Résultats de la 11ème journée

  • Poiré Roller 4 – 8 SPRS Ploufragan
  • CO Pacéen 5 – 4 HC Quévert
  • CS Noisy-le-Grand 5 – 4 AL Plonéour-Lanvern
  • Nantes ARH 4 –  5 La Vendéenne
  • SA Mérignac 10 – 6 RHC Lyon
  • SCRA St-Omer 2- 1 US Coutras

Classement sur 11 matches

  1. Saint-Omer – 29 pts
  2. Quévert – 23 pts
  3. La Vendéenne – 22 pts
  4. Nantes – 21 pts
  5. Ploufragan – 20 pts
  6. Mérignac – 18 pts (+12)
  7. Coutras – 18 pts (+5)
  8. Noisy le Grand – 15 pts
  9. Pacé – 10 pts
  10. Lyon – 7 pts
  11. Plonéour-Lanvern – 5 pts
  12. Poiré Roller – 2 pts

Poiré Roller – SPRS Ploufragan : 4-8 (1-5)

Evolution du score

  • 02’17 0-1 Cova
  • 07’04 0-2 Roux
  • 08’46 0-3 Roux
  • 10’00 0-4 Patricio
  • 16’53 0-5 Patricio
  • 18’53 1-5 Valverde
  • 26’09 2-5 Valverde
  • 36’50 2-6 Cova
  • 37’05 2-7 Chedmail Clément
  • 45’29 3-7 Garro
  • 47’37 3-8 Cova
  • 48’34 4-8 Valverde

Poiré

Bonnaud, Blanco Alvarez – Valverde, Nicolezeau, Salicru Moscoso, Bouchet, Henao, Lopez Montoya, Garro (C), Guichoux  

Entraîneur : Alain Bouchet

Ploufragan

Gelebart, Chedmail Olivier – Chedmail Clément, Cova, Patricio, Planque, Ruckebusch, Roux, Abreu

Entraîneur : Stéphane Liscoët

Arbitres : Vincent Bertrand et Julien Thibaud

CO Pacéen – HC Quévert : 5-4 (2-2)

Evolution du score

  • 06’18 0-1 Turluer
  • 13’10 1-1 Ricaille
  • 13’44 2-1 Sariego
  • 21’37 2-2 Macia
  • 35’33 2-3 Macia
  • 37’11 3-3 Ricaille
  • 43’53 3-4 Macia
  • 47’11 4-4 Ricaille
  • 49’23 5-4 Bocchi

Pacé

Renau Domingo – Cochou, Ricaille, Bocchi, Sariego Gonzales, Podevin, Salardaine Benjamin, Gouiffes

Entraîneur : Vincent Couvé

Quévert

Cantarero, Lochu – Le Roux Anthony, Burgoa, Le Podolec (C),Turluer, Macia, Nedder, Rodriguez

Coach : Didier Leveque

Arbitres : Franck Grimault et Boris Tarassioux

CS Noisy-le-Grand – AL Plonéour-Lanvern : 5-4 (1-4)

Evolution du score

  • 08’04 1-0 Da Costa
  • 10’34 1-1 Lopez Garcia
  • 16’24 1-2 Lucas Pierre
  • 21’31 1-3 Corlay
  • 28’46 1-4 Lopez Garcia
  • 40’28 2-4 Da Costa
  • 41’19 3-4 Barbé
  • 49’45 4-4 Da Costa
  • 49’53 5-4 Da Costa

Noisy

Correia, Zervelis – Malouche, Weber, Grellier, Narce (C), Da Costa, Pujol Sune, Martins, Barbé

Coach : Philippe Correia

Plonéour-Lanvern

Lestage, Alameda Vega – Cristia Puig, Santos, Corlay (C), Le Berre Lucien, Lucas Pierre, Lopez Garcia, Mangas Coll 

Entraîneur : Hervé Lucas

Arbitres : Laurent D’Haese et Xavier Bleuzen

Voir la galerie photo du match Noisy/Plonéour par Magali Abrial

Nantes ARH – La Vendéenne : 4-5 (2-2)

Evolution du score

  • 11’04 1-0 Bouchet
  • 12’11 2-0 Bouchet
  • 14’06 2-1 Di Benedetto Roberto
  • 24’25 2-2 Di Benedetto Roberto
  • 31’53 2-3 Debrouver
  • 36’14 2-4 Crespo
  • 36’47 3-4 Martinez Pineiro
  • 39’18 3-5 Debrouver
  • 49’47 4-5 Martinez Pineiro

Nantes

Bonneau, Fox-Vendrell – Peaud, Loger, Martinez Pinero, Baldris (C), Bouchet, Garnier, Edon.   

Entraîneur : Gaëtan Guillomet

La Vendéenne

Pertegato, Pillenière-Bilcot – Debrouver, Di Benedetto Bruno, Pujals, Di Benedetto Roberto, Crespo (C), Gefflot, Oliva, David.

Entraîneur : Lucas Gaucher

Arbitres : Nuno Melo et Franck Delanoë

SA Mérignac – RHC Lyon : 10-6 (4-3)

Le résumé du club de Mérignac

Le match : Au bout de 7 secondes de jeu, un Monsieur vêtu de jaune, il se nomme Jean-François MORIN, est percuté en bonne et due forme par la petite balle noire à la hauteur du genou. Il boitille instantanément. Il s’agit du co-arbitre du match. Après quelques soins et exercices apaisants, il reprend le sifflet.

Une minute plus tard, en bon imitateur, c’est au tour du visiteur capitaine Maé BRENAS d’être frappé par cette insolente balle à la hauteur de l’oreille. Sur le coup, il regagne le banc des spectateurs durant un certain temps.

En bon et habile capitaine et jongleur, Sylvain LESCA utilise l’ustensile rond avec adresse et maîtrise et s’en va fusiller le gardien. Les « lions » ne veulent pas se laisser dompter à la légère et Lucas AUGIER, impose sa griffe avec, à l’appui, une tranchante frappe. 1 à 1.

Les Samistes empruntent le trapèze pour rehausser le ton et c’est ainsi que, du haut perché, Olivier LESCA catapulte un boulet qui fait mouche.

Sylvain LESCA y va de sa nouvelle étincelle en brûlant la défense adverse. Juste avant, Albert QUEROL, au prix d’une riposte à la baguette magique, avait permis aux siens de revenir à égalité.

Dans la continuité, les locaux vont prendre la poudre d’escampette quand l’équilibriste Rémi HERMAN transforme un penalty avec légèreté mais aussi aisance. 4 à 2.

Dans les dernières secondes de la première séance, c’est au tour de Pablo AMADO de fortifier le compteur visiteur en scorant sur un pénalty justement claqué. 4 à 3 à l’heure du repos.

Une seconde période tonitruante des Samistes.

S’ils veulent, sous leur toile du Roller Stadium, engranger la victoire, les Mérignacais doivent absolument se montrer plus agiles et adroits dans les démonstrations respectives et dans

les finitions.

D’autant que les Lyonnais s’efforcent de ne pas passer pour des clowns, même s’ils font un peu la grimace.

Après un va-et-vient improductif des deux côtés durant quelques minutes, le voltigeur Rémi HERMAN, secoue le filet de protection visiteur et valse comme à la parade en doublant la mise durant

un tour d’aiguille de la pendule.

Les « blancs » réagissent et Albert QUEROL envoie un missile qui trouve la cage. Rémi HERMAN transforme un penalty, comme un bouliste exécute un carreau en place.

Pablo AMADO, répond du tac au tac et, à la suite d’une envolée spectaculaire, inscrit le but de l’espérance. 7 à 5. Le capitaine Mae BRENAS rate l’immanquable sur une contre-attaque

rondement menée. Pour le SAM, Rémi HERMAN, une nouvelle fois, ajuste un penalty, comme un cheval trotte avec élégance. 

Loïc CHIBOIS, tel un fauve dans sa cage détourne un coup franc direct en s’y prenant pourtant à 3 reprises. Néanmoins, Albert QUEROL réduit la marque. Puis, Rémi HERMAN réalise

la passe de « six » sur un ultime penalty. Olivier LESCA arrose à sa manière son anniversaire sur une fluide action.

Victoire indiscutable et méritée pour le SAM qui s’apprête dès samedi prochain à accueillir l’ogre de Porto en Coupe des Champions. Au match aller, le SAM avait réussi à obtenir le

match nul 1 à 1. Ce qui représentait un exploit.

Le coup d’envoi sera donné à 20 H 30.

Buts pour Mérignac

  • Sylvain LESCA (3è 30″ et 16è 10″)
  • Olivier LESCA (7è et 49è)
  • Rémi HERMAN (17è, 32è, 33è, 35è, 46è et 48è)

Cartons bleus : Olivier LESCA (16è) – Sylvain LESCA (35è) et Antoine LEBERRE (47è).

Buts pour Lyon

  • Lucas AUGIER (5è 30″)
  • Albert QUEROL (16è, 34è et 48è),
  • Pablo AMADO (23è et 36è).

Cartons bleus : Pablo AMADO (10è et 49è), Mae BRENAS (48è).

Arbitres : Jean-François Morin et Carlos Novo

SCRA St-Omer – US Coutras : 2-1 (0-0)

Le résumé du club de Saint-Omer : le meilleur pour la fin

A la pause les deux équipes étaient à égalité, Pedro Chambell et Alan Audelin étaient pour beaucoup dans le score de 0-0 qui reflétait mal les nombreuses occasions. A l’actif du SCRA des combinaisons plus élaborées mais la finition n’était pas au rendez-vous. Jacobo  Mantiñan  et Toni Sero à l’activité inlassable manqueront de précision dans le dernier geste et le penalty accordé au SCRA (5ème) ne sera pas converti  alors qu’il pouvait lancer le match.

En deuxième période, le SCRA va monopoliser la balle, dominant outrageusement les débats mais Coutras tenait bon et restait menaçant. Chambell avait bien arrêté  deux fois un  penalty de  Necchi  Garcia  mais il dut s’incliner sur le coup franc direct obtenu sur carton bleu reçu par Mathieu Le Roux. (0-1, 42ème.  But de Gonzalez- Ferrer). Le public reprit ses encouragements et enfin J. Mantinan, sur un tour de cage va tromper Audelin (44ème). Chambré par quelques spectateurs sur cet échec,  Audelin va perdre ses nerfs et adresser des gestes inappropriés en direction du public. Le carton bleu qui suivra va déstabiliser son équipe qui  va laisser un espace à Toni Sero et 18 secondes plus tard son tir surpuissant va donner l’avantage aux Audomarois dans une salle en délire qui va retenir son souffle pour les dernières minutes. Le SCRA va faire tourner la balle mais Coutras semblait physiquement atteint  et le clapping de fin vint saluer une victoire somme toute bien méritée même si elle fut longue à se dessiner.

Saint-Omer

Chambell, Barros – Podevin, Guilbert, Delgado (C), Pinto, Cuenca, Sero, Mantinan, Le Roux Mathieu

Entraîneur : Fabien Savreux

Coutras

Audelin, Fernandez Javier – Puentes, Lafourcade, Lafargue, Necchi Garcia, Gonzalez-Ferrer, Ducourtioux (C)

Entraîneur : Sebastian Cano

Arbitres : Pascal Hanras et Rui Ribeiro

Photo de couverture : Magali Abrial