Résultats

  • Nantes ARH – SPRS Ploufragan: 3-3 (2-1) 
  • HC Quévert – AL Plonéour-Lanvern: 4-2 (2-2)
  • SA Mérignac – Poiré Roller: 4-1 (1-1)
  • RHC Lyon – US Coutras: 4-7 (1-2)
  • La Vendéenne – CS Noisy-le-Grand: 4-6 (0-4)
  • CO Pacéen – SCRA St-Omer: 0-5 (0-2)

4eme_journee_championnat_france_n1_elite_rink_hockey_2017_lyon_coutras1Classement

  1. Quévert – 12 pts
  2. St-Omer – 10 pts
  3. Noisy le Grand – 9 pts
  4. Nantes – 8 pts
  5. Coutras – 6 pts (+3)
  6. Mérignac – 6 pts (0)
  7. Ploufragan – 5 pts
  8. La Vendéenne – 4 pts (-1)
  9. Plonéour-Lanvern – 4 pts (-3)
  10. Poiré Roller – 2 pts
  11. Lyon – 1 pt
  12. Pacé – 0 pt

Nantes ARH – SPRS Ploufragan: 3-3 ( 2-1)

Les visiteurs n’ont mis qu’une petite minute pour ouvrir la marque par Joao Patricio, 0-1, mais Nantes a bien résisté et sur penalty, à la 11ème minute, Marc Baldris a réussi à égaliser, 1-1. D’un tir de loin d’Alex Martinez, Nantes allait même prendre l’avantage à la 16ème minute et c’est sur ce score que les deux équipes se quittaient à la pause.

Plus tard, Ploufragan avait deux chances d’égaliser et même de prendre l’avantage sur des tirs de pénalité, mais ce n’était pas le cas et c’est même au contraire Baptiste Peaud, lors d’un power-play, qui permettait à Nantes de posséder deux buts d’avance, 3-1 à 10 minutes de la fin du match. C’est toutefois encore Joao Patricio, dans une forme royale ce début de saison, qui allait foudroyer le break nantais en l’espace d’une minute, entre les 44 et 45èmes minutes, 3-3, permettant ainsi à se couleurs noires et jaunes de repartir avec un point dans l’escarcelle.

Nantes 

Bonneau, Fox-Vendrell – Luce, Loger, Peaud (41′), Gual Prats, Martinez Pinero (16′), Baldris Esteban (C) (11′) 

Entraîneur: Gaëtan Guillomet

Ploufragan 

Gélébart – Chedmail Clément, Cova, Patricio (1, 44 et 45′), Planque, Ruckebusch, Abreu, Roux

Entraîneur: Stéphane Liscoët

Arbitres: Sylvain Callewaert et Xavier Jacquart

HC Quévert – AL Plonéour-Lanvern: 4-2 (2-2)

Corentin Turluer ouvre très vite la marque pour Quévert, mais Ignasi Lopez-Garcia réplique de façon foudroyant par un doublé 3 minutes plus tard, 1-2. Ces deux buts vont galvaniser les visiteurs, mais Quévert va garder son sang-froid et développer son jeu habituel. C’est Omar Nedder, la nouvelle recrue de Quévert, qui parvient à égaliser à la 18ème minute.

Au retour des vestaires, l’expérimenté Cirilo Garcia n’attend que quelques secondes avant de redonner l’avantage à ses couleurs, 3-2 et les spectateurs peuvent croire à une seconde mi-temps moins stressante, mais Plonéour continue à résister de plus belle, empêchant les locaux de saler l’addition. Ce n’est finalement que dans les dernières minutes, sur la 10ème faute de Plonéour, que Omar Nedder fait le break à 4-2, score qui se révélera être définitif

Quévert

Cantarero, Lochu – Le Roux Anthony, Garcia (25’20 »), Burgoa, Le Podolec (C),Turluer (1′), Macia, Nedder (19 et 47′), Rodriguez

Coach: Didier Valentin

Plonéour-Lanvern

Cheze – Cristia Puig, Abiven, Santos, Fouliard, Corlay (C), Le Berre Lucien, Lucas Pierre, Lopez Garcia (3’50 et 4’10 »)

Entraîneur: Hervé Lucas

Arbitres: Boris Tarassioux et Rui Ribeiro

SA Mérignac – Poiré Roller: 4-1 (1-1)

Le résumé du SA Mérignac

Ce samedi, le SAM Mérignac recevait les Vendéens du Poiré Roller; une bonne occasion de prendre les 3 points à domicile et de remonter au classement du championnat.

En première période, les Samistes impriment leur rythme et ouvrent le score dès la 7ème minute, par Antoine Leberre, au milieu d’une défense vendéenne très basse et désorganisée. Le Poiré Roller s’emploiera à revenir au score en intensifiant son jeu. A souligner le peu de fautes des 2 équipes qui verra cette première mi-temps passer rapidement, mais sans saveur. A force de pousser, les Vendéens créeront la surprise en égalisant à la 20ème minute par Jonathan Guichoux.

En seconde période, le SAM accélère franchement le jeu en lâchant ses deux fusées que sont Antoine Leberre et Rémi Herman. La différence se fait instantanément par un but d’Antoine Leberre (doublé !). Fort de cette réussite, Antoine ira marquer son triplé dans la minute suivante. Les Vendéens resserrent au mieux leur défense et pratiquent par contre-attaque. Rien n’y fera, d’autant que Guilhem et Sylvain Lesca resteront intraitables en défense. Les Samistes imprimeront ce rythme toute la seconde période, permettant à Antoine de scorer pour la quatrième fois à la 4 7ème minute. A noter que notre buteur du soir a également fait preuve de maîtrise en défense. 

Score final 4 à 1 en faveur du SAM. Grâce à cette victoire, le SAM remonte à la 6ème place à égalité avec Coutras4eme_journee_championnat_france_n1_elite_rink_hockey_2017_merignac1

Mérignac 

Mandin, Chibois – Cremese, Herman, Broustaut, Lesca Sylvain (C), Lesca Guilhem, Le Berre Antoine (7, 27, 27 et 48′ !), Coelho

Entraîneur: Stéphane Hérin

Poiré

Blanco Alvarez, Bonnaud, – Querol, Salicru Moscoso, Bouchet, Henao, Lopez Montaya, Garro (C), Guichoux (20′)

Entraîneur / coach: Alain Bouchet

Arbitres: Stéphane Rizzotti et Eddy Gefflot

RHC Lyon – US Coutras: 4-7 (1-2)

Le résumé du RHC Lyon

4eme_journee_championnat_france_n1_elite_rink_hockey_2017_lyon_coutras3Pour leur deuxième match à domicile, les jeunes Lyonnais se présentaient avec un effectif plus étoffé que lors des dernières rencontres.

Le match débutait sur de bonnes bases de part et d’autre, l’équipe de Coutras allait se distinguer très rapidement et ouvrait le score par Nicolas FERNANDEZ (41’’), les locaux cueillis à froid répliquaient rapidement et égalisaient par Matéo AVONDO (3’42’’). Le match était rapide, agréable, l’équipe lyonnaise proposait une défense efficace autour de leur gardien toujours très vigilant et d’une grande efficacité.

L’équipe girondine parvenait à prendre l’avantage par Nicolas FERNANDEZ (11’32’’) et plus rien ne sera marqué jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, les jeunes Lyonnais affichaient de belles intentions et allaient être récompensés, Matéo AVONDO signant son doublé (35’17’’), l’équipe de Coutras accélérait de nouveau puis prenait l’avantage par l’inévitable Nicolas FERNANDEZ (37’54’’). Les locaux s’enhardissaient et égalisaient 30 secondes plus tard par Idris DJERIDI puis parvenaient à prendre l’avantage 1 minute plus tard…

Le public présent était ravi, le jeu se durcissait quelque peu, l’équipe visiteuse faisait monter la pression, les bleus ont commencé à pleuvoir, à ce petit jeu les lyonnais ont été victime de leur jeunesse, l’expérience adverse dans ces moments électriques a permis à l’équipe de Coutras de faire basculer la rencontre. Benjamin PUENTES (42’12’’) et Pablo GONZALES FERRER (47’18’’)

Les Lyonnais cherchant à égaliser, se découvrent et sur deux contre-attaques exécutées à une vitesse impressionnante, les visiteurs  trompent le gardien lyonnais complétement isolé.

Pablo GONZALES FERRER (48’35’’) et Nicolas FERNANDEZ à une minute du terme de la rencontre.

Dur, Dur pour les Gones mais ils ont produit un jeu prometteur, rempli de détermination.

Ce soir ils ont progressé : vers le de haut-niveau et sur l’utilisation de la langue espagnole…

Lyon

Debrouver Lilian, Canhamello – Djeridi (2), Tamrabet, Le Menn, Gelle, Brenas (C), Auger-Gautier, Avondo Mateo (2)

Entraîneur: Grégory Avondo

Coutras

Audelin, Fernandez Javier – Puentes (1), Lafourcade, Fernandez Nicolas (C) (4), Lafargue, Necchi Garcia, Flores, Gonzalez-Ferrer (2) 

Entraîneur: Sebastian Cano

Arbitres: Carlos Novo et Nuno Melo

La Vendéenne – CS Noisy-le-Grand: 4-6 (0-4)

Dès l’engagement, la jouerie de La Vendéenne ne tourne pas comme habituellement alors que celle de Noisy est parfaite. Il ne faut que 3 minutes à Anthony Da Costa pour ouvrir la marque, 0-1. Les quelques tentatives des rouges et noirs se heurtent à Keven Correia et c’est encore les visiteurs qui doublent à la 12ème minute par leur dangereux nouveau Marc Pujol. A la 16ème minute, c’est au tour de Sergi Barbé d’inscrire le 0-3 avant que Mathias Narce réussisse le 0-4 à une minute de la pause.

Un score inattendu aussi bien pour les Vendéens que pour les Noiséens.

Au retour de la pause, la machine yonnaise tourne mieux et Noisy écope immédiatement d’un bleu que Keven Correia repousse, mais sur la 10ème faute qui suit, Roberto Di Benedetto ne manque pas la cible, 1-4 (28′). Quelques minutes plus tard, le même Roberto double à 2-4, un retour qui fait froid dans le dos des Noiséens, mais Anthony Weber récupère une balle et va tromper Davide Pertegato, 2-5 (39′) Et ce n’est pas fini puisqu’Anthony Da Costa bat aussi le portier italien 2 minutes plus tard, 2-6. Dans les dernières 10 minutes, Roberto signe définitivement un 2ème hat-trick consécutif et son frère Bruno conclut  à 4-6 à 2 minutes du terme de la rencontre.

La Vendéenne

Rainteau, Pertegato – Debrouver, Thebaud, Di Benedetto Bruno (48′), Pujals, Di Benedetto Roberto (28, 33 et 43′),  Crespo (C), Gefflot, Valverde

Entraîneur: Lucas Gaucher

Noisy

Correia, Zervelis – Dupré, Barengo, Weber (39), Narce (C) (24′), Da Costa (3 et 42′), Pujol Sune (12′), Martins, Barbé (11′)

Coach: Philippe Correia

Arbitres: Julien Thebaud et Xavier Bleuzen

CO Pacéen – SCRA St-Omer: 0-5 (0-2)

Le résumé du CO Pacéen

Face à l’un des favoris du championnat, l’équipe de Pacé savait que son assise défensive devait être solide. En déployant énormément d’énergie, Pacé arrivait à contenir les assauts audomarois. Mené 1 à 0, l’équipe de Pacé se voit infliger une 10ème faute d’équipe sur le gong, synonyme de coup-franc direct, que Toni Séro transforme: 2-0 à la mi-temps.

En début de seconde mi-temps le score passe à 3-0 sur un 2 contre 2 rondement mené. Pacé souffre, mais s’offre quelques occasions avec 2 balles notamment qui flirtent avec la ligne de but adverse. Les fautes d’équipes pour les Pacéens s’enchaînent et Saint-Omer ne concrétise pas les 2 nouveaux coups-francs directs qui lui sont proposés. Le score passe à 5-0 et ce sera le score final.

L’équipe la plus forte l’emporte logiquement !

Pacé

Renau Domingo, Chedmail Nicolas – Cochou, Ricaille, Bocchi, Sariego Gonzales, Gouiffes (C), Podevin, Salardaine Paul.

Entraîneur: Vincent Couvé

Saint-Omer

Chambell, Barros – Podevin, Guilbert, Delgado (C) (32′), Pinto (45′), Cuenca, Sero (25′), Mantinan (13′), Le Roux Mathieu (38′)

Entraîneur: Fabien Savreux

Arbitres: Franck Grimault et Yann André