmes.

En 2ème mi-temps, moins d’une minute après la reprise, c’était au tour de Ruben Martins d’inscrire un but et, pour la première fois, de permettre à Noisy de mener au score, 3-4. Cet écart d’un seul petit but ne devait plus évoluer les dernières 24 minutes et c’est sur ce score étroit, mais capital que Noisy empochait la totalité de l’enjeu, un excellent résultat à l’extérieur, contre une équipe du niveau de Coutras.

Coutras

Audelin, Fernandez Javier – Puentes, Lafourcade (16′), Fernandez Nicolas (C) (6′), Lafargue, Necchi Garcia, Flores Gonzalez-Ferrer (12′)

Entraîneur: Sebastian Cano

Noisy

Correia, Zervelis – Barengo, Weber, Alfaiz, Narce (C) (6′), Da Costa, Pujol Sune (19 et 22′), Martins (26′), Barbé

Coach: Julien Dupré

Arbitres: Jean-François Morin et Pascal Hanras