Résultats

  • Nantes ARH – SCRA St-Omer: 1-1 (0-1)
  • La Vendéenne – CO Pacéen: 5-2 (3-1)
  • Poiré Roller – RHC Lyon: 5-3 (2-2)
  • US Coutras – SPRS Ploufragan: 2-3 (2-1)
  • CS Noisy-le-Grand – HC Quévert: 3-6 (1-5)
  • SA Mérignac – AL Plonéour-Lanvern: 5-2 (1-1)

Classement

1) Quévert 6 pts
2) Nantes 4 pts (+4)
3) St-Omer 4 pts (+2)
4) Noisy 3 pts (+7)
5) Coutras et La Vendéenne 3 pts (+1)
7) Mérignac et Ploufragan 3 pts (-1)
9) Poiré Roller 3 pts
10) Lyon 1 pt (-2)
11) Plonéour 1 pt (-3)
12) Pacé 0 pt

Nantes ARH – SCRA St-Omer: 1-1 (0-1)

Si le score est resté aussi bas, c’est en raison de la performance des deux gardiens, Pedro Chambell du SCRA et, suite à l’absence de Baptiste Bonneau, Guillem Fox-Vendrell qui a été un véritable mur pratiquement infranchissable du début à la fin du duel face à l’armada des visiteurs. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir tout tenté.

C’est Jacobo Mantinan qui a ouvert la marque pour St-Omer à la 10ème minute et l’équipe de Gaëtan Guillomet a ensuite résisté pour finir par égaliser à 11 secondes de la fin du match via sa nouvelle recrue de classe, Erick Gual Prats.

Avec ce match nul face à l’une des grosses écuries de N1, Nantes a impressionné et sera abordé avec prudence par ses adversaires ces prochaines semaines.

Nantes

Fox-Vendrell – Luce, Loger, Peaud, Gual Prats (50′), Bouchet, Martinez Pinero, Baldris Esteban (C)

Entraîneur: Gaëtan Guillomet

St-Omer

Chambell – Guilbert, Delgado, Pinto, Cuenca, Sero, Mantinan (10′), Le Roux

Entraîneur: Fabien Savreux

Arbitres : MM. Franck Grimault et Yann André

La Vendéenne – CO Pacéen: 5-2 (3-1)

La Vendéenne menait 2-0 après moins de 7 minutes sur des réalisations de son capitaine Victor Crespo et de Bruno Di Benedetto avant que Pacé adopte une défense en zone qui mettait un coup de frein aux réalisations vendéennes puisqu’il fallait attendre la 22ème minute, pour le 3-0 d’Erwan Debrouver. Pacé arrivait même à revenir à 3-1 à moins d’une minute de la pause par Adrien Podevin.

La 2ème mi-temps repartait sur les mêmes bases défensives et c’est sur un tir lointain de Roberto Di Benedetto que le score montait à 4-1 à la 34ème. Le même Roberto inscrivait le 5-1moins d’une minute plus tard sur CFD consécutif à la 10ème faute pacéenne.

Le score définitif de 5-2 était ensuite atteint par Ronan Ricaille sur un rush solitaire à 2 minutes de la fin du match, alors que Pacé jouait en infériorité numérique.

La Vendéenne

Pertegato, Rainteau – Debrouver (22′), Di Benedetto Bruno (7′), Valverde, Nicolezeau, Di Benedetto Roberto (34 et 34′), Crespo (C) (4′), Gefflot, Pujals,

Entraîneur: Lucas Gaucher

Pacé

Renau Domingo, Chedmail – Cochou, Ricaille (48′), Bocchi, Sariego Gonzales, Gouiffes (C), Podevin (24′), Salardaine Paul.

Entraîneur: Vincent Couvé

Arbitres: Sylvain Callewaert et Julien Thibaud

Poiré Roller – RHC Lyon: 5-3 (2-2)

Le résumé du RHC Lyon

Les Lyonnais, pour leur premier déplacement de la saison, se présentent avec un effectif réduit et un gardien titulaire en délicatesse avec son dos…

Bref, ils affichent néanmoins une volonté d’entrée de match et ne cèdent pas au découragement, les locaux restent muets en attaque et les visiteurs vont les surprendre par deux fois, Matéo AVONDO qui marque son premier but en Elite (11’44’’) et Maé BRENAS (15’46’’).

Les joueurs vendéens, un peu vexés élèvent leur vitesse de jeu et vont réussir à revenir au score avant la pause, David GARRO marque deux fois (17’42’’ et 23’27’’).

Au retour des vestiaires, les Lyonnais sont un peu absents et vont concéder trois buts en cinq minutes : José LOPEZ MONTOYA (27’04’’) et Juan Manuel HENAO (27’59’’ et 30’28’’).

On se dit que l’addition risque de s’alourdir pour la jeune équipe lyonnaise, il n’en est rien, les gones refont surface et font jeu égal avec leurs adversaires du jour, ils ont plusieurs occasions pour revenir au score, ils réduisent celui-ci à 8 minutes du terme de la rencontre par Matéo AVONDO. La partie reste équilibrée jusqu’à la fin.

Plus rien ne sera marqué. Les Vendéens marquent trois points précieux, les Lyonnais doivent rester mobilisés et déterminés car les matches à venir s’annoncent difficiles : Quévert, Coutras, La Vendéenne…

Poiré

Bonnaud, – Querol, Salicru Moscoso, Bouchet, Henao (2), Lopez Montaya (1), Garro (C) (2), Guichoux

Entraîneur / coach: Alain Bouchet

Lyon

Debrouver Lilian – Baud, Gelle, Brenas (C) (1), Auger-Gautier, Avondo Matéo (2), Avondo Grégory

Coach: Michel Debrouver

Arbitres: Didier Broustaut et Laurent D Haese

US Coutras – SPRS Ploufragan: 2-3 (2-1)

 

C’est Wilfried Roux, ex-battant de St-Brieuc, qui a ouvert le score pour Ploufragan à la 5ème minute sur une balle d’abord retenue par Alan Audelin, mais le buteur de Coutras, Nicolas Fernandez, ne mettait que 4 minutes pour égaliser à 1-1 et, à la 20èm, la nouvelle recrue coutrillonne, Emanuel Necchi Garcia, permettait à ses couleurs de prendre l’avantage avant la pause, 2-1.

Toutefois, entre les 33 et 37ème minutes, sur un doublé, David Abreu redonnait l’avantage aux visiteurs jaunes et noirs, 2-3.

Dès la 42ème, une suite de cartons bleus, deux côté US et trois côté SPRS, hâchait la fin du match, toutefois sans en modifier le résultat final.

Coutras

Audelin – Puentes, Lafourcade, Fernandez (C) (6′), Lafargue, Necchi Garcia (20′), Flores Gonzalez-Ferrer

Entraîneur: Sebastian Cano

Ploufragan

Montaland, Gélébart – Chedmail Clément, Cova, Patricio, Planque, Ruckebusch, Abreu (31 et 37′), Roux (5′)

Entraîneur: Stéphane Liscoët

Arbitres: Franck Delanoë et Stéphane Rizzotti

CS Noisy-le-Grand – HC Quévert: 3-6 (1-5)

Cirilo Garcia et Fabien Barengo ont inscrit très vite un premier but puisqu’il y avait déjà 1-1 à la 4ème minute.

Les dernières 9 minutes de la première mi-temps n’ont ensuite pas convenu à Noisy qui encaissait 4 buts de 4 joueurs différents, Corentin Turluer, Omar Nedder, Pol Macia et Carles Rodriguez.

C’est ensuite le capitaine Mathias Narce qui réduisait à 2-5 à la 44ème minute avant que Cirilo Garcia ne sévisse une 2ème fois, 2-6. Ruben Martins concluait à 3-6, mais

le résultat aurait pu être plus favorable à Noisy si les 2-3 CFD faisant suite à des cartons bleus quévertois avaient été concrétisés

Noisy

Correia, Zervelis – Barengo (4′), Weber, Alfaiz, Narce (C) (44′), Da Costa, Pujol Sune, Martins (49′), Barbé

Coach: Julien Dupré

Quévert

Lochu, Cantarero, – Le Roux, Garcia (3 et 48′), Burgoa, Le Podolec (C),Turluer (11′), Macia (14′), Nedder (13′), Rodriguez (20′)

Coach: Yannick Ricaille

Arbitres: Carlos Novo et Nuno Melo

SA Mérignac – AL Plonéour-Lanvern: 5-2 (1-1)

Le résumé du SA Mérignac

Ce samedi 01 octobre, les Samistes jouaient leur premier match à domicile pour cette nouvelle saison 2016-2017. Après leur défaite à Nantes, ils avaient à coeur de renouer avec la victoire et marquer les premiers points.

En première période, les Samistes prirent le match à leur main, et iront inscrire par Rémi Herman, le premier but, dès la 4ème minute. Les Bretons maintiennent une forte pression sur les buts mérignacais et réussiront à égaliser à la 15ème minute. Nous en resterons sur cette parité à la fin de cette première période, très équilibrée au final.

En seconde période, les Samistes ajustent leur tactique et se montrent plus incisifs sur leurs attaques. Et c’est le jeune Rémi Herman qui ira mystifier le gardien breton à la 30ème minute. La seconde période s’anime, et les contre-attaques se succèderont à un rythme effréné. L’effort collectif des Samistes payera également en défense, avec un Fabien Broustaut retrouvé, et Loïc impérial dans sa caisse. Forts de ses atouts, les Samistes concrétiseront leur temps fort par Joa Pedro à la 35ème, et par Antoine Leberre aux 46 et 48ème. Les Bretons inscriront le dernier but, scellant ainsi le score de ce match à 5-2.

Beau match, belle victoire, et 3 points dans la musette.

Mérignac

Mandin, Chibois – Moreau, Herman (2), Broustaut, Lesca Sylvain (C), Lesca Guilhem, Le Berre Antoine (2), Coelho (1)

Coach: Antoine Defosse

Plonéour-Lanvern

Alameda Vega – Cristia Puig, Santos, Fouliard, Corlay (C) (1), Le Berre Lucien, Lucas Pierre, Lopez Garcia (1), Mangas Coll

Entraîneur: Hervé Lucas

Arbitres: Rui Ribeiro et Xavier Jacquart